31.03.2011

Une jeune centenaire à la maison de retraite

MADELEINE BRISSET.jpg

Madeleine Brisset entourée de sa famille avec Myriam Ferlin, (2e à gauche) directrice de la maison de retraite et de Jean Castex, maire de Prades (à droite).

Madeleine Brisset est résidente à la Maison de retraite. Sa famille, le personnel et la directrice Myriam Ferlin, le maire de Prades Jean Castex et une quarantaine de pensionnaires ont fêté les 100 ans de Madeleine. Née le 22 mars 1911 prés de St Quentin dans l'Aisne, Madeleine Bertheaux, neuvième d'une fratrie de onze enfants, a été placée pour travailler à 12 ans dans une famille bourgeoise de Reims. Mariée à l'âge de 23 ans à Soissons avec un représentant de commerce en confiserie ,Yves Brisset, elle était maman en 1942 d'un garçon, Alain. Alain Brisset a tenu pendant une trentaine d'année la boucherie d'Olette.

alain brisset,madeleine brisset,myriam ferlin,emile claverie,beatrice brissetAujourd'hui Madeleine a dans sa lignée 4 petits-enfants et alain brisset,madeleine brisset,myriam ferlin,emile claverie,beatrice brisset6 arrière-petits-enfants. Dotée d'une excellente mémoire et encore alerte Madeleine était attentive au discours de Jean Castex: « Permettez nous pour votre anniversaire de partager la fierté de vous avoir comme résidente depuis janvier 2009 dans notre maison de retraite Guy Malé; entourée des soins du personnel et de votre famille nous vous souhaitons de longues années de quiétude et de bonne santé sous le climat du Conflent. »

Madeleine avec Béatrice, parente par alliance et  animatrice à la maison de retraite Guy Malé.

 alain brisset,madeleine brisset,myriam ferlin,emile claverie,beatrice brisset

Son secret de longévité ? « Aucun, répond-t-elle avec modestie, je suis simplement née en 1911 et la seule douceur que je me permettais était parfois une coupe de champagne doux d'Epernay. »

Et de donner rendez-vous à tous dans un an.

alain brisset,madeleine brisset,myriam ferlin,emile claverie,beatrice brisset

Nous pouvions noter dans l'assistance la présence de Claude Jeandel, professeur de médecine spécialisée en gériatrie au centre de prévention et de traitement des maladies du vieillissement du CHU de Montpellier. Depuis 2008, le professeur Jeandel assiste Myriam Ferlin, directrice de l'hôpital local et de la maison de retraite. Il suit la conception du projet de réaménagement de l'Unité d'Hébergement Renforcé (UHR) et des installations médicales dans le cadre de l'agrandissement et de la réorganisation de l'hôpital. Pour la maison de retraite Guy Malé , ses conseils aux architectes, en sa qualité de spécialiste en gériatrie, permettent une distribution de l'espace adaptée à la prise en charge des personnes âgées. 

Maison de Retraite Guy Malé, rue de la Basse    Tél: 04 68 96 00 88.

Article paru dans votre INDEPENDANT du mardi 29 mars page de Prades