04.06.2011

Le lycée Renouvier dans la course

Ils seront à Paris le 25 mai pour la finale nationale de Course en cours 

Ils ont entre 16 et 18 ans, en 1° STI au lycée Renouvier, avec MM Dufour et Bruzy comme  professeur de technologie.

 

GHOST REVENGE.jpg

Mathieu Juvany, 18 ans, est l'ingénieur de conception de l'équipe « Ghosts Revenge » qu'il dirige. Il est assisté de Alexander Smith dans le rôle d'ingénieur style et design, de Gabriel Giralt, responsable sponsoring et marketing, de Matiss Baloche pour la fabrication et enfin de Jean-Baptiste Angebault à la fonction d'ingénieur motoriste (réglage moteur et adhérence de l'engin à la piste). Sélectionnés à Nîmes le 18 mai, ils espèrent  bien obtenir le  Grand Prix 2011 de Course en Cours  pour la finale nationale  du 25 mai à Renault Billancourt; ils seront encadrés par leurs professeurs MM. Dufour et Bruzy  et Daniel Fourquet chef d' atelier au lycée.

GOSTHS REVENGEJPG.jpg

L'équipe Ghosts Revenge de g.à d: Alexander Smith,Gabriel Giralt, Mathieu Juvany, Matiss Baloche et Jean-Baptiste Angebault qui présentent le chèque de leur qualification à la finale.

Avec un chèque de 800€ de l'académie de Montpellier pour récompenser leur qualification à la finale et financer leur déplacement à Paris, avec les félicitations de leur proviseur M. Améziane:« Vous représentez le lycée Renouvier mais aussi la Ville de Prades, gagnez à la loyale, nous sommes fiers de votre premier succès »; toute l'équipe part confiante et motivée « après 6 mois de travail d'équipe » nous dit le leader Mathieu. Ils avaient décroché la 2e place en 2010, ce qui leur donne bon espoir. 

COURSE en COURS JPG.jpg

 L'équipe finaliste de « Ghosts Revenge » entourée par leurs confrères des cours de Sciences Technologiques Industrielles. 

Trophée de la rapidité

 L'équipe « No Limit » de Leïla Lopez, 18 ans, en 1° STI (Sciences Techniques Industrielles) à Renouvier a remporté  le prix de la rapidité  à  Nîmes. Ses co-équipiers Jean Méger (style et design), Benjamin Geneau (motoriste), Thomas Champion (sponsors et marketing) et Baptiste Gély (concepteur) lui reconnaissent les qualités d'une patronne.

TROPHEE RAPIDITE CEC .JPG

 Leïla Lopez (au centre) présente le prix Rapidité emporté par son équipe « No limit ». De g. à d. Jean Méger ,Benjamin Geneau, Thomas Champion et Baptiste Gely.

De mini F1, les mini-voitures de course conçues par les équipes de lycéens doivent répondre à un cahier des charges techniques extrêmement rigoureux évoluant tous les ans à l’instar de ceux de la Formule 1. Les équipes sont jugées sur l'ensemble des aspects de leur projet. Outre le  Grand Prix qui récompense l'équipe gagnante de la compétition, il existe plusieurs Trophées : Trophées de la Rapidité, de l' Innovation, de l' Eco-Design, du Marketing/Sponsoring et de la plus belle voiture. Ces voitures de course disputent des « runs » sur une piste rectiligne de 15 mètres de long et se mesurent à celles des équipes concurrentes au niveau local, puis au niveau académique et enfin au niveau national. La Finale Nationale se déroule chaque année au mois de mai, regroupant les meilleures équipes françaises sélectionnées dans les académies.  Deux grandes entreprises se sont engagées au côté de l’association CeC :Dassault Systèmes et  Renault

www.lycee-charles-renouvier.com   

 

Course en Cours (abrégé CeC) a été créé en 2006 . C'est un dispositif national  de réussite éducative centré sur les Sciences et la Technologie. Des équipes de collégiens-lycéens sont placées sous le tutorat d’étudiants de l’enseignement supérieur et disposent d’une année scolaire pour concevoir, fabriquer et faire courir une mini F1 propulsée par un moteur électrique, en utilisant les mêmes outils et procédés que les professionnels de la course automobile.

