14.07.2013

Le quartier des Candès fait peau neuve

C'est dans une ambiance familiale et chaleureuse que le maire Jean Castex entouré de  Mme Alice Coste, sous-préfet,  Robert Laguerre, délégué à la Régie de l'Eau  -maire de Clara-, Jean Maury, délégué à la Régie électrique, maire de Ria,  et Paul Blanc, sénateur honoraire président du  Syndicat de télévision, a inauguré la fin des travaux de rénovation du quartier des Candès. 

INAUGUR LES CANDES 009.JPG

Jean Maury, maire de Ria, Jean Castex, maire de prades, Alice Coste, sous-préfet, Yves Delcor, 1° adjoint et Robert Laguerre, maire de Clara.

Dans son discours et après avoir retracé l'historique (encadré)  de ce quartier « tranquille et familial au cœur de la ville », Jean Castex indiquait les coûts et conditions de financement (encadré) de cette opération de rénovation de quartier qui « devait être un modèle et un exemple pour les rénovations identiques à venir ».

INAUGUR LES CANDES 013.JPG

Le sous-préfet Alice Coste,  faisait sa dernière apparition officielle, quittant le Conflent au 1° juillet. Remerciant l'assistance , elle insistait, visiblement émue, sur la chaleur de l'accueil qu'elle avait connu de la part des élus catalans et de la population.

INAUGUR LES CANDES 019.JPG

Le couper du ruban par Jean Castex et Alice Coste, à gauche Jean Maury (maire de Ria),  à droite Paul Blanc (maire de Sournia)

Un pot de l'amitié clôturait ce fort sympathique rassemblement permettant la poursuite des discussions entre les riverains du quartier et les membres du conseil municipal venus nombreux. 

                                                                                                     Emile  Claverie

 

Bref historique de la création du quartier des Candès

Le quartier dit « Les Candès » a connu ses premiers habitants dans les années 60 avec 70 maisons individuelles construites sur les 2 hectares que Jean Candès, maraîcher de profession,  avait cédé à la municipalité Jean Clerc en 1954 pour préparer sa succession entre ses 5 enfants. Rénové , « Les Candès » a aujourd'hui l'allure d'un quartier résidentiel à la plus grande satisfaction de ses habitants. 

                                                                                                            

 Le financement des travaux de rénovation

 Pour la rénovation du quartier des Candès  plus de 2700 mètres de lignes électriques, téléphoniques et télévision  ont été enterrées, lampadaires neufs,  réseau d'adduction d'eau refait, trottoirs élargis aux normes, bitumage des rues, sens de circulation et nouvelle signalétique - 

Sur un montant total de 982 000€  de travaux réalisés, 37 % ont été subventionnés:  l'Agence de l'Eau pour 170.000€ , l'Etat à hauteur de 140 000€,  le SYDEL (syndicat départemental d'électricité ) pour 36 613€ et  ERDF pour 16 000€ 

03:05 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean maury, jean castex, alice coste, yves delcor, robert laguerre | |  Imprimer | |  Facebook | |

09.07.2013

Le sous-préfet Alice Coste nous quitte pour Valence

A la tête de l'arrondissement de Prades depuis février 2011, Alice Coste a été nommée à Valence pour y exercer la fonction de secrétaire générale de la Drôme. Séquence émotion.

alice costeElle préfère le titre de sous-préfet à celui de sous-préfète. Les maires des petites communes du Conflent l'appellent souvent par son prénom. "Même si je n'ai toujours pas trouvé le pays des merveilles. Et ne suis, encore moins, ni accompagnée d'un lapin blanc ni d'un personnage qui fume la pipe", s'amuse-t-elle.

Arrivée dans les P.-O il y a deux ans et quatre mois, Alice Coste quitte donc l'arrondissement de Prades avec un petit pincement au cœur. Car en vingt-huit mois de présence dans ce qu'elle qualifie de "pays de Cocagne", elle avait su tisser des liens profonds et découvert le tempérament attachant et "authentique" de ses habitants. Nombre d'entre-eux le lui rendent d'ailleurs bien. Il n'était qu'à voir le nombre de personnes présentes à son pot de départ, lundi, pour s'en convaincre. "On se donne des souvenirs quand on se quitte", dit-elle, faisant sienne cette jolie phrase de Marcel Achard.

