24.08.2013

Musique classique à l' Hôpital

Comme chaque année le Festival Pablo Casals , dans le cadre « Culture à l’hôpital », donne un concert pour les résidents de l'Hôpital et la Maison de retraite.

CLARINETTE HOPITAL.jpg

Le jeudi 8 août, Michel Lethiec en personne avec sa clarinette, et 3 autres clarinettistes ont offert un moment de détente musicale empli d'émotion et de convivialité.

CLARIN HOP.jpg


 

 

03:04 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival pablo casals, michel lethiec, hopital prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

12.08.2013

Michel Lethiec, directeur artistique du Pablo Casals, intervievwé par J.L. Bobin

Michel LETHIEC.jpgA mi-parcours* du Festival dans quel état d'esprit se trouve Michel Lethiec ?
Dans un excellent état d'esprit. Le festival se passe très bien. Tant au niveau de la fréquentation que sur le plan artistique. C'est surtout ce qui m'importe. Car il y a beaucoup de festivals maintenant en France et dans la région. Et on se doit de continuer à proposer ce qui fait notre réputation. Depuis le début, il n'y a, si j'ose dire, eu aucune fausse note. C'est je crois un excellent cru. Mais ce n'est pas fini. 

Quels sont d'ores et déjà pour vous les moments forts de cette 61e édition ?
 
Pour moi, tout a été d'une qualité extraordinaire. Mais si j'avais vraiment à souligner une chose, ça serait le récital de Barry Douglas qui a eu un succès énorme. C'était extraordinaire. Le lendemain, on a enchaîné sur Céret, où on a fait un concert dans le musée autour de la relation musique-peinture. Cette initiative a également énormément plu.

Quels sont le, ou les concerts, à ne pas rater avant la fin du festival ? 
Hou-la-la ! Difficile à dire. Il y a le concert sur les Amériques. Où l'on va mélanger des compositeurs classiques comme Dvorák avec Bartok, Copland Villa-Lobos ou Piazzolla. Ça va être un concert très très intéressant. Et puis, évidemment le concert Bethov' qui est déjà pratiquement complet. Sans oublier le concert Bach que l'on va faire dans l'église de Prades autour du profane et du sacré.

Revenons à Pablo Casals. En quoi a-t-il marqué son époque ?
Il a marqué son époque pour plusieurs raisons. D'abord, bien évidemment, en tant que violoncelliste. Car c'est lui qui a offert une technique de liberté au violoncelle. Il en a en quelque sorte révolutionné l'interprétation. Ce fut, ensuite, l'un des très très grands solistes. En un mois, il pouvait faire 20 ou 25 concerts. Parfois plus. Et à une époque où il n'y avait pas de jets pour vous faire traverser les océans en quelques heures. Mais Pablo Casals, c'est aussi et enfin son engagement contre le fascisme et sa volonté farouche de rester en exil à Prades tant que Franco serait au pouvoir en Espagne. Lorsqu'il a décidé de ne plus jouer dans le monde entier, ça : ça a vraiment marqué les esprits. Jusqu'à ce que se produise ce miracle quand les plus grands musiciens de la planète sont, comme aujourd'hui, venus à Prades lui rendre hommage et faire de cette petite ville la capitale mondiale de la musique de chambre.

Vous aimez programmer vos concerts dans des lieux différents et parfois insolites. Y en a-t-il un où vous n'avez pas encore joué et où vous souhaiteriez particulièrement vous produire ?
Oui oui ! Il y en a même plusieurs. J'ai quelques idées que je vous réserve pour l'an prochain. Car on va évidemment continuer à mettre en valeur les endroits qui sont magiques, les monuments extraordinaires de cette région du Conflent si riche en patrimoine artistique.

Le festival n'est certes pas encore terminé. Mais je suppose que vous devez déjà avoir une idée de la programmation de la prochaine édition. Peut-on en avoir la primeur ?
 Non pas vraiment. Mais je pense que ce sera très intéressant pour tout le monde. Avec toujours dans l'idée de faire découvrir des œuvres tout en rayonnant dans des lieux différents. A ce titre, on va bien sûr continuer à amener Prades à Paris et à l'étranger. Nous partons désormais chaque année en Corée. Il y a bien évidemment aussi le théâtre des Champs-Elysées , où l'on se produit trois fois par an. Et puis, pour la première fois, on va partir en tournée aux Etats-Unis en octobre 2014. Nous avons programmé trois semaines de concerts, dont quatre se dérouleront à la National Gallery de Washington. C'est extraordinaire pour nous. Mais aussi pour Prades et toute la région. Retrouvez en vidéo, sur lindependant.fr, l'intégralité de l'entretien et des images inédites du concert donné dans les grottes des Canalettes de Villefranche-de-Conflent. 

