11.08.2014

HENRI PERAU EXPOSE SES PHOTOS

Henri Pérau, enfant du pays, a débuté ses missions dans l'antarctique en 1985; il a assuré la logistique des travaux scientifiques de diverses expéditions polaires pendant 25 ans et connait ces grands espaces situés à 16000 kms de notre cité.

EXPO H (2).JPG

Henri Pérau présentant son expo-photos.

Il présente une exposition de photos de ses expéditions lointaines dans les locaux de « Caffé and Co /Terre de récré » au N° 1 de la rue des marchands.

Henri Pérau a créé l'association « Les amis de Julien Crozet » afin de rendre hommage au navigateur morbihannais, découvreur en 1772 de l'île de la Possession où il a travaillé.

EXPO H (5).JPG

MANCHOTS.jpgC'est la rencontre avec Pia Crozet, descendante du navigateur vivant dans notre département et sa surprise de retrouver si proche la famille du navigateur, qui a motivé Henri Pérau pour créer son association.                                      

SUBANTARCTIQUE.jpg

EXPO H (4).JPG

                                                                                                                                                                       Associations « Les amis de Julien Crozet » , contact: henri.perau@orange.fr       Tél: 0642260438

http://lesamisdejuliencrozet.com

L'archipel des Crozet, anciennement îles Crozet, forme un archipel sub-antarctique du sud de l’océan Indien ; elles constituent l'un des cinq districts des Terres australes et antarctiques françaises.

Exposition de photos sur l'antarctique toute la saison chez « Caffé and Co », 1 rue des marchands, qui propose son espace-exposition aux artistes peintres.

Plus d'infos: 06 43 76 96 43. Courriel: caffeandco@gmail.com.

 

 

 

 

 

01:10 Publié dans EXPOSITIONS, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : henri perau, julien crozet | |  Imprimer | |  Facebook | |

02.03.2014

A la télé sur France2, ce dimanche 2 mars 2014 à 16h25

Un film documentaire inédit réalisé par Emma Baus

Produit par la Compagnie des Phares et Balises

Direction de programme documentaires : Fabrice Puchault, Caroline Glorion

                               GRANDEURS NATURE, LA-HAUT SUR LA MONTAGNE

Loin du rythme trépidant de la vie urbaine, la montagne constitue un ultime refuge pour les animaux sauvages : marmottes, bouquetins, tétras-lyres et loups. Mais aujourd’hui, l’impact de l’homme se fait sentir même en altitude. Comment font les animaux de la montagne pour lui échapper et parviennent-ils à survivre ?

emma baus,

La réalisatrice Emma Baus convie les téléspectateurs à un magnifique voyage au cœur des Alpes et les entraîne à la rencontre de ces 4 espèces emblématiques de nos montagnes. Guidée par ceux qui les protègent, elle tente de comprendre pourquoi l’homme est nuisible pour certains animaux et cherche des clés pour une meilleure coexistence.

 « L’émerveillement est le premier pas vers le respect et la protection »

 Plus que purement animalière, l’approche ici est naturaliste : pour parvenir à observer les animaux, ou parfois simplement sentir leur présence, on se sert des empreintes et de divers indices qu’ils laissent derrière eux... L’équipe marche, grimpe et skie dans les parcs naturels français, suisses et italiens, sur les pas d’un guide du parc spécialisé dans l’étude de l’espèce. Le film, plein d’humour et de tendresse, pose de façon sensible la question essentielle de notre rapport aux animaux, avec qui nous partageons un même territoire.

Emma - Michel.jpg

Si les marmottes du Parc des écrins considèrent l’homme plutôt comme un rempart contre les prédateurs, pour les oiseaux tétras-lyres ou les loups du parc du Mercantour, la présence de l’homme est synonyme de menace. Le réchauffement climatique a également une incidence sur ces animaux, notamment sur les bouquetins italiens qui ont pourtant permis de repeupler les Alpes françaises mais dont le nombre ne cesse de diminuer chaque année. Mais tout n’est pas sombre dans l’histoire de la cohabitation entre l’homme et les animaux des montagnes, nous assistons aux premiers pas de deux louveteaux, nés en semi-liberté dans le Parc Alpha, ainsi qu’aux facéties d’irrésistibles marmottes qui ont bien compris quel parti elles peuvent tirer de la présence de l’homme sur leur territoire. Car comme le dit Michel Francou, garde au parc des Ecrins : « L’émerveillement est le premier pas vers le respect et la protection ».