04.05.2011

Jordan fait sa télé dans XFACTOR sur M6

Jordan JOSE, lycéen de Renouvier , en direct dans l'émission XFACTOR de M6 ce mardi 19 avril puis le 26.

JORDAN X.FACTOR 012.JPG

A la télé en soirée sur M6 le mardi 19 avril, Jordan fait partie des 12 candidats de ce radio-crochet télévisé. Un seul sera sélectionné pour la finale, le vainqueur signant chez Sony Music son premier contrat d'enregistrement d'un disque.

JORDAN X.FACTOR 009.JPGAprès un casting mémorable à Montpellier, son interprétation du succès de Paolo Nutini « New shoes » a été remarquée par Véronique Dicaire, chanteuse et imitatrice, dont il il est devenu le chouchou.

Pour la sélection qu'il tente mardi en direct, il est entraîné par Henri Padovani du groupe Police. Interne au lycée Renouvier en 1° STG, Jordan est le leader du groupe « La Cafèt.'»; il tient la partie chant, guitare et yukulélé. Il est coaché par Babya Dubois la créatrice du groupe de musique du lycée.

C'est ce mardi 26 avril que Jordan a poursuivi son opération de séduction dans XFACTOR; les téléspectateurs, le public du plateau et le jury ont été conquis par la prestation du groupe 2CNDE NATURE. L' aventure télévisuelle se poursuit donc pour Jordan mais la sélection va devenir de plus en plus difficile et la barre de plus en plus haute.

JORDAN2 X.FACTOR 020.JPG

Beaucoup de travail en perspective, beaucoup de pression mais surtout, quelle que soit l'issue de cette aventure parisienne, une expérience qui marquera Jordan pour l'avenir et le transformera en véritable leader de son groupe « La CAFET.' » du lycée Renouvier. Sa coach Babya peut être fière de son poulain qui gardera les pieds sur terre.

A quand un concert au lycée? en 2012?

Encore et encore du travail de répétition pour tout le groupe des amis lycéens de « La Cafét.' ».

Emile Claverie

05:40 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jordan jose, xfactor, m6, lycee renouvier | |  Imprimer | |  Facebook | |

14.03.2011

400 collégiens à la rencontre des métiers

 La Rencontre des métiers est une manifestation qui intéresse plus de 400 jeunes.

RENCONTRES METIERS 2JPG.jpg

Les élèves des collèges Gustave-Violet, St-Joseph, de la classe Découverte Professionnelle 6 du lycée Renouvier pour Prades et des collèges d'Ille sur Têt et Saint Estève ont participé à cette journée d'information.

Cinq vidéo-projections et 3 conférences étaient programmées toute cette journée du 25 février dans les salles Lousa et Kitzingen, tandis qu'une trentaine d'entreprises réparties en 12 pôles d'activités présentaient leur profession dans le complexe des sports.

RENCONTRES METIERS 024..jpg

RENCONTRES METIERS BG.jpgRENCONTRES METIERS 01 BG.jpg

Un partenariat entre le lycée Renouvier et la Galerie Symbiose, bijouterie de Perpignan, a été présenté. A travers ce projet les élèves la section Bac-Pro EDPI ont pu faire une application pratique avec l'utilisation d'un scanner en 3 dimensions pour modéliser un collier et réaliser les prototypes de perles sur une imprimante 3D.

RENCONTRES METIERS 051.JPG

A 16h, à la clôture, ce sont les élèves de Nathalie Lefèbvre de la SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté), aidés par 4 collégiens de la classe ULIS (Unités Localisées d'Insertion Scolaire) du collège Gustave-Violet qui se sont distingués en réalisant, présentant et servant un buffet salé-sucré pour remercier tous les participants à cette journée d'orientation professionnelle.

