10.07.2014

INAUGURATION de la RESIDENCE « Justin FABRE »

hermeline malherbe,jean castex,mairie prades66500La présidente du Conseil Général et de l'Office 66, Hermeline Malherbe-Laurent, a inauguré le lundi 30 juin, la Résidence « Justin Fabre » située 8 rue Voltaire, composée de 4 logements de type F2 et F3 . Elle a remis les clefs aux futurs heureux occupants qui ont pour avantage d'avoir l’agence d ’Office 66 située au rez-de-chaussée du bâtiment. La Résidence a été baptisée  Justin Fabre, dont le maire Jean Castex a rappelé à l’ assistance le parcours,. Extraits: « .... Il a été maire de Prades en 1940 à 1941...Très impliqué dans l'animation importante de la ville , ..Justin Fabre, entrepreneur de maçonnerie, fut conseiller municipal, puis maire adjoint aux travaux publics pendant le mandat du Dr Lavall et devint maire par un concours de circonstances car le docteur Lavall tomba malade et mourut en décembre 1939. Jean Clerc alors 1er adjoint mobilisé, l'appuya avec le sous préfet pour qu'il soit maire. ..Justin Fabre était radical puis socialiste. ....Dans ses mémoires il écrivit: « Nommé au suffrage universel par le conseil municipal, je pris cette fonction qui je l'avoue fut pénible car je n'étais qu'un ouvrier sans fortune et un primaire, avec tout juste le certificat d'études , et je fus jalousé par certains conseillers, l'opposition ne désarmait hermeline malherbe,jean castex,mairie prades66500pas ! et en plus en 1940 on évacua sur Prades 400 Mentonnais dont je dus m'occuper en même temps que les fâcheuses conséquences de l'Ayguat. »...Il fut révoqué sans tambour ni trompette par arrêté préfectoral du 19 février 1941 sur ordre du gouvernement de Vichy et remplacé par un militaire le commandant  Hector Pyguillem. ...En définitive Justin Fabre, issu du peuple, était un homme représentatif de son époque : travailleur apprécié franc, engagé politiquement et aimant sa famille et sa ville de Prades qu'il servit de son mieux ....En donnant son nom à la résidence  du 8 rue Voltaire, c'est lui rendre un hommage mérité et comme diront les anciens pradéens «  Enfin un nom d'un pradéen de souche ! ».                                                                                                                                                Emile Claverie

hermeline malherbe,jean castex,mairie prades66500

Remerciements à Mme Jeanne CAMPS, chargée de mission municipale pour le patrimoine et à M. Jean-Michel BARRATEGUI, petit-fils de M. Justin FABRE.

Les «  MEMOIRES A BATONS ROMPUS DE FAITS PASSES DANS MA PETITE VILLE DE PRADES » de 1885 à 1969 LIVRE 1 écrits par M. Justin FABRE ont largement inspiré le discours de J. Castex.

hermeline malherbe,jean castex,mairie prades66500

 

 

 

 

01:12 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hermeline malherbe, jean castex, mairie prades66500 | |  Imprimer | |  Facebook | |

03.08.2013

L'Ecole de musique inaugurée

 

ECOLE MUSIQUE 024.JPG

jean castex,
 christian bourquin,ségolène neuville,hermeline malherbe,bernard loupienL’école de musique intercommunale du Conflent vient d'être inaugurée  ce vendredi 26 juillet, en présence du maire de Prades Jean Castex,
 de Christian Bourquin,  Président de Région,  de Ségolène Neuville, députée de la circonscription, de la présidente du Conseil général, Hermeline Malherbe, le préfet Bidal étant représenté  et de Bernard Loupien, président de la commission culture de la Communauté du Conflent et maire de Taurinya.

ECOLE MUSIQUE 029.JPG

D'autres maires et élus de la Communauté de communes, parents  et  élèves,  bénévoles et professeurs de l’école de musique sont  venus assister à cette inauguration.

Située dans la maison  baptisée "El cant dels ocells" au N° 2 de l'avenue Pau Casals où vécut le maître , l'école de musique connaîtra prochainement une extension mais dès la rentrée scolaire, l'ombre du maître protègera les jeunes élèves.

