05.04.2015

Une soirée "HYPNOSE" extraordinaire

Le public de la soirée "HYPNOSE" du jeudi 26 mars sous l'emprise de David Mills.

Cent vingt spectateurs venus au Lido ont été littéralement sidérés par l'hypnotiseur qui sur scène a gardé une dizaine de volontaires après qu'une bonne trentaine de spectateurs soient spontanément montés sur la scène pour tenter l'expérience.

La plupart n'y croyaient pas mais les 10 participants se sont tous retrouvés en quelques minutes subjugués par David Mills et mis en transe, obéissant aux ordres de l'artiste pour se prêter à différentes situations drôles et cocasses mais toujours dans le respect de chacun et à l'insu de leur propre volonté.

david mills,hypnose,prades66500,le lido prades

Faire du cheval au rythme de la musique, s'éventer car il fait trop chaud en chassant vigoureusement les moustiques ou passer l'aspirateur même débranché n'a gêné personne. Se prendre pour Superman et le crier fort pour se trouver paralysé par la vue d'un plumeau a été également une situation que Superman a subi sans rechigner.

A une volontaire à qui l'hypnotiseur a suggéré d'oublier le chiffre 7, à l'effacer de sa mémoire, cette dernière a bien compté onze doigts sur ses 2 mains sans rien y comprendre, confuse de cette situation inexplicable.

Notre gardien de la halle des sports, Johnatan, mis en état de catalepsie (raideur totale du corps) et posé comme une planche entre 2 tréteaux a supporté les 56 kilogs de Sylvie, la potière, debout sur son corps.

david mills,hypnose,prades66500,le lido prades

A son réveil l'ami Johnatan n'avait aucun souvenir de cet exploit, seulement convaincu par les photos et vidéos prises par ses amis dans la salle: "Je serai bien incapable de réaliser la même chose actuellement dans un état de conscience" confiait-il à l'organisateur de la soirée.

david mills,hypnose,prades66500,le lido prades

david mills,hypnose,prades66500,le lido pradesDavid Mills et son assistante Evelyne, sa compagne à la ville comme à la scène, présentent un spectacle surprenant au premier sens du terme mais ne se contentent pas de "faire du spectacle"; David Mills éduque le public, explique et donne des conseils puis discute encore avec les spectateurs à la fin du spectacle.

Le public en redemande, fasciné par le pouvoir démontré qu'un professionnel peut avoir sur la volonté des autres.                                                                                                       Emile Claverie

 

Plus de renseignements sur ce spectacle au 06 27 858 757 ou  "ecfoirexpoprades@gmail.com"

00:10 Publié dans infos diverses, Science | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : david mills, hypnose, prades66500, le lido prades, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

03.09.2014

Villefranche-de-Conflent vue du ciel

Vue de Villefranche depuis le Pla d'en Bullas: une vue aérienne unique sur Villefranche de Conflent et la vallée.

PLA DES AMBULLAS 004.JPG

Une balade de 2h30 à 3h aller/retour, pause 20 mn comprise.

Depuis Prades continuez sur Villefranche de Conflent et laissez la voiture sur le parking coté Ria. En face du bout du parking, de l'autre coté de la route nationale,PLA DES AMBULLAS 030.JPG le départ du chemin est signalé par un panonceau jaune.

Après 400 m de montée vous traverserez un petit canal, continuez sur le chemin caillouteux et ensoleillé dans la rumeur décroissante des bruits de la circulation de la 116; en dessous vue panoramique sur la gare du train jaune. La montée continue, après 30 mn vous retrouvez l'ombre et le silence en entrant dans la forêt, à l'embranchement prendre à droite et continuez à monter jusqu'à la clairière, vous avez marché ¾ d'heure, ( attachez le chien, au cas où...).