* Le dernier concert aura lieu le mardi 13 août à 21h à St Michel de Cuxa.

Article publié dans l'Indépendant du6 août sous la plume de J.L. Bobin

02:06 Publié dans infos diverses, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel lethiec, festival pablo casals | |  Imprimer | |  Facebook | |

21.03.2013

Le Festival Pablo Casals en Corée

Quand le Festival Pablo Casals s’exporte en Corée, c’est pour le plus grand plaisir des mélomanes du pays du Matin Frais et la promotion de notre beau Conflent. Les chambristes du Casals sont musiciens du monde. Pour la deuxième année consécutive, ils ont fait un long voyage. Bien leur en prit, accueillis  chaleureusement , Avri Levitan, Henri Demarquette, Gérard Poulet, Ralph Gothoni et Michel  Lethiec, directeur artistique du Festival Pablo Casals, retrouvaient sur scène Jeajoon Ryu, Ju-Young Baek, So-Ock Kim, Na-Young Baek et Min Je Seong, fleurons de la musique de chambre coréenne pour une série de quatre concerts.

FEST CASALS EN COREE.jpg

En Corée, au centre le clarinettiste Michel Lethiec.

Du 27 février au 1er mars, des Master Classes aux concerts, tous ont professé les mêmes enseignements du maître Casals, « la technique la plus parfaite est celle que l’on ne voit pas », leitmotiv de cette deuxième tournée en Corée.

Les nouvelles générations coréennes de musiciens garderont un souvenir unique de l’apprentissage européen. Révéré par les spectateurs, téléspectateurs et auditeurs, la Corée adouba les musiciens de cette deuxième tournée, de Goyang City à Séoul où le dernier concert fut diffusé en direct sur les ondes et sur la chaîne de télévision KBS. Cette fringante idylle nous promet de nouvelles rencontres l’an prochain toujours au mois de février.

Article publié en page de Prades de l'Indépendant le mercredi 20 mars 2013.

20.08.2012

Le Festival Casals proche de tous les publics

 La cafétéria de l'Hôpital s'est transformée en salle de concert le temps d'une matinée grace à l'initiative de l'animatrice Véronica Dimaggio qui  organise régulièrement au profit des résidents et leurs familles différents concerts de musique: classique, jazz, variété, etc..

michel lethiec,dimitri illarionov,boris andrianov.anne marie brun

 Michel Lethiec , Dimitri Illarionov , Boris Andrianov.

                         Michel Lethiec,  Dimitri Illarionov et Boris Andrianov. 

Le partenariat entre l'Hôpital local de Prades et le Festival Pablo Casals se poursuit;  la magie de la musique a enchanté les patients et les résidents. Moments d'émotion forts avec la clarinette de Michel Lethiec ,  le guitariste russe Dimitri Illarionov et son compatriote violoncelliste Boris Andrianov.

 Michel Lethiec , Dimitri Illarionov , Boris Andrianov.

 Michel Lethiec , Dimitri Illarionov , Boris Andrianov.







Michel Lethiec et Anne-Marie brun, adjointe à la culture interwievés par FR3 Montpellier.

Un concert privé tout comme celui donné à la maison d'accueil spécialisée « Les Sources » à Thuès, le bureau du Festival ayant fait le choix d'aller au devant de tous les publics  et désirant offrir à ceux  qui ne peuvent se déplacer ou dans quelques  villages isolés des moments musicaux de grande qualité.

michel lethiec,dimitri illarionov,boris andrianov.anne marie brun

                                             












 

                                                                                                               Emile Claverie

 

 

16.08.2012

l'Académie Internationale de Musique de Prades

L'Académie Internationale de Musique de Prades 

Internationale, en effet, avec 120 élèves de 17 nationalités différentes* et 32 professeurs venus du monde entier qui enseignent  11 instruments différents dont le violon en musique de chambre et bien sûr, le violoncelle. 

Les étudiants

ACADEMIE MUSIQ (2).JPG

ACADEMIE MUSIQ (3).JPGAprès audition, les stagiaires seront répartis dans les différentes classes selon leur instrument ou dans la constitution de trios ou quatuors de musique de chambre. Au terme de ces « master classes » (cours de perfectionnement  par de grands maîtres), les étudiants, sélectionnés sur des critères rigoureux, -niveau supérieur des conservatoires nationaux- donneront du 10 au 13 août différents concerts publics  dans les églises d'une dizaine de villages du Conflent, ainsi qu'à Prades sous le retable de St Pierre.

