12.04.2013

Dans l'univers de la musique de chambre

Le Festival Pablo Casals a déjà engagé sa campagne de communication pour son 61ème festival baptisé « Rencontres » qui se déroulera du 26 juillet au 13 août.

FESTIVAL PROMO 008.JPG

Les bénévoles et permanents du Festival présentent le nouveau support des dépliants-programme.

 Après les concerts donnés en début d'année en Corée et à Paris puis celui du  12 juin au Théâtre des Champs-Elysées, vingt huit concerts ou conférences se dérouleront en Conflent dans des cadres aussi prestigieux que l'Abbaye de St Michel de Cuxa et St Martin du Canigou, aussi magiques que les grottes des Canalettes et le Fort Libéria, aussi surprenants que le Musée d'art moderne de Céret  ou le Casino de Vernet, aussi sacrés que les églises St Pierre de Prades et celles de Corneilla de Conflent,  Catllar, Molitg et Vinça, dans des salles aussi populaires que le Lido et la salle du Foirail.

Pour informer le grand public tous les médias sont utilisés: l'internet et la newsletter-magazine du Casals, les dépliants dans une centaine de nouveaux présentoirs aux couleurs rouge et jaune du Casals placés dans tous les commerces partenaires et lieux  publics; près de 8000 courriers adressés aux abonnés sans oublier les radios, les chaînes télés et la presse spécialisées dans la musique.                                                                                          

Contacts : 0468963307. Bureaux 33 rue de l'hospice Prades et le site: www.prades-festival-casals.com

03:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christophe lloria, sonia ritlewski, festival pablo casals | |  Imprimer | |  Facebook | |

23.08.2011

Festival Pablo Casals, la saison 2011, remarquable cuvée

La saison 2011 du Festival Pablo Casals a été marquée par des bilans très positif dans les domaines artistiques et de la notoriété.

 L'idée maîtresse des organisateurs ( en photo Michel Barret, vice-président du Festival et Michel lethiec, directeur artistique) a été d'aller à la rencontre du public pour lui proposer la découverte d'une musique de qualité en délocalisant dans tout le Conflent de nombreux concerts et en offrant 11 concerts publics en accès libre dont celui du 13 août sur le parvis de l'église St Pierre donné pour un millier de spectateurs attirés en grande partie par l'embrasement du clocher.

RECEPTION PAMS 006.JPG

Un bilan notoriété particulièrement satisfaisant avec l'inauguration par le ministre de la Culture, accompagné des autorités politiques du département, député et sénateur, des présidents de la Région et du Département et du représentant du Préfet. L'éclat de cette ouverture a eu pour effet une médiatisation nationale à la télévision, la radio et la presse, contribuant à la renommée de la capitale du Conflent auprès du plus large des publics. Au même titre, les mémorables concerts donnés « Musique au lever du soleil » au Chalet des Cortalets , à l'Abbaye de St Martin du Canigou et aux Prieurés de Serrabonne et Marcevols; autant de premières créant des événements repris par les médias nationaux. La fréquentation importante des concerts publics des étudiants de l'Académie de musique dans les églises de 10 villages autour de Prades contribue à la découverte de notre patrimoine local, autant de petites communes qui sont l'objet de la visite de mélomanes et amateurs de grande musique.

RECEPTION PAMS 002.JPG

iris tejada,sonia ritlewski,emile claverieUn bilan artistique très positif avec le renouvellement du tiers des quarante interprètes de grand renom qui font la réputation du festival. Des temps très forts et des moments de grâce avec entre autres: le concert d'ouverture par la pianiste Brigitte Engerer, l'interprétation du « Quatuor pour la fin du temps » au Prieuré de Serrabonne, celle «Des 7 paroles du Christ en croix » avec un récitant à l'Abbaye de St Martin du Canigou et le dernier concert de clôture, le « Cant dels ocells » signant la dernière œuvre de la programmation. Ces choix privilégiant plus la qualité artistique que la facilité commerciale. ( En photo: Michel Lethiec, directeur artistique pendant le discours de Jean Castex, maire de Prades et préssident du Festival pablo Casals)

De grands projets en perspective avec la création d'une « Maison Casals » à la fois musée, lieu d'archivage, d'étude et de rencontres musicales. Un partenariat entre l'Université Paul Valéry, Montpellier III, et le Festival pour créer un master de musique et musicologie, la partie pratique pour l'enseignement de l'instrument, la composition et l'interprétation artistique se tenant dans notre cité. Enfin le renouvellement d'une « convention d'objectif » entre l'État et le Festival qui prolonge pour 3 ans une aide financière représentant prés du tiers du budget .

Enfin un accord avec la Maison d'édition Gallimard pour la publication dans la série « Découvertes » d'un ouvrage sur Pablo Casals et le Festival qui porte son nom.

Les bénévoles à l'honneur

ACADEMIE MUS2 016.JPG

Le Festival Pablo Casals fonctionne grâce au travail de 3 bénévoles réguliers et de 3 bénévoles intermittents. Deux salariés à plein temps, Sonia Ritlewski, attachée de production et Iris Téjada, (photo ci-contre) chargée de la communication, réalisent tout le travail de fond. Cette équipe de base est renforcée, le temps des concerts, par une trentaine de bénévoles qui assurent l'accueil du public, la sécurité, la vente de programmes et de disques, etc...Autant Jean Castex, maire de la Ville et président du Festival, que Michel Lethiec, directeur artistique , ont tenu à mettre à l'honneur ces bénévoles sans lesquels l'évènement phare du Conflent ne connaitrait la qualité de l'accueil qui fait son charme.

