27.05.2014

Partage de savoir-faire à Couleur Famille

L’association Couleur Famille en partenariat  avec les Thermes de Molitg-les-Bains a organisé un atelier de partage de savoir-faire en famille. 

CAFE FAMILLE (4).JPG

Enfants, mamans et assistantes maternelles à la réalisation d'un tiramisu léger

 

CAFE FAMILLE (19).JPG

 

CAFE FAMILLE (14).JPG Paul Chau, usager de l’association Couleur Famille et maître queux aux Thermes, accompagné de la diététicienne Audrey Pratx, ont proposé un atelier sur le thème de la « Cuisine Santé Nature®». Cette matinée a été consacrée à sensibiliser les tous petits et les plus grands à l’utilisation de produits sains, naturels, peu caloriques et savoureux. 

Le défi lancé au chef Paul Chau était la confection par les enfants et leurs accompagnants, parents et assistantes maternelles d’un tiramisu aux framboises, qui a éveillé la curiosité et les papilles des tous petits, et de la vinaigrette santé qui a séduit les plus grands par sa légèreté. Une démonstration pratique convaincante qui se renouvellera avec d'autres recettes.                         Emile Claverie                                           

 

 

Paul Chau, chef de cuisine et Audrey Pratx, diététicienne  de la Chaîne thermale du soleil

L'association Couleur Famille au  12 rue des Pyrénées a le label R.E.A.A.P. (Réseau d’Ecoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents).  Tél: 0468964342         Courriel: couleurfamille@orange.fr

CAFE FAMILLE (16).JPG

Recettes tirées de l'ouvrage de Michel Guérard "Minceur essentielle"

 

 

 

 

 

 

 

26.05.2014

DANSES ORIENTALES LE 14 JUIN

1529812_253934808111587_1426686997_o.jpg

01:45 Publié dans animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rosanim, prades 66500 | |  Imprimer | |  Facebook | |

23.05.2014

RETROUVAILLES ANNEES 1948 à 1952

220 pradéens de souche ont fêté leurs retrouvailles

 La halle des sports a retenti ce samedi 17 mai d'un brouhaha indescriptible et joyeux marquant les retrouvailles de plusieurs générations de pradéens. 

Ils sont nés dans la ville entre 1948 et 1950  ont vécu une heureuse jeunesse entourés de l'amour de leur famille et des valeurs donnés, une époque disparue mais que l'espace d'un après- midi, ils ont su ressusciter. 

SIMONE  1.jpg

 Discours de bienvenue de Simone Piteux et du maire Jean Castex

entourés des deux intronisés et des organisateurs .

Les organisateurs Bien connus et estimés dans la ville les époux Piteux,  Georges Massana, Jacques Fourriques et Nicole Fabre ont planché pendant plus de 6 mois pour retrouver ces générations en lançant un appel qui a fait mouche vu le nombre de participants. Jeanne Camps (Mission municipale Patrimoine) a ajouté sa touche en réalisant une émouvante exposition photos de leurs jeunes années à Prades .

repas 50' (38).JPG

Jeanne Camps (en rouge) commente l 'exposition des retrouvailles

qui se poursuit à la médiathèque jusqu'au 24 mai.

Animations Avant le repas la Confrérie des Taste Boutiffares du Conflent a intronisé deux organisateurs Georges Massana et Jacques Fourriques; puis Simone Piteux-Fabre a prononcé quelques paroles chaleureuses de bienvenue en ayant une pensée pour les récents disparus. Ensuite le maire Jean Castex a dit son plaisir de rencontrer cette génération venue de tout le département en précisant:  « Je suis comme la population actuelle un nouveau pradéen , la ville a bien changé mais nous l'aimons comme vous l'avez aimée et nous faisons tout notre possible pour la valoriser ainsi que notre Conflent »

Enfin le repas préparé et servi de main de maître par le traiteur pradéen Diaz permit à tous de parler de cette jeunesse qu'ils n'ont jamais oubliée ! Que du plaisir ! Et une certaine nostalgie au moment de se quitter.                                                                                                                         Emile Claverie

Les organisateurs ont placé l'exposition de Jeanne Camps à la Médiathèque du mardi 20 au samedi 24 mai inclus.

repas 50' (50).JPG

RETROUV.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Par affinités, par tables  les participants ont, tout             en dégustant le repas, évoqués leurs souvenirs .

prades 66500

prades 66500

 

 

 

 

 

 

 

 

prades 66500

 

prades 66500

 