 

academie musique de prades,françoise lethiec,michel lethiec

              Yves Didier avec ses élèves Inaki Vermeersh Amor et  Juncal Salada Codina. 

Yves Didier a formé entre autres les clarinettistes Michel Lethiec et Isaac Rodriguez; il prend en main à l'Académie de Prades la nouvelle génération espagnole, Inaki Vermeersh Amor et la catalane Juncal Salada Codina. Pour Yves Didier "L'élève doit dépasser son professeur et celui ci doit s'effacer pour que l'élève s'approprie pleinement la musique".

Dans quelques années nous retrouverons ces jeunes musiciens sur les scènes  des plus grands festivals internationaux; certains s'y sont déjà produits.

L'équipe d'encadrement

Michel Lethiec et Jean-Pierre Lagard mènent à la baguette la direction artistique. Françoise Lethiec, directrice des cours de  l'Académie de Musique, orchestre le travail d'une douzaine de bénévoles: accueillir au train ou à l'aéroport, héberger, nourrir, répartir dans les différents cours, gérer à tous moments, de jour comme de nuit, les petits problèmes du quotidien, coordonner le travail avec les

ACAD MUSIC3 008.JPG

Au clavier (de l'ordinateur) françoise Lethiec, musicienne et directrice de l'Académie de musique 

professeurs, organiser les concerts: autorisations diverses, billetterie, technique son, lumières,  transports des musiciens et leurs instruments ,etc...toute une logistique à anticiper et à mettre en œuvre au bon moment, sans oublier le coté administratif et comptable. Pour le personnel  le  rythme est aussi agité que du Wagner juste pendant 2 semaines avec quelques mois de préparation avant et de classement après.  

 

L'ambiance au Lycée

academie musique de prades,françoise lethiec,michel lethiecLa grande cour du lycée Renouvier vibre au son de l'alto, du piano et du hautbois qui répètent, entre deux répétitions avec le professeur,  encore et encore le même passage, la même introduction pour approcher la perfection. L'oreille saisit Wolfgang à la clarinette d'un coté, Ludwig au violoncelle de l'autre et Rossini au cor  dans le lointain d'une classe. 

academie musique de prades,françoise lethiec,michel lethiecDes moments magiques à savourer pour suspendre le temps.

 

                                                                                      Emile Claverie

 

* Nationalités des étudiants: France, Allemagne, Autriche, Belgique, Suisse, Espagne, Irlande, Italie, Pologne, Belgique, Slovaquie, Vénézuela, Ukraine, Colombie, Canada, Corée, Etats-Unis, Japon.

 

 

 

 

 

13.08.2012

A Corneilla de Conflent, rappels pour six mains

 Corneilla de Conflent a accueilli le lundi 6 août dans sa magnifique église classée des XXI et XXIIe un concert en hommage à Claude Debussy (1862/1918) pour le 150e anniversaire de sa naissance.

CORNEILLA DEBUSSY 054.JPG

En introduction, Michel Lethiec, directeur artistique du Casals, a souligné le rôle de la Spedidam * et l'a remerciée pour le soutien  qu'elle apporte depuis des années au Festival. 

CORNEILLA DEBUSSY 064.JPG

Un Pleyel à deux claviers. Les interprètes  Ismaël Margain et Denis Pascal au clavier gauche, Cyril Huvé au clavier droit du  double Pleyel de 1898.

  Le pianiste  Cyril Huvé a spécialement apporté de Chatellerault pour ce concert  particulier en Conflent  un double piano Pleyel des années 1890 dont il ne reste  que quelques rares exemplaires dans le  monde. Il a  expliqué au public les particularités de cet instrument rare qui peut accueillir quatre pianistes jouant d'un même son. 

CORNEILLA DEBUSSY 058.JPG

                     Ismaël Margain, Michel Lethiec, Cyril Huvé et  Denis Pascal.

 Avec les pianistes Denis Pascal et Ismaêl Margain, ils ont interprété individuellement  plusieurs œuvres de Dukas, Stravinski et Debussy avant de jouer  ensemble à six mains  une transcription pour deux claviers de  « La mer » de Debussy dans un tonnerre d'applaudissements et de rappels.                                                                            Emile Claverie

* SPEDIDAM: Société de Perception et de Distribution des Droits des artistes-interprètes , société civile française de gestion des droits des artistes-interprètes fondée en  1959 qui compte environ 74 000 artistes-interprètes ayant-droit, dont 31 000 sont associés. La SPEDIDAM accorde, en application de la loi, des aides pour la réalisation de projets (aide à la création, à la diffusion du spectacle vivant et à la formation d'artistes-interprètes).