 La réalisatrice : Emma Baus

EMMA face bouquetin.jpgJournaliste et réalisatrice, Emma Baus est passionnée par les rapports entre les hommes et les animaux. Elle a réalisé plusieurs films qui en questionnent les interactions. Dans « La culture animale » pour Canal Plus, évoquant les traces de pré-cultures chez l’animal puis dans « Il était une fois l’instinct maternel » pour France 3, où elle inversait la perspective en traquant avec Jacqueline Farmer ce qui relève de notre passé animal. Puis elle s’est attachée aux animaux de nos campagnes pour Dimanche à la ferme avec Pascal Plisson, déjà pour la case Grandeurs Nature.

 

 

Originaire des Pyrénées Orientales, elle a chaussé ses premiers skis à 4 ans... « J’aime la montagne comme une fille du sud qui s’en est allée faire sa vie à la capitale. Je n’en suis pas experte mais curieuse et avide. Bercée par les récits de Frison-Roche, les dessins animés d’Heidi ou le feuilleton «Belle et Sébastien», chacun de mes séjours en altitude renoue avec l’émerveillement de l’enfance. C’est ce sentiment que je souhaite faire partager aux spectateurs de « Là-haut sur la montagne ».

01:12 Publié dans Film, Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emma baus | |  Imprimer | |  Facebook | |

07.03.2013

Les Amis de St Jacques de Calahons à Paris

Les Amis de St Jacques de Calahons, association que préside l'efficace Guy Baillette, est en visite

dans la capitale et s'offrira une virée à Londres.

AMICS A PARIS.jpg

Daniel de Clara Flor n'est pas sur la photo puisqu'il est derrière l'objectif.

saint jacques de calahons,guy baillette,daniel leeuwerck,clara flor

En visite à l'Assemblée nationale avant le départ pour Londres en Eurostar.

25.02.2012

Mandala, éphémère oeuvre d'art pour la guérison du monde

Le mandala * des moines de Sera

Venant de leur lointain monastère du Tibet les moines de Sera étaient de retour en Conflent sous la houlette de l'association Zen Event's basée à Perpignan dont les nombreux bénévoles les ont annoncés dans la ville.

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

Deux moines débutent la confection du Mandala sacré devant les conflentois

Dès le  mardi 14 février , à la salle de Gelcen ils ont présenté, devant un public de conflentois curieux, la réalisation d'un mandala intitulé « Mandala de sable du Bouddha de la Médecine » et comme nous précise la présidente Patricia Roussel « C'est un mandala pour la guérison du Monde , confectionné à l'aide d'une très fine poudre et des pigments sacrés colorés venus de L'Inde » Cette réalisation sera éphémère et le samedi à 11h30 la dissolution du mandala s'est déroulée devant le public. 

Jeanne Camps

Ce mandala aura demandé 32 heures de soins minutieux et attentifs et l'intervention pour sa réalisation de quatre moines qui se seront relayés pendant 4 jours. Emile Claverie

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala*  La construction d'un mandala est en elle-même une pratique spirituelle. Dans la salle, d'autres moines méditent et prient afin de renforcer la bodhicitta et ainsi bénir le mandala, qui sera offert aux Bouddhas et à l'univers. Le mandala est ensuite « détruit » et le sable est rassemblé devant tout le monde pour une offrande spirituelle à une divinité. Les mandalas sont aussi là pour montrer que tout est éphémère...

Ces pratiques sont sans doute inspirées du rangoli motif de sables dessinés par les hindouistes. Les femmes y dessinent des motifs de sable pour attirer les bons esprits dans la maison et les religieux font des motifs divins dans leur cérémonies religieuses

Nous vous invitons à consulter les sites internet sur "les mandalas" et Wikipédia dont est tiré le texte ci-dessus.

Photos Jeanne Camps et Emile Claverie

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

 jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

 

 

 

 

 

 

 


jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

Plus de photos du mandala du Bouddha de la médecine" dans l'album photos "MANDALAS"

 En Inde, les particliers devant leur maison et les commerçants devant leur boutique dessinent chaque jour un nouveau mandala en signe de bienvenue.

Ceux présentés dans l'album photo "MANDALAS" ont été réalisés dans le Kérala comme celui présenté ci-dessous.

 

 

09.01.2012

Le train à 1€ est en service

TRAIN A 1€ .JPGDepuis le 17 décembre, le train Prades à Perpignan et retour est à 1€.

Le bus à 1€ reste également au service des usagers qui préfèrent la route.

Les horaires SNCF de Prades à perpignan  sont indiqués en bas de page.

