10.09.2012

Rentrée scolaire 2012

Au lycée Renouvier

Le lycée Charles Renouvier accueille un effectif stable de 940 élèves pour 115 professeurs dont 4 étaient manquants pour le rentrée mais leur présence était confirmée par le rectorat dès la fin de la semaine. Hervé Améziane, proviseur: « Une rentrée normale et sans problème; aujourd'hui c'est la rentrée des secondes et BTS seulement, nous pourrons faire un point très précis d'ici 15jours sur l'ensemble des effectifs et les projets innovants. la difficulté principale que nous devons gérer est celle de l'internat « garçons » en cours de travaux pour rénovation, ce qui nous oblige à loger 70 pensionnaires à Fuilla. La rentrée 2014 avec la fin des travaux nous permettra de recevoir les internes dans des chambres de 1 et 2 lits. »

Plus d'infos sur le site: www lycée-charles-renouvier.com     -   Contact: 0468963955

RENTREE RENOUVIER.jpg

Hervé Améziane (à gauche), proviseur du lycée lors de la visite du maire Jean Castex accompagné de la délégation départementale de l'Education nationale.

04:18 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lycee charles renouvier, herve ameziane, jean castex | |  Imprimer | |  Facebook | |

26.05.2012

« Course en cours », la sélection départementale s’est déroulée au lycée Renouvier ce vendredi 11 mai

Une effervescence inhabituelle avait envahie les ateliers du lycée où  17 équipes de 5 élèves et leurs encadrants avaient  installé leurs stands de présentation. Sept  équipes du Lycée Charles Renouvier, sept  équipes du Collège Pierre  Fouché d’Ille sur Têt et 3 équipes du collège Sévigné de Perpignan se sont affrontées.

COURSE EN COURS LYCEE (6).JPG

Toute la journée les épreuves se sont succédées avec la soutenance du projet devant un jury de professionnels, la présentation du stand, le contrôle de conformité et enfin la compétition sur la piste d’essai entre les  minis Formules 1 conçues et réalisées durant l’année: épreuve de vitesse et de conception sur le logiciel Catia V5. 

Six équipes sont sélectionnées pour la finale régionale à L’IUT de Nîmes.

COURSE EN COURS LYCEE (15).JPG

Catégorie Collège :1°: Engrenatge,  2°: Catalan Comet  du Collège Pierre Fouché d'Ille sur Têt et 3°: Dream Team du Collège Sévigné PerpignanCOURSE EN COURS LYCEE (16).JPG

                               Catégorie Lycée : 1° : Origin, 2°: Captain Five et 3°:  K3M'S 

 

COURSE EN COURS LYCEE (13).JPGHervé Améziane, proviseur du Lycée a procédé à la remise des prix et prodigué ses encouragements à persévérer pour les régionales en souhaitant un bon succès pour la finale nationale. De  son coté, Daniel Fourquet, chef d'atelier, remerciait chaleureusement au nom des équipes tous les sponsors pour leur aide financière et leur soutien logistique.

La compétition se poursuit à Nîmes pour les 6 équipes qualifiées le 15 mai.

Dernière minute:COURSE EN COURS LYCEE (8).JPG

Sélection pour le championnat de France le 25 mai à l’ Ecole Polytechnique à Paris.

 L 'équipe «Origin » a terminé première en régionale et défendra le titre du Championnat de France le 25 mai à l’Ecole Polytechnique  Paris.

Forts de leur succès régional et enthousiastes à l'idée de se retrouver prochainement dans la capitale  Anna Coulet, Celia Dufour, Camille Pacouill et Florian Moles -qui constituent l'équipe « Origin »-  vont tenter  de garder pour le Lycée Renouvier le trophée « Course en cours 2012 », titre remporté l'année passée par l’équipe pradéenne « Ghost Revenge ».                      Emile Claverie  

course en cours,lycee renouvier,herve ameziane,daniel fourquet