Aux petits panneaux jaunes, prenez à droite et suivez une large piste bordée sur le coté droit par une clôture, 500 m plus loin vous arriverez à un panneau jaune sur la gauche indiquant l'Orri;PLA DES AMBULLAS 022.JPGPLA DES AMBULLAS 029.JPG il est à 100 m à peine et mérite vraiment le détour. Revenez sur vos pas et continuez la piste jusqu'à un chemin de terre non signalé qui monte sur la droite, suivez ce sentier balisé qui en 10 mn vous conduira au belvédère aménagé .

villefranche de conflent,pla d'en bullas,chapelle campille,emile claverie,joelle mestre,casteil

Surprise et émerveillement, vous découvrez la Cité de Vauban vue du ciel et la vallée vers Serdinya. Hors de ce point de vue sécurisé vous êtes en bord de falaise, attention au vertige, surveillez les enfants.

Face à vous sur la droite, au dessus de Villefranche, le fort Libéria surplombé par un piton rocheux; vous devinerez sur la crête à droite la chapelle de Campilles.PLA DES AMBULLAS 004.JPG

Vous regretterez peut-être d'avoir oublié les jumelles et l'appareil photo !

 

Petite randonnée de 2h30 à 3h aller/retour, pause 20 mn comprise.

Bonne condition physique mais accessible à tous avec petits temps de repos.

Equipement: vêtements adaptés selon la météo, chaussures de marche, bâton/canne de marche, jumelles et appareil photo, éventuellement chapeau, lunettes de soleil.

Eau, biscuits ou fruits secs pour la pause.

Chiens: sans problème mais en arrivant sur la plateau des Ambullas possibilité de trouver des troupeaux, mettez votre chien en laisse. Prenez lui son eau !

Compléter avec une visite de  l'album de photos "VUES du CIEL" 

 

 

Photos Claverie et Berquin

01.09.2014

A Villefranche de Conflent, « Le plus grand musée de France » est

Regard critique sur les stalles gothiques du XV° de l'église de Villefranche de Conflent.

lea blanchard,villefranche de conflent,le plus grand musee de france,festival pablo casals,

Vue d'une partie des stalles entourant le christ au tombeau (noyer du XIVème),

plus ancien gisant de la région.

Les stalles gothiques situées en fond de l'église St Jacques de Villefranche de Conflent datent du XVème siècle. Leur état de conservation est des plus inquiétant: les insectes, l'humidité, les attaques du temps réduisent peu à peu ce 

lea blanchard,villefranche de conflent,le plus grand musee de france,festival pablo casals,mobilier historique en un tas de sciure. Un partenariat du Festival Pablo Casals avec « Le plus grand musée de France », qui a pour but de faire connaître au grand public les œuvres en péril de nos communes, a permis une information du public lors du concert Pablo Casals du 10 août qui se tenait à 17h l'église St Jacques.

lea blanchard,villefranche de conflent,le plus grand musee de france,festival pablo casals,

 

Léa Blanchard, chargée de communication par « L'école du Louvre Junior conseil » sur cette opération, est intervenue avant le concert pour sensibiliser les auditeurs en distribuant une information sur le projet de restauration des stalles et dont quelques photos vous donnent une idée du mauvais état actuel. Cet appel à la générosité publique pour la restauration de notre patrimoine se poursuit avec la possibilité de faire un don, déductible de l'impôt sur le revenu.

                                            Emile Claverie

Léa Blanchard, présentant une jouée,

relativement bien conservée (la jouée)

Contact : leablanchard@yahoo.fr

lea blanchard,villefranche de conflent,le plus grand musee de france,festival pablo casals,

Infos dons: leablanchard@yahoo.fr,  Ecole du Louvre Junior Conseil, chargée de mission en Languedoc-Roussillon, chargée de communication

 

24.06.2014

L'A.S. Danse du Collège Gustave Violet

L'Association Sportive Danse du Collège G. Violet a donné une représentation de sa chorégraphie "Hommage" dans le cadre du vernissage de l'exposition "Call of Poilus » qui a eu lieu le 19 juin, exposition réalisée par les élèves pour le centenaire de la Grande Guerre.

college gustave violet,helene  epailly

 "On les aura ! ils nous ont eu..." 