GARE SNCF 003.JPG

La gare SNCF Prades/Molitg les bains est coquette et joliement décorée, les dépliants d'informations des horaires  y sont nombreux.

La gare est ouverte de 10h10 à 12h50 etde 15h40 à 18h20.

GARE SNCF 002.JPG

GARE SNCF 001.JPG

TRAIN 1€ HORAIRES.jpg

Huit trains du début de la matinée au départ de Prades à 6h35 à la fin de journée à 19h50 permettent de rejoindre Perpignan.

Pour le retour vers la capitale du Conflent 8 TER de 06h29 à 19h44

Un dépliant d'information trés précis édité par la SNCF est à la disposition de chacun avec les horaires des trains pour la Cerdagne et le terminus La Tour de Carol/Enveitg.

Plus d'infos avec le N° vert:  0 800 886 091

05:45 Publié dans infos diverses, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

28.09.2011

"Voyager autrement" a poursuivi sa route en diaporama

C'est à l'initiative de Laura, animatrice stagiaire au PIJ et de Laetitia, en stage au Lido, que les 11 jeunes de « Voyager autrement », partis une semaine explorer un coin de Costa Brava en kayak, ont revécu leur périple en images.

VOYAGER AUTRE 010.JPG

VOYAGER AUTRE 003.JPGUn montage photographique de 150 vues, présenté au Lido pour les Journées du patrimoine -dont le thème est « le voyage »-,  leur a permis de revivre avec quelques fous- rires les   moments les plus forts de cette sortie et de la commenter  aux parents.

D'autres projets de voyage, dans un esprit tout aussi « écolo », devraient germer dans la tête de l'équipe de la Junior association.

VOYAGER AUTRE 005.JPG

Au 1er rang, parents et amis ont partagé les souvenirs de voyage des jeunes du P.I.J

Article paru dans l'Indépendant du mardi  20 septembre, page Prades.

04:00 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

31.08.2011

Les voyages forment la jeunesse

Ils sont onze ados, filles et garçons de 14 à 17 ans, qui à l'initiative du Point Information Jeunesse de Prades ont créé une junior association; une associations Loi 1901 mais avec des ajustements spécifiques aux mineurs (ouverture compte bancaire). Le but « Voyager autrement ». Dès mars 2011, ils se sont pris en main et le groupe a préparé pour ce mois d'août un voyage qui pendant 5 jours les a amené de Prades à Puerto de la Selva et en kayak jusqu'au Cap Creu.

PIJ EN VOYAGE (4).JPG

Dans le désordre, Fanny, Léna, Maximilien, Jacob, Romane, Michel, Nicolas, Mathilde, Caroline, léa et Lucie encadrés ( àgauche au 1° rang par Nicolas, à droite par Gérard)

 

PIJ EN VOYAGE (2).JPG

De retour, ils nous racontent:« Nous avons nous mêmes recherché les partenaires et les financements, pensé le trajet, anticipé les moyens et les besoins. L'expérience a été très enrichissante pour tous . Nicolas et Gérard, les animateurs du PIJ qui encadraient la sortie, ont été très discrets et nous ont laissé nous débrouiller mais leur présence était rassurante.»

« Nous avons eu l'exemple permanent de l'esprit d'équipe et de la solidarité pendant ce voyage avec des moments de rigolades et de fous-rires. Les bivouacs nocturnes à la dure, les 7 heures à pagayer en kayak, les sacs à porter, les marches, les solutions de remplacement quand il le fallait...tous les onze du groupe ont été à la hauteur. Maintenant nous allons réaliser un dépliant « Guide des bons plans » de ce voyage et préparer un diaporama à partir des 500 photos prises. Nous devons surtout remercier tous les partenaires car ils nous ont permis de vivre un voyage qui nous laisse de très beaux souvenirs et l'envie de découvrir d'autres endroits. Cette expérience nous aura enrichi dans de nombreux domaines. "

Parmi les plus jeunes, Fanny V. et Léna S. ont 15 ans. 

Fanny et Léna.JPG

La sortie collective au Cap Creu a été pour elles une première expérience loin des parents: «Trop bien mais épuisant! La nuit les bivouacs avec les moustiques c'était «craignos » mais nous avons tenu le coup pour la longue marche et pour le kayak malgré les ampoules. Super ! » pour l'une. « Amusant, énorme, nous y avons gagné en assurance. Pas de téléphone pendant 5 jours, juste 3 contacts par SMS surtout pour rassurer nos parents. Nous sommes prêtes à repartir ».  

Fanny et Léna, inséparables,  feront la rentrée scolaire en 1ere au lycée Renouvier