01:39 Publié dans animations, infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prades 66500 | |  Imprimer | |  Facebook | |

19.05.2014

Au Rotary, geste de générosité

Générosité au Rotary Club Prades Conflent

rotary club prades conflent, adepo, francis roque,maurice ertveld,mas fil harmonie,argeles 66,prades 66500,

Francis Roque, président de l'ADEPO reçoit le chèque des rotariens

remis par leur président Maurice Ertveld. ( à droite) 

Les membres du Rotary Club de Prades, représentés par leur président Maurice Ertveld, ont fait acte de générosité en remettant ce lundi 12 mai un chèque au responsable de l' Association de Défense des Polyhandicapés (ADEPO), M. Francis Roque: « Nous défendons les droits des polyhandicapés au plan national mais localement nous menons une action de terrain avec la M.A.S. d'Argélès « Fil- Harmonie » et l'aide financière du Rotary permettra à 6 polyhandicapés de partir au Marineland d'Antibes. Notre satisfaction et le remerciement aux rotariens sera un sourire sur le visage et un éclair de joie dans les yeux des participants. »                                                                                      E.C.                                  

Contact Rotary Prades Conflent: 0468056346 et  0680034997

Contact ADEPO : 0468890342       Courriel: francis.roque@adepo-asso.org

Maison d'Accueil Spécialisée  « MAS Fil-Harmonie »  Tél. 04 68 68 77 30

 Courriel: handas.mas.argeles@apf.asso.fr. 

 

 

 

 

14.05.2014

Une performance sportive originale

 
C'est à l'initiative d'Emmanuel Lenogue, coach-entraîneur de Studio-Fhit, que plusieurs adhérents  de ce club sportif ont participé à une course originale qui  se déroulait en même temps dans 34 pays de par le monde rassemblant 35396 sportifs. Cinq coureurs amateurs de Studio-Fhit se sont rendus à Barcelone le dimanche 4 mai afin de  «Courir pour ceux qui ne peuvent pas le faire ! »; objectif collecter des fonds pour la Fondation Wings for Life qui finance les recherches pour le traitement des lésions de la moelle épinière. 

Studio Fhit, prades 66500, emmanuel lenogue,Wings for Life ,

Les coureurs pradéens en forme après l'effort
La particularité de cette course tient au fait que les concurrents n'ont pas de ligne d'arrivée précise à l'horizon; en effet, 30 minutes après leur départ, une voiture officielle dite « la catcher car » s'élance à la poursuite des participants pour les rattraper et enregistrer la distance parcourue par le coureur qui termine ainsi sa course. 
Les cinq athlètes de Studio Fhit ont parcouru: Laetitia Ruiz, 12km; Nathalie Plusquellec, 12km36; Isabelle Deixonne, 14km,27; Thiérry Gasparini, 15km38 et   Emmanuel Lenogue, 32,km17. 
S'étant donné à fond pour échapper à la voiture-poursuite notre champion pradéen Emmanuel, à peine essoufflé, déclarait: « Je suis très heureux d'avoir participé à cette aventure humaine de « Wings for Life ». Avec mes amis du club, nous avons donné notre énergie et partagé  un grand moment sportif pour une bonne cause; une très belle journée sous un soleil catalan, ...Nous recommencerons plus nombreux pour aller plus loin l'an prochain et invitons les coureurs pradéens à nous rejoindre. »                                                                             Emile Claverie
 
Contact Studio Fhit: 06 50 79 22 66  
 Courriel: emmanuel.fitnesscoach@gmail.com
 
Encadré:
 La course du 4 mai à Barcelone a aligné au départ  610 compétiteurs; le pradéen Emmanuel Lenogue a terminé en 37° position. « Wings for Life » a rassemblé  35396 athlètes de 164 nationalités différentes dans 34 villes réparties dans 32 pays sur 6 continents. Barcelone se situe au 18ème rang des performances, Emmanuel se classe  mondialement en 1070ème position. 
 
 
 
 
 
 

08:30 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : studio fhit, prades 66500, emmanuel lenogue, wings for life | |  Imprimer | |  Facebook | |

09.05.2014

GLOBULUS dans les Ecoles

Bénévoles et professionnels de la santé multiplient aujourd’hui les interventions en milieu scolaire pour faire passer le message. Car sauver une vie est à la portée de tout un chacun.