05:52 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iris tejada, sonia ritlewski, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

13.08.2010

L'Académie internationale de musique de chambre fête ses 40 ans

Elle est placée sous la direction artistique de Michel Lethiec et Jean-Pierre Lagard, l'organisation des cours étant sous la responsabilité deJ.P.LAGARD 015.JPG Françoise Lethiec.Michel et Françoise LETHIECJPG.jpg Quarante professeurs de renom, dont les maîtres Bruno Pasquier (alto), Arto Noras et François Salque (violoncelle), Nick de Groot (contrebasse), Patrick Gallois (flûte), Richard Watkins (cor), Michel Lethiec et Philippe Berrod (clarinette), Jérémy Ménuhin, Itamar Golan, Peter Frankl (piano) se partagent les cours donnés aux 160 étudiants sélectionnés par l'Académie de Musique de Prades, venus de 22 pays (Chine, Japon, Corée, Israël, Finlande,... et de toute l'Europe) pour se perfectionner dans la pratique de leur instrument. Le plus jeune élève a 11 ans, Andreï Zabavnikov, il vient de Moscou avec sa maman et son violon.

Les cours sont donnés au lycée Renouvier et au collège G. Violet; l'hébergement et la restauration sont également proposés aux étudiants au lycée ou parfois dans des familles pradéennes. Michel Lethiec nous confie: « Le rôle des bénévoles est très importants dans notre organisation, sans leur travail rien ne serait possible et je ne connais pas d'autre académie fonctionnant de la même manière; cela crée entre tous une proximité et une qualité d'accueil incomparable ».

De futurs grand musiciens

ACADE.MUS.2 003.JPG

De gauche à droite:  Sarah Dupriez de Bruxelles, Sarah Tarablus d'Italie et Clovis Pastran-Z.du Vénézuela.

SARAH TARABLUS.JPGSarah Tarablus a 22 ans, vient d'Italie et a commencé l'alto à 12 ans après ses débuts au piano dès l'âge de 4 ans. Son père, trompettiste professionnel, la pousse vers la musique mais son goût personnel pour la musique de chambre ne lui demande pas d'efforts particuliers. Après un premier stage de musique en Autriche, elle découvre l'Académie de musique du Pau Casals pour la 1ere fois et apprécie, outre l'organisation, les nombreuses leçons particulières dispensées par les maîtres qu'elle retrouve à l'audition des concerts à Saint Michel. Après 2 semaines de stage, elle se produira en public lors d'un concert dans une église autour de Prades.

Sarah DUPRIEZ.JPG

Sarah Dupriez. vient de Bruxelles et joue sur un violoncelle daté de 1726 qu'elle mettra au service du concert des 60 violoncellistes. De parents solistes violon et alto, dès ses 3 ans un violoncelle adapté à sa taille lui permettait de commencer sur son instrument favori. Elle en est a son 4e stage dans la cité du Conflent et elle apprécie la qualité des cours privés donnés par de grands maîtres toujours très accessibles.L 'immersion dans la musique est totale avec les professeurs dont elle partage le temps et les repas et qu'elle retrouve tous les soirs en concert dans le meilleur de leur art. « Pour être musicien de haut niveau il faut avoir la passion de la musique puis la volonté et un véritable acharnement à travailler sa technique; à Prades le contact avec les maîtres dans toute leur modestie et leur humilité est la vraie école de la vie du musicien. Seule l'académie de musique de chambre de Prades offre autant d' avantages ».

CLOVIS PASTRAN-Z.JPG Clovis Pastran-Z. est native de Caracas et a 27 ans. Elle a commencé le violon à 11 ans puis le violoncelle à 13. Elle n'est pas d'une famille de musiciens mais par amour de la musique enchaîne les stages musicaux en Espagne, en Belgique et en France. Elle découvre Prades en 2009 dont la renommée du maître Casals s'est exportée jusqu'au Vénézuela, elle pense revenir en 2011. Elle auto-finance ses cours particuliers en participant à des concerts et sera une des 60 violoncellistes qui, lors du concert de clôture du 13 août à Saint Michel, rendra hommage à Pablo Casals.

ANDREÏ Zabavnikov 014.JPG

Andreï Zabavnikov a 11 ans, il est russe. Il a commencé le violon l'âge de 5 ans. Son père est ANDREÏ Zabavnikov 002.JPGpianiste et sa mère est violoniste dans l'orchestre du Théâtre national du Bolchoï à Moscou. Il connait à Prades son premier stage de musique avec comme professeur Alexandre Brussilovsky*, d'origine ukrainienne, qui anime les  master- classes et accompagne 7 stagiaires; il joue également pendant les concerts du Festival Pablo Casals sur son violon du luthier italien Nicolas Gagliano du XVIIIe.

Andreï, lui, du haut de ses onze ans et son visage d'ange a déjà de l'assurance et nous dit être « Vostorgué » (impressionné et enchanté) par cette première visite en France; on s'en serait douté ! A quelle brillante carrière est voué ce jeune élève?

Bonne réussite à Andreï.

www.alexandrebrussilovsky.com

Académie de musique de Prades: renseignements au 04 68 96 33 07 et sur le site www.prades-festival-casals.com

Lire l'article paru dans l'Indépendant du jeudi 12 août en page de Prades

05:28 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françoise lethiec, emile claverie, sonia ritlewski, sandra mascre | |  Imprimer | |  Facebook | |