"Tempérament de feu"

Dans le parc de la sous-préfecture de Prades, l'assistance l'écoute les lui rappeler. A foison. Elle évoque, tour à tour, les dossiers qu'elle a eus à traiter. Et non des moindres. L'intercommunalité. L'urbanisme. La gestion de l'eau. Le PNR. La RN116. Fait cas de sa "découverte et de la complexité" des relations transfrontalières. Dans sa voix, on sent parfois poindre l'émotion lorsqu'elle remercie dans un même concert de louanges les membres de son équipe et le préfet pour "la confiance la bienveillance" qu'il a eu à son égard. Lequel avait salué, dans son propos liminaire, "le tempérament de feu", "la grande honnêteté intellectuelle", "l'enthousiasme dans l'appréhension du travail" et "le sens de l'équilibre dans la mise en perspective" de sa collaboratrice.

alice coste

Lapsus préfectoral

Emporté dans son élan, René Bidal se laisse même aller à un lapsus significatif. Affublant à deux reprises Alice Coste d'un "Alice Prades". Hilarité générale sur la pelouse. Mais il retombe très vite sur ses pieds : "Il est vrai que vous êtes tellement assimilée à cette ville. Vous avez beaucoup marqué cet arrondissement. Je sais que vous laisserez ici beaucoup de regrets". Discourant sans notes en retraçant le parcours professionnel d'Alice Coste, le préfet des P.-O a par ailleurs évoqué les grands principes qui, selon lui, devaient guider les serviteurs de l'Etat. Notamment à travers cette citation empruntée à l'administrateur colonial Félix Eboué dont la devise était : "Légalité, neutralité, égalité". Tant qu'il n'a pas été publié, René Bidal s'est pour l'heure refusé à dévoiler le nom du prochain haut fonctionnaire en poste à Prades. Ce devrait être fait aux alentours du 26 juillet prochain. Seule indiscrétion : il s'agit également d'une femme. Soit ! Mais sous-préfet ou sous-préfète ? 

alice coste,rene bidal,Jean Castex, maire de Prades, a tenu à emettre à Mme Coste la médaille de la ville et un souvenir pour son bref passage, mais marquant, dans notre cité.

 






Article de Jean-Luc Bobin dans l'Indépendant du 3 juillet en page de Prades.

Photos Emile Claverie

03:39 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alice coste, rene bidal, jean castex | |  Imprimer | |  Facebook | |

15.05.2012

La RN 116 sous contrôle régulier

Avec pour objectif la prévention des accidents lors des grands week-end et la répression des infractions graves, la gendarmerie a réalisé dans la journée du 8 mai une opération de sécurité sur la R.N. 116 entre Ille sur Têt et Porté-Puymorens

 

GENDARMERIE DU 8 MAI 007.JPG

Le commandant Alain Passelande qui dirige les communautés de brigades de Ille, Prades, Font-Romeu et Bourg-Madame a supervisé ce contrôle en présence de Madame la sous-préfète Alice Coste. Dix véhicules, dont un banalisé, 28 gendarmes et 3 cinémomètres composaient le dispositif mis en œuvre.

GENDARMERIE DU 8 MAI 023.JPG

Alain Passelande: « Notre but en ces périodes de circulation plus importante avec les ponts qui se succèdent en mai est de faire de la prévention et de rappeler aux motards et aux automobilistes les règles élémentaires de sécurité en espérant que nos actions, celle-ci et celles que nous programmons pendant la saison touristique, contribueront à sauver des vies en évitant des accidents. » (voir bilan ci-dessous)

 

GENDARMERIE DU 8 MAI 011.JPG

Madame Alice Coste, sous-préfète: « Je suis auprès des forces de l'ordre pour leur montrer que l'état les accompagne sur le terrain mais c'est aussi pour moi l'opportunité d'être au contact direct des usagers de la route. Je ne manque pas de faire de la pédagogie auprès des conducteurs interpellés; de leur rappeler que leur comportement est source d'accident et que c'est leur vie et celle des autres automobilistes qu'ils mettent en jeu. Prendre le risque de mourir sur la route n'est pas une fatalité ; chacun doit prendre conscience des comportements dangereux et avoir un comportement responsable. »

GENDARMERIE DU 8 MAI 024.JPG

GENDARMERIE DU 8 MAI 015.JPG

 De son coté, l'Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR) des P.O. qui s'était déployé sur toute la côte méditerranéenne et aux alentours de Perpignan a constaté 164 infractions diverses : excès de vitesses, défaut de port de casque, téléphone, ceinture....

Bilan de l'opération du 8 mai sur la RN 116 et RN 20
- 6 vitesses de 130 à 150 km/h (limite 110km/h sur RN 116).
- 9 vitesses de 70 à 76km/h (limite 50km/h agglo et sur RN 20).
- 1 conduite sous l'empire d'un état alcoolique à 0,35mg/l.
- 2 alcoolémies délictuelles (1 taux à 0,50 ml/l ) et un refus de se soumettre aux vérifications avec rébellion contre les forces de l'ordre + défaut permis de conduire: personnes placées en garde à vue.
- 1 circulation de poids lourd de + 7,5T sur RN 20 durant période d'interdiction avec immobilisation du camion espagnol concerné.
- 4 défauts ceintures, 1 défaut plaque immatriculation motocyclette et rétroviseur motocyclette, 2 défauts contrôle technique et 1 usage du téléphone portable au volant.

Article paru dans L'INDEPENDANT du dimanche 13 mai page de Prades

04:55 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alain passelande, alice coste | |  Imprimer | |  Facebook | |