Chaque jour, pour satisfaire à la demande et sauver des vies, les services hospitaliers des Pyrénées-Orientales doivent pouvoir être en mesure de bénéficier de 80 poches de sang.
Des collectes sont donc organisées quotidiennement à cet effet dans le département par l’Etablissement français du sang. « Si globalement ce chiffre nous permet de répondre tant bien que mal à l’urgence, il est en revanche généralement beaucoup plus difficile de mobiliser des donneurs pendant les périodes de vacances scolaires », note avec une légère pointe d’amertume Valérie Font, chargée de la programmation de ces collectes pour l’Aude et les P.-O.

GLOBULUS.jpg

Les élèves de CM2 de l’école Saint-Joseph et de Jean-Petit ont récemment reçu la visite de « Globulus » pour les sensibiliser et les inciter à encourager leurs parents à participer à la prochaine collecte de sang qui aura lieu les 15 et 16 mai prochains. PHOTO/J.-L.B

Il va sans dire que les bénévoles des différentes associations, qui relaient l’EFS sur l’ensemble du territoire, ont du mal à cacher une certaine inquiétude à la veille des nombreux ponts qui vont en outre jalonner le mois de mai. L’antenne pradéenne des donneurs de sang bénévoles multiplie donc, depuis plusieurs semaines, les actions de sensibilisation dans la perspective des collectes des 15 et 16 mai prochains prévues au Foirail.

Désormais flanquée de la mascotte « Globulus », dont les marraines de charme sont les chanteuses Nayah Mestres et Marisa Delonca, l’équipe présidée par André Brugat arpente le Conflent pour inciter le maximum de personne à faire don de leur sang ces deux jours-là.

Dernière initiative en date : la visite de la représentante de l’EFS au sein des classes de CM2 du groupe scolaire Saint-Joseph et de l’école Jean Petit. « Nous venons vous voir afin que vous nous aidiez à faire prendre conscience à vos parents de l’importance de cet acte généreux », explique aux élèves Valérie Font.« Car demain : ça sera peut-être eux, ou vous, qui auront besoin de ce sang ».

«Mon papa n’avait pas mal : il souriait »

Passionnés par le sujet, les enfants ont assailli l’intervenante de questions. Parfois des plus pertinentes. Démontrant même à cet égard, et pour certains, une réelle connaissance sur le sujet. Une séance de près d’une heure, où rien ne leur aura échappé.
Globules rouges ou blancs, plaquettes, plasma, moelle osseuse, groupes sanguins, donneurs et receveurs universels : ils sont aujourd’hui incollables sur le sujet.

Valérie Font leur a ensuite précisé en détail comment se passait une collecte. « Y avez-vous déjà assisté ? », leur a-t-elle tout de go demandé. Une fillette a aussitôt levé le doigt. « Oui : mon papa ». Question : « Et qu’est-ce que tu as vu ? » Réponse : « Il était allongé. Il avait une boule bleue dans la main, comme du scratch autour du bras et une piqûre ». Question : « Et tu avais le sentiment qu’il avait mal ? ». Réponse : « Non. Il était souriant. Il avait l’air bien ».

Indolore, la prise de sang ne dure que six petites minutes. Précision : « 450 ml seulement sont prélevés ». Pas grand-chose, finalement, par rapport à tous ceux qui coulent dans nos veines. Mais qui peuvent, en l’espèce, constituer un apport énorme pour un malade ou un blessé agonisant sur le bord la route.

Article publié le 29 avril sous la signature de J.L. Bobin

02:28 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prades 66500, ecole jean petit, college saint joseph prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

08.05.2014

Au collège Gustave Violet, "Différent... comme tout le monde "

Les journées handi-citoyennes en Languedoc-Roussillon

Les Journées Handi- citoyennes, organisées par le préfet  du Languedoc Roussillon avec pour slogan "Différent... comme tout le monde ", a mobilisé dernièrement à Montpellier les délégués de classe du collège Gustave Violet.

collège gustave violet,

Sur la route, le groupe des délégués de classe du collège Gustave Violet ont

visité une écluse du canal du Midi.

Ces derniers ont suivi une conférence sur le handicap et ont participé à divers ateliers de sourds-muets, de non-voyants et de parcours en fauteuils roulant. Autant d'expériences qui leur ont fait découvrir connaître les difficultés des différents handicaps.              Emile Claverie

collège gustave violet,


collège gustave violet,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme un non-voyant dans la rue                          En fauteuil roulant






 

 

01:35 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : collège gustave violet prades, prades 66500 | |  Imprimer | |  Facebook | |