RENCONTRES METIERS2 BG.jpgRENCONTRES METIERS 020BG.jpg

Les partenaires de cette journée: le Comité Local Ecole Entreprise, le Rotary Club du Conflent, l'Union Professionnelle Entreprise 66 , la municipalité et le Centre d'Information et Orientation de Prades.

 

 

 

RENCONTRES METIERS 002.JPG

29.11.2010

Quatre chefs d'entreprise au lycée Renouvier

ENTREPRISE au LYCEE 003.JPG
Carlos Lafabrègue (Weldom), Philippe Corbel (Sélécom),Brigitte Fernandez (Gi-Fi), Christian Pinard (Ets Expert)

La vie professionnelle se prépare dès la seconde

Ce mardi 23 novembre, l'auditorium du lycéee Renouvier accueillait 4 dirigeants d'entreprises pradéennes: Carlos Lafabrègue, directeur général de Weldom , Philippe Corbel, directeur technique chez Sélécom, Brigitte Fernandez, responsable du magasin Gi-Fi et Christian Pinard, directeur des Ets Expert. Chacun présentait son entreprise aux 90 élèves des secondes commerce, secrétariat et micro- technique dans le cadre d'un partenariat/échange pour répondre à la recherche de 450 à 500 sites d'apprentissage en entreprise dont le lycée Renouvier a besoin chaque année pour ses élèves. Beaucoup plus qu'un simple stage, qui permet juste d'avoir une idée de la vie en entreprise, ces « périodes de formation en milieu professionnel » durent 22 semaines et se prolongent sur 3 ans, permettant un véritable formation sur le terrain. D'un coté des professionnels qui sont demandeurs: « Ces jeunes en formation dans nos ateliers sont la principale source de notre futur recrutement » faisait remarquer Christian Pinard des Ets Expert; et de l'autre, des lycéens en recherche de formations pratiques, désireux de se préparer à un métier et d'entrer dans la vie active .

C'est sur l'ensemble du département que le proviseur principal du lycée Renouvier Hervé Améziane et Daniel Fourquet, chef des travaux, recherchent, avec les professeurs, des entreprises dans les secteurs commerce, secrétariat et microtechnique.

Contact lycée:

Daniel Fourquet au 0468966920  et   cdt@lycee-charles-renouvier.com

Lire notre article dans l'Indépendant du 26 novembre en page de Prades.

OFFRE JEUNES INDEPJPG.jpg

27.11.2010

Quand 45 lycéens de Renouvier montent à Paris

LYCEE PARIS .JPG
Notre article paru dans l'INDEPENDANT du 21 novembre en page de Prades

Les deux classes de bac ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) du lycée Renouvier de Prades ont découvert la capitale lors d'un voyage organisé par deux de leurs professeurs, Nathalie Bes et Cathy Pairet.

Dans le cadre de leur programme, les élèves ont approfondi leurs connaissances sur l'évolution de la prise en charge des malades, du fonctionnement des structures hospitalières et de la protection infantile grâce à la visite guidée du musée de l'APHP (Assistance Publique des Hôpitaux de Paris). Le voyage était également l'occasion pour ces deux classes catalanes d'explorer la richesse culturelle de la Ville lumière : bords de Seine en bateau-mouche, tour Eiffel, Champs-Élysées et Arc de triomphe bien sûr, mais également musée du Louvre, Assemblée nationale et Cité des sciences et de l'industrie où les élèves se sont familiarisés avec les techniques de la police scientifique. Et pour finir en détente une soirée au théâtre avec Thierry Lhermitte, Valérie Karsenti dans «Grand écart ». L'enthousiasme et la motivation des 45 jeunes ont permis de maintenir tout au long de ces trois jours un rythme intensif. C'est donc fatigués mais heureux qu'ils ont retrouvé une Catalogne qui commençait déjà à leur manquer !

LYCEE PARIS1 .JPG
LYCEE PARIS 2.JPG
OFFRE JEUNES INDEPJPG.jpg

05:15 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycee renouvier, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

12.07.2010

Le bac au lycée Renouvier

Le bac nouveau est arrivé...et la suite des aventures de Sophie, Lucie, Marie et Claire ce mercredi 14 juillet sur ce blog.

