18.03.2012

Le colonel Christian Bail, portrait d'un officier réserviste

Parmi les membres du bureau de l’AOR 66 figure l’un de nos concitoyens, Christian Bail, peu connu des Conflentois dans cette fonction. Avec le grade de colonel, Christian Bail, cadre territorial à la mairie de Perpignan, -longtemps directeur du Syndicat intercommunal du Conflent et deux fois conseiller municipal dans notre commune- est affecté en réserve opérationnelle à la Délégation militaire départementale comme chef de la cellule militaire à la préfecture en cas de crise.

christian bail,aor66,

 

Son parcours militaire, ses titres, ses missions

Après son service national dans l’Arme Blindée Cavalerie, comme chef de peloton de chars de combat, il a continué une démarche citoyenne au sein de la Réserve .

Diplômé d’Etat-major, diplômé de la Spécialité Militaire Transports, auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, instructeur national de Préparation Militaire Terre, cet officier supérieur mène ainsi à l’insu de nombreux de ses concitoyens une «double vie » depuis plus de trente ans .

Nommé colonel, décoré comme officier dans l’Ordre National du Mérite, médaillé d’or des Services Militaires Volontaires. Certains pradéens qui connaissent son engagement le croisent de temps en temps en treillis militaire, sans vraiment s’en étonner.

Christian BailL se présente : «Pour ma part , sorti sous-lieutenant en 1976 et maintenant blanchi sous le harnais, j’interviens au sein de l’état-major de la Délégation Militaire Départementale comme chef de la cellule militaire du Centre Opérationnel Départemental, mis en œuvre par le Préfet en cas crise Ma tâche est de traduire en possibilité et savoir-faire militaires les besoins exprimés par le préfet en cas de manque on d’absence de moyens civil .Puis, si ces renforts militaires (en hommes et/ou en matériel) ont pu être accordés, à en coordonner l’ intervention. En dehors de la recherche du renseignement utile et de la participation aux plans de sécurité des Points d’Intérêts Vitaux du Département, j’interviens également dans l’information au profit des élus locaux, notamment les correspondants défense de chaque municipalité ».

Le colonel Bail  se définit lui-même comme un «dinosaure» de la Réserve, issu de l’époque du Service militaire. Pourtant il souhaite que des jeunes,  titulaires d’un premier cycle universitaire, suivent le cursus mis en œuvre pour devenir, à leur tour, des officiers de réserve. Car, paradoxalement, depuis la professionnalisation des armées, nos militaires professionnels ont cruellement besoin du renfort des réservistes. 

04:26 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christian bail, aor66 | |  Imprimer | |  Facebook | |