Ste Marie de CORNEILLA.JPGCorneilla de Conflent,  466 hab.

 Église romane Sainte-Marie à trois nefs et cinq absides des  XIème etXIIème siècles; superbe architecture romane, retable gothique, portail sculpté. Riche statuaire de  trois vierges romanes .

 Magnifique mobilier religieux (chasublier du XIVème)

 Victor Dalbiez (1876-1954), homme politique français, député, sénateur, ministre, est né à Corneilla-de-Conflent 

CORNEILLA DEBUSSY 052.JPG

 

CORNEILLA DEBUSSY 051.JPG 

CORNEILLA DEBUSSY 090.JPG

CORNEILLA DEBUSSY 053.JPG

09.08.2012

L'église St André de Catllar a vibré avec le concert d'Adami

L'église St André de Catllar a vibré d'émotions avec le concert des Révélations classiques de l'Adami du 3 août.

Pour sa seizième collaboration avec le Festival Pablo Casals l'Adami a présenté  sept jeunes artistes, entre 18 et 30 ans. Tous se sont déjà produits sur de prestigieuses scènes internationales et leur talent est unanimement reconnu. 

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

Michel Lethiec, directeur artistique du Festival Pablo Casals, a présenté le concert; il  mettait en avant la performance de l'accompagnateur au piano  Emmanuel Normand et de la tourneuse de page, Laurence Lebas, tous deux « révélations classiques Adami »:  « ...sur la difficulté de leur prestation devant la diversité du programme présenté tant par les instrumentistes au violon, au violoncelle et à la flûte que par les artistes lyriques baryton, ténor et soprano. »

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

Au piano, Emmanuel Normand avec  Laurence Lebas, tourneuse de page.

Citer  une ou un de ces jeunes interprètes serait une injustice pour les autres tant ils ont su par leur énergie, leur présence et leur fraîcheur d'interprétation emporter le public sur « un petit nuage de bonheur ». 

 Un seul regret, l'absence de Eve-Maud Hubeaux qui nous a privé d'un grand air de Rossini, « L'Italienne à Alger », qu'elle avait enregistré la veille sur CD. La mezzo-soprano de 24 ans  était à la  clinique pendant le concert suite à un accident domestique survenu quelques heures avant sa prestation. Nous lui souhaitons un très rapide rétablissement et prions les organisateurs de l'Adami de l'inviter à Catllar pour l'an prochain.

ADAMI CONCERT 060.JPG

Les artistes saluent le public pour le final et improvisent un bref récital entre soprano et baryton.

Certains instrumentistes connaissent déjà notre cité pour s'être perfectionnés à l'Académie Internationale de Musique de Chambre de Prades ;  Michel Lethiec les a retrouvés avec  un réel plaisir, réalisant l'évolution de leur carrière après leur passage par l'Académie.

ADAMI CONCERT 070.JPG

Michel Lethiec retrouve  Edgar Moreau, violoncelliste de 18 ans  et Sélim Mazari (veste noire) , pianiste, tous deux passés par l'Académie Internationale de Musique de Chambre de Prades

Le  concert de l'Adami a ses fidèles spectateurs, qui semblent jalousement garder cette bonne adresse, mais gageons que l'église St André sera bientôt trop petite pour accueillir les amoureux de grande musique.

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

Edgar Moreau (violoncelle), Sélim Mazari (piano), Mathilde Caldérini (flûtiste), Emmanuel Normand (accompagnateur au piano), Solenne Païdassi (violon),  Florian Cafiero (ténor), Benjamin Mayenobe (baryton), Magali Arnault-Stanczak (soprano)

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

 michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

michel lethiec,edgar moreau,selim mazzari,eve maud hubeaux,laurence lebas,emmanuel normand,academie musique prades,sebastien belloir

* ADAMI (Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes) cette société civile gère les droits de près de 26000 artistes -interprètes ayant participé à un film, une série télévisée, une émission de musique, de sketches, cirque et spectacles télévisés. Également ceux artistes lyriques, de variété, chef d'orchestres ou D.J ayant enregistré un disque diffusé à la radio ou autre lieu sonorisé. L'ADAMI a soutenu 915 projets artistiques: festivals, spectacles, enregistrements,...