Hélène Epailly, professeur d'Education Physique et Sportive au Collège G.Violet, a fait travailler 15 élèves de 6ème, 5ème et 4ème, à raison de deux heures par semaine sur leur temps de pause méridienne ou ponctuellement le mercredi après midi depuis les vacances de Pâques: « Nous avons répété une chorégraphie originale sur le thème de la guerre de 14/18, avec pour objectif de représenter une scène de vie dans les tranchées, entre revue militaire et combats acharnés avec l'évocation en flashbacks du personnage « La Dame Blanche », hallucination décrite par certains soldats allemands (il s'agit d'une légende allemande) qui donne le repos salvateur; les hommes dans l'enfer des tranchées n'espérant plus que ça...La musique est de Nathan Lannier. Le titre de notre chorégraphie "On les aura ! ils nous ont eu..." fait référence à la célèbre affiche d'Abel Faivre. »

college gustave violet,helene  epailly

college gustave violet,helene  epailly

L'AS au collège Gustave Violet est très dynamique avec près de 10 activités sportives représentés et des sorties encadrées toute l'année et un cross du Collège au premier trimestre qui réunit tous les élèves dans une grande fête sportive.                                                                                 Emile Claverie

college gustave violet,helene  epailly

 

 

 

 

01:24 Publié dans infos diverses, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : college gustave violet, helene epailly, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

06.03.2014

Jean CASTEX, en campagne pour les municipales

Castex : "Vous avez une bonne équipe et un bon maire, alors gardez-les"

Pour son premier meeting de campagne, Jean Castex n'a pas ménagé ses effets. Jouant tour à tour sur le registre de l'humour, de l'indignation et surtout de l'émotion. Récit.

"Il y a six ans, jour pour jour, j'étais là devant vous. Dans la même salle. J'étais ému. J'avais le trac. Vous ne me connaissiez pas. Pour la plupart, je ne vous connaissais pas. Certains même se gaussaient. On me traitait de parachuté". Eclat de rire dans la salle.

28 FEVR 2014.jpg

En six ans, le candidat-maire UMP de Prades a appris à devenir un authentique tribun. 

C'est par ces mots que Jean Castex a attaqué, vendredi soir, son premier meeting de campagne. Tambour battant. Devant un auditoire déjà tout acquis à sa cause. En ce premier jour de vacances scolaires, trois cent cinquante personnes environ s'étaient déplacées dans la halle aux sports de la plaine Saint-Martin pour boire les paroles du maire candidat. Aujourd'hui passé maître dans l'art de l'éloquence, il poursuit. Insistant sur le registre de l'émotion. "J'étais alors un inconnu. Mais expérimenté. J'avais quelques talents. Mais vous avez été sages. En ne m'accordant pas de chèque en blanc. En m'élisant avec un score  de 50,01 %." Nouveau brouhaha hilare dans la salle. "Ces vingt-quatre voix d'avance, vous ne savez pas à quel point elles me font chaud au cœur. Elles sont pour moi un constant rappel à la réalité".

P1200075.JPG

Jean Castex avec les conseillers municipaux sortants qui se représentent

P1200077.JPG

Et avec les nouveaux conseillers qui briguent un premier mandat

Au bas de l'estrade, les membres de la liste "Pour Prades, continuons ensemble" ne quittent pas des yeux leur chef de file. Attendent un signe de sa part pour monter enfin à leur tour sur scène. "Je suis fier de mon bilan (...) Si je suis devant vous ce soir c'est que je considère que le travail n'est pas terminé (...) Je ne suis pas seul. Certes, la règle du jeu veut que ce soit un maire que vous élisez. Que vous disiez 'stop' ou 'encore'. Mais c'est aussi une équipe que vous allez choisir".