BAC 2010 009.JPG

BAC 2010 007.JPG

BAC 2010 002.JPG

Les résultats du bac du lycée Renouvier étaient affichés mardi vers 11 h. Ils étaient nombreux, parfois accompagnés d'un parent, à consulter, anxieux les listes affichées. Les cris de joie, les pleurs -mais de joie aussi-, les accolades, les embrassades allaient bon train. Le portable aussitôt mis en action annonçait la bonne nouvelle aux proches. Aller chercher le bulletin des notes était la 2e étape et si la note de 10 est atteinte, alors le soulagement est définitif et pour celles et ceux qui ont un 12 de moyenne et plus, c'est la mention qui s'affiche et qui éclaire encore plus le sourire de satisfaction. Pour les autres, le rattrapage et de nouveau l'inquiétude qui recommence. Avec les professeurs, très proches des futurs étudiants, la meilleure tactique est étudiée qui permettra d'optimiser les chances de ce rattrapage.

BAC 2010 001.JPG

Au lycée Charles Renouvier, 367 candidats répartis entre 17 sections ont présenté le bac 2010. Le taux moyen de réussite est de l'ordre de 82% (résultats non définitifs). La section « bac général ES » sur 28 candidats compte 24 bacheliers, la section « bac général S » 46 sur les 58 qui se sont présentés. Les bac « Pro MEI et PSPA » ont un taux de réussite de 100% et la section « BEP CSS », 90,24% d'admis.

BAC 2010 008.JPG

BAC 2010 012.JPG A voir l'album de photos, à lire l'article dans l'INDEPENDANT du dimanche 11 juillet, page PradesBAC 2010 010.JPGBAC 2010 012.JPGBAC 2010 021.JPG

Et sur ce même blog le mercredi 14 juillet, une page spéciale dédiée à Sophie, Lucie, Marie et Claire.

05:23 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycee renouvier, sophie berjouan, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

16.05.2010

Lycée Renouvier et charte 21

H.AMEZIANE.JPG La "charte 21" signée au lycée Renouvier,

Les lycéens , l'écologie et la consommation responsable.

Hervé Améziane, proviseur du lycée Renouvier, a signé avec La Région la « charte 21 » pour une période de 3 ans. Ce vendredi 7 mai le lycée Renouvier célébrait l'entrée de l'établissement dans l'ère de la consommation responsable. Pour 2010, trois actions sont au programme de « lycée 21 »: la gestion des déchets et le tri sélectif , la formation à l'éco-citoyenneté, la création d'un club éco-nature sur les thèmes de l'eau (plus particulièrement celle de la Têt) et d'une alimentation responsable respectueuse de la santé et de l'environnement.

Pour fêter cet évênement, la troupe de danseurs du collectif de l' « As Danse » se produisait devant les lycéens. Sur une chorégraphie de Cédric Besson, professeur d'éducation physique et sportive, 8 danseurs - 6 filles et 2 garçons- présentaient à 12h30 un ballet très applaudi sur le thème de la nature et l'écologie. Une collation élaborée selon les critères d'une alimentation responsable clôturait la représentation.

LYCEE 21 028.JPG
La troupe du collectif "L'as danse" du lycée Renouvier et son chorégraphe Cédric Besson ( à droite)

Pourquoi « charte 21 » ? un conseil de 21 personnes constitué du personnel enseignant et des élèves définit chaque année les actions qui seront menées dans le cadre du développement durable qui concilie une écologie soutenable, une économie efficace et un socialéquitable. Respectueux des ressources naturelles et des écosystèmes, le développement durable veut garantir l'efficacité économique sans perdre de vue les finalités sociales avec la lutte contre la pauvreté, contre les inégalités et les exclusions.                              Emile CLAVERIE

Lire notre article paru le 14 mai dans l'Indépendant en page de Prades.