26.04.2012

Un "tunnel" dans la rue des Marchands, le parking "Catalogne" en chantier

RUE DES MARCHANDS (2).JPG

Passage protégé rue des Marchands.

 Le début de l'ancienne rue commerçante de la ville dite « rue des marchands », côté place est en cours de rénovation. C'est le côté droit qui va se transformer en une nouvelle façade de plusieurs appartements réalisés par l'entreprise de "Travaux Publics Fondeville ". Les travaux de démolition intérieurs des habitations Pacouil, Alabert et Baril ont commencé et pour protéger les piétons qui empruntent nombreux cette rue, l'entreprise a réalisé un tunnel éclairé de 25 mètres permettant un passage sécurisé pour les piétons et ceci pour un certain temps, donc la patience est de mise pour une réalisation importante pour la cité.

J.Camps

RUE DES MARCHANDS.JPG

En descendant la rue des marchands depuis l'avenue Ch. de Gaulle vers la place de la République.

Article publié le 17 février dans l'INDEPENDANT, page Prades sous la signature de Jeanne Camps.

jeanne camps,emile claverie

Photos E.C.

jeanne camps,emile claverie

Le parking "Catalogne" en centre ville connait le trafic incessant d'une noria de camions de l'entreprise Fondeville. Plusieurs anciennes maisons démolies, donnant  entre le parking et  la rue des marchands , ont produit des mètres cubes de gravats à évacuer avant la reconstruction d'un nouvel immeuble.

Le calendrier de ces travaux et des perturbations qu'ils génèrent sera communiqué  prochainement  sur ce blog.                                                               Emile Claverie

05:24 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeanne camps, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

25.02.2012

Mandala, éphémère oeuvre d'art pour la guérison du monde

Le mandala * des moines de Sera

Venant de leur lointain monastère du Tibet les moines de Sera étaient de retour en Conflent sous la houlette de l'association Zen Event's basée à Perpignan dont les nombreux bénévoles les ont annoncés dans la ville.

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

Deux moines débutent la confection du Mandala sacré devant les conflentois

Dès le  mardi 14 février , à la salle de Gelcen ils ont présenté, devant un public de conflentois curieux, la réalisation d'un mandala intitulé « Mandala de sable du Bouddha de la Médecine » et comme nous précise la présidente Patricia Roussel « C'est un mandala pour la guérison du Monde , confectionné à l'aide d'une très fine poudre et des pigments sacrés colorés venus de L'Inde » Cette réalisation sera éphémère et le samedi à 11h30 la dissolution du mandala s'est déroulée devant le public. 

Jeanne Camps

Ce mandala aura demandé 32 heures de soins minutieux et attentifs et l'intervention pour sa réalisation de quatre moines qui se seront relayés pendant 4 jours. Emile Claverie

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala*  La construction d'un mandala est en elle-même une pratique spirituelle. Dans la salle, d'autres moines méditent et prient afin de renforcer la bodhicitta et ainsi bénir le mandala, qui sera offert aux Bouddhas et à l'univers. Le mandala est ensuite « détruit » et le sable est rassemblé devant tout le monde pour une offrande spirituelle à une divinité. Les mandalas sont aussi là pour montrer que tout est éphémère...

Ces pratiques sont sans doute inspirées du rangoli motif de sables dessinés par les hindouistes. Les femmes y dessinent des motifs de sable pour attirer les bons esprits dans la maison et les religieux font des motifs divins dans leur cérémonies religieuses

Nous vous invitons à consulter les sites internet sur "les mandalas" et Wikipédia dont est tiré le texte ci-dessus.

Photos Jeanne Camps et Emile Claverie

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

 jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

 

 

 

 

 

 

 


jeanne camps,emile claverie,association zen events,zen events,patricia roussel,mandala

Plus de photos du mandala du Bouddha de la médecine" dans l'album photos "MANDALAS"

 En Inde, les particliers devant leur maison et les commerçants devant leur boutique dessinent chaque jour un nouveau mandala en signe de bienvenue.

Ceux présentés dans l'album photo "MANDALAS" ont été réalisés dans le Kérala comme celui présenté ci-dessous.