«Faites taire les idéologies"

jean castex,municipales prades 2014,jean uc bobin,emile claverieTroquant alors pour la circonstance son costume d'orateur pour un complet de présentateur télé, le boss a invité un à un ses colistiers à venir le rejoindre sur les tréteaux. Version remise des Césars, diffusée, un peu plus tard, sur le petit écran. Avec à chaque fois une pointe de grandiloquence dans la voix à l'évocation de leur nom. L'un des moments sans doute les plus émouvants fut lorsqu'il dédia le mandat passé et la campagne à venir à Sylvie Junca, sa conseillère municipale décédée en juin 2012 des suites d'un cancer à l'âge de quarante-six ans. Sur la scène, ils furent nombreux à ne pouvoir retenir leurs larmes.

Dressant ensuite dans les grandes lignes pendant plus d'une heure un état des lieux de son action, Jean Castex a exhorté ses supporters à "faire taire les idéologies". Puis, ponctuant chaque phrase de trémolos a conclu son meeting par un vibrant : "Tout et possible, mais rien n'est gagné. N'interrompez pas l'élan que nous avons donné ensemble à notre territoire. Vous avez une bonne équipe. Un bon maire aussi je crois. Alors gardez-les". Aux Pradéens désormais de trancher.

La permanence située route nationale angle rue des Marchands ( ancien magasin chaussures Félip)

est assurée 

Les mardis, les mercredis, jeudis et vendredis de 10 h à 12h et de 16h à 19 h  et les samedis de 9h à 12h.

 

Publié dans l'Indépendant sous la signature de J.L. Bobin

Photos Emile Claverie ( réunion publique du 28 février et inauguration de la permanence  le 1° mars)

06.02.2014

Nouveaux Pradéens, portraits.

Céline et Frank Montigny 

Céline Frank Montigny ,Annie  Pascal  Haure-Placé,emile claverie, Couple dans la quarantaine avec 2 enfants, ils viennent de Montréal d'Aude; Céline, est secrétaire polyvalente qualifiée en recherche d'emploi et Frank, chef d'atelier chez Ivéco Perpignan. Ils  ont eu le coup de foudre pour le Conflent et approuvent à 100% les déclarations du maire sur la vie à Prades. « Nous sommes enthousiasmés par l'accueil et l'écoute des professeurs du lycée Renouvier mais aussi par la qualité des services administratifs de la Ville. Avec les nombreuses associations nous pourrons satisfaire nos envies de danse country, de musique, de tir à l'arc et de randonnées . »

 

Annie et Pascal  Haure-Placé 

Annie, native de Perpignan est cadre de santé ; Pascal, 56 ans, béarnais d'origine,  a découverts céline frank montigny,annie  pascal  haure-placé,emile claverieles P.O. lors de vendanges dans sa jeunesse; il est resté dans le département et devenu caviste à Terrats. Tous les deux comédiens amateurs dans une troupe de théâtre, passionnés de voyages longues distances et sac au dos,  ils n'ont pas hésité à devenir propriétaires rue de la sardane parce que: « C'est ici que nous avons choisi de profiter du juste équilibre «ville/campagne », même si l'heure de la retraite est encore éloignée et le trajet travail un peu long »; mais, ajoute Annie: « Avec le train à 1€, je rejoins Perpignan  tous les jours et  suis tranquille pour préparer mon travail et apprendre mes rôles. »         Emile Claverie

                                                                                                        

02.01.2014

"Gens de Prades" , 480 Pradéens en exposition en ville

L'exposition " Gens de Prades" représentant  480 portraits de Pradéens

est visible en ville dans les vitrines

de l'Indépendant,

         de l'Office du tourisme,

                  du Casal del Conflent au 18 rue Arago                      chez  Renouf-habilleur, route nationale.

A l'initiative de l'association FEPCO, cette exposition inédite a été conçue et mise en page par Dacha Nadinic, professeur chargé de la communication du lycée Renouvier, avec des photos prises dans la rue par Emile Claverie.

VIDEO PROT.JPG

Tamara, Manon, Jennifer et Jarmo du lycée Renouvier ont visité, avec leur professeur d'histoire des arts Marc Vilar,  "Gens de Prades" pendant l'exposition à la médiathèque.