 

jean castex,
 christian bourquin,ségolène neuville,hermeline malherbe,bernard loupien

Cette extension  consistera en l' aménagement d' une salle de répétition et de spectacle et intègrera l'actuelle maison dans le site afin  de"permettre l'éclosion de nouveaux talents et diffuser au plus grand nombre l'accès à la musique et à tous les sens qu'elle éveille" comme l'indiquait Jean Castex dans son discours. 

ECOLE MUSIQUE 033.JPG

L'investissement pour cette rénovation et mise aux normes a été de 500 000 € HT, subventionné à hauteur de 72%. l 'Etat  pour 193.173 €,  la Région  pour 50 000 €,  le Conseil général pour 46 000€, l'Europe  pour 70.315€,  et la communauté de commune du Conflent 135.829 €.

ECOLE MUSIQUE 010.JPG

 L'Ecole de musique du Conflent participera au forum des association de Prades le 7 septembre et informera tous les demandeurs sur son fonctionnement.

ECOLE MUSIQUE  bis.jpg

 Contacts: 0622866518 , 0613446974 et 0615830066

15.12.2012

Pour la Ste Barbe, la caserne des pompiers de Prades baptisée

 La traditionnelle manifestation de la Sainte Barbe s'est déroulée pour les pompiers du département en présence du préfet René Bidal et de Hermeline Malherbe, présidente du conseil général des P.O. dans la froidure de la cour d'honneur de la caserne. De très nombreux soldats du feu  et de nombreuses autorités civiles et militaires ont participé à cette cérémonie solennelle et militaire devant un parterre de Pradéens entourant les proches et la famille de René Broc. 

Ste BARBE DEP 023.JPG

De g. à d: Le colonel Salles-Mazou (chef du corps départemental), Hermeline Malherbe (présidente du conseil d'administration  du Service départemental d'incendie  des P.O.) , le major Gilbert Lavillegrand (Union départementale des sapeurs pompiers des P.O et chef de centre de Port-Vendres), le préfet René Bidal.

Ste BARBE DEP 012.JPG

La troupe des JSP (Jeunes Sapeurs Pompiers) du collège St Joseph; au 1rt rang à gauche J.B. Pansard.

Ste BARBE DEP 032.JPGAprès la revue des troupes, lecture était donnée de la légende de Ste BarbeSte BARBE DEP 031.JPG (encadré 1) par J.B. Pansard, jeune pompier du collège St Joseph  puis le colonel Jean-Pierre Salles-Mazou, - directeur du Service départemental d'Incendie et de Secours  - avant le dépôt de gerbes à la mémoire des combattants du feu morts en service, déclarait: « ...En ce 5 décembre , nous avons souhaité que cette Sainte Barbe se déroule dans la capitale du Conflent pour rendre hommage à l'adjudant René Broc décédé pendant une intervention  il y a 2 ans jour pour jour; le centre d'incendie et de secours de Prades est baptisée à son nom et une plaque rappellera son souvenir. »

 Le préfet René Bidal donnait lecture du message du ministre de l'intérieur avant de remettre, avec les autorités présentes, 20  médailles d'honneur (encadré 2) et des lettres de  félicitations aux deux pompiers qui se sont récemment distingués par leurs actions sur le terrain.

Ste BARBE DEP 042.JPG

Ste BARBE DEP 041.JPG

Les discours officiels se sont poursuivis à l'abri des garages transformés en salon de réception où un vin d'honneur était servi aux participants.  

 

Sainte Barbe aurait vécu au milieu du IIIe siècle à Héliopolis (Baalbeck, actuel Liban) sous le règne de l’empereur Maximien. Convertie au christianisme à l'insu de son père, celui-ci  la traîna devant le gouverneur romain de la province; elle fut condamnée au supplice mais refusant d'abjurer sa foi, son père  la décapita. Il fut aussitôt châtié par le Ciel : il mourut frappé par la  foudre. Sainte Barbe (ou Barbara) est devenue la protectrice des pompiers, mineurs, artificiers.

Médailles d'or: Didier Lacroix, Patrick Di-Scalla, Catherine Frances-Colomines, Pierre-Marie Fize, Anselme Gazules, Roland Torreilles, André Redondy, Jean-Pierre Tirado, Charles Ayza, José Carlos Molinéro, Pierre Pairot.

Médailles de vermeil: Patrice Lopez, Jean-Marie Hick, Dominique Baudru, Laurent Ferrer, Jacques Taulet, Eric Millet.

Médailles d'argent: Corinne Masson, Pierre Azalague, Thierry Ortéga.