 

 

21.02.2012

Saint-Valentin en l'église St Pierre de Prades

Pour des raisons obscures surgit au XV siècle un saint qui va devenir le patron des amoureux : saint Valentin, fêté le 14 février.

valentin 006.JPG

Le trésor de l'église paroissiale de Prades possède un magnifique buste -reliquaire le représentant et daté du XV1siècle provenant de l'abbaye de St Michel de Cuixà . La statue du saint fixe les visiteurs d'un oeil qui se veut impassible mais qui aurait beucoup à dire sur son histoire liée au monde du Moyen-Age friand de reliques sacrée.

La relique 

Au Xe siècle à Cuixà , l'Abbé Garin, grand voyageur, amène le doge de Venise Pierre Orséolo à l 'Abbaye où il finira ses jours mais il apporte aussi une relique célèbre, celle du crâne de St Valentin qui sera honorée par une multitude de pélerins . Le crâne sera avec d'autres reliques enseveli aux pied de la Vierge de la crypte du Pessebre puis transportée dans la nouvelle abbatiale .L' Abbé Bernat de Cardona (1580 -1612) décida de placer le crâne dans le buste reliquaire actuel ; on découpa alors une calotte sur la tête du buste et l'on plaça à l'intérieur ce qu'il restait du crâne.A la Révolution française l'abbaye fut vendue comme Bien National à un négociant pradéen et le buste ainsi que du mobilier sacré furent transportés à l'église de Prades en 1790 puis au Trésor de l'église

(Renseignements extraits d'un article de P. Ponsich « Reliquaires du Roussillon 1978)

valentin 2.jpgLe saint 

L'église catholique ne pouvant éradiquer les anciens rituels païens décida de les remplacer par des martyrs chrétiens et Valentin jeune prêtre de Rome mort en 270 se trouva placé le 14 février . La date n'était pas anodine car avant l'arrivée du christianisme cette date correspondait à des rituels de fécondité pour la terre et pour les femmes stériles, quoi de plus naturel en somme de penser à Saint Valentin comme « patron des fiancés et des amoureux » amenant les jeunes gens jusqu'au mariage gage de descendance Et vers l'Abbaye une foule des pélerins dont des femmes accourait de France et de Catalogne à partir du X1 ième siècle attendant des miracles après avoir touché la relique.

Présentation 

Les dimentions du buste sont les suivantes : hauteur 65 cm / largeur 62 cm / profondeur 46 cm . Le saint est imberbe , il repose sur un socle hexagonal avec 4 pieds en forme de sphinge.  Au dessus de la tête on peut soulever la calotte et voir des os, reste de la relique. Le buste est en métal (bronze ou cuivre ) avec dorure à l' amalgame et motifs gravés pour les vêtements, les cheveux et le socle. Le visage est doré et peint. Le buste reliquaire est inscrit aux Monuments Historiques en 1988.

                                                                  Texte de Jeanne Camps

Photos Jeanne Camps

Entouré d'autres bustes , le reliquaires de St Valentin occupe une place privilégiée au sein du trésor de l'église de Prades.

St Valentin vu de profil avec la calotte

 

04:35 Publié dans CULTURE et PATRIMOINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint valentin, jeanne camps | |  Imprimer | |  Facebook | |

09.02.2012

Le hameau de Llugols, commune de Ria

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugols

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugolsLe hameau de Llugols -(mentionné en 979, une chapelle romane y fut construite au XIe siècle et comptait 18 feux en 1222)- se situe sur la commune de Ria; l'accès se fait par une piste muletière praticable seulement à pieds depuis la sortie de Ria sur la route de Conat. Le départ de ce chemin est marqué par une petite chapelle qui, dit-on, signale l'endroit où la peste qui détruisit la population du hameau en 1652 s'arrêtat. Une piste de 4 kms praticable en voiture part depuis le carrefour entre le lycée et l'hôpital sur la route de Catllar. Depuis le fléau de 1652 le hameau était abandonné et les maisons tombèrent en ruine. La chapelle fut rachetée en 1677 par la paroisse de Ria, un ermite était signalé dans ce lieu en 1688 et les premiers aplecs commencèrent en 1841 se célébrant jusqu'à nos jours  le 1er samedi de juillet.

Le hameau de LLugols a pour protecteur St Christophe et la chapelle lui est dédiée;   à l'intérieur se trouve un superbe rétable baroque avec la représentation du saint patron de la chapelle.  Trois statues de la chapelle se trouvent sous bonne protection au Trésor de l'église de Prades (1er étage en vitrine)  et font l'admiration des historiens d'art avec : une vierge romane XIII ième siècle, une vierge gothique XIVe et St chistophe baroque XVIIIe   (Jeanne Camps) 

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugols

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugolsDe 1930 à 1968, le  berger André Monells y réside au lieu-dit « la caseta » durant la bonne saison avec son troupeau. Fin des années 1970 de nouveaux arrivants commencent à y vivre et à restaurer les maisons.

Actuellement 6 familles occupent le hameau de Llugols (élevage, miel, gîte d'étape,...) soit une vingtaine de personnes.

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugolsC'est la piste praticable en voiture qui

valerie pons,emile claverie,hameau llugols,chapelle llugols

aujourd'hui est l'objet des revendications des habitants. D'une longueur de 3km700, cette piste DFCI (Défense contre l'incendie) traverse les communes de Prades, Catllar et Ria sur sa plus grande partie. Difficilement carrossable elle est entretenue par la Communauté de communes à hauteur de 1000€ par an et la mise aux normes sur une largeur de 6 mètres exige un coût prohibitif que ne peut assumer la mairie de Ria.

L'article publié le 9 décembre 2011 dans l'Indépendant sous la signature de Valérie Pons rappelle les revendications des habitants de Llugols.  

23.01.2012

Des Pradéens à l'honneur

Ancienne secrétaire commerciale Yvonne Mullet ( à droite ) est devenue dès 1979 bénévole à la Croix-Rouge et en 2006 elle en sera la présidente; cette année un jeune retraité Maurice Bonneil a été nommé trésorier et avec les dévoués bénévoles c'est une équipe performante qui s'implique dans la précarité du Conflent dont nul n'est à l'abri. N'oublions pas que cette vénérable institution est toujours présente internationalement sur tous les fronts pour apporter de l'aide aux victimes des guerres et des catastrophes naturelles.

Texte et photo de Jeanne Camps

CROIX ROUGE.JPG

A retrouver en page spéciale de  l'INDEPENDANT du 5 janvier 2012

04:27 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maurice bonneil, yvonne mullet, jeanne camps | |  Imprimer | |  Facebook | |

25.12.2011

Une expo photos à l'église Saint-Pierre

L'église Saint Pierre de Prades s'expose en photos. Les touristes et la population du Conflent pourront venir admirer l'exposition des photos des clés de voute de l'église en grand format installées aux piliers sous la responsabilité d'Anne- Marie Brun adjointe à la culture et ce jusqu'au 6 janvier.

Les photos de l'exposition ont été réalisées par François Brun.

Texte et photos de Jeanne Camps







04:14 Publié dans CULTURE et PATRIMOINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeanne camps | |  Imprimer | |  Facebook | |

24.10.2011

A l'église, protection de "La mise au tombeau » par un superbe fer forgé

EXPO VILE LYCEE 007.JPG

L'église paroissiale Saint-Pierre abrite deux œuvres du célèbre sculpteur catalan Josep Sunyer : le retable baroque ( 17e siècle) du sanctuaire dédié à Saint Pierre  et au fond de l'église une émouvante Mise au tombeau dans la chapelle du Saint- Sépulcre qui font l'admiration des touristes. En vue de la protection de cette chapelle  une magnifique grille en fer forgée vient d'être réalisée et posée par le ferronnier d'art M. Nassali. Une deuxième grille protège les fonts baptismaux (plus difficiles à emporter par quelque voleur d'art que les statues de la mise au tombeau).

EXPO VILE LYCEE 008.JPG
EXPO VILE LYCEE 013.JPGElle a été financée par la municipalité  sur les conseils de MM. Barrenechéa ( architecte des Bâtiments de France) et L. Hugues conservateur du patrimoine. L'église étant le monument le plus visité durant toute l'année sa restauration et protection sont à l'ordre du jour par la municipalité.

Jeanne Camps

Photos E.C.  

EXPO VILE LYCEE 011.JPG

EXPO VILE LYCEE 008.JPGEXPO VILE LYCEE 014.JPG

 .

04:52 Publié dans CULTURE et PATRIMOINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeanne camps, emile claverie, nassali | |  Imprimer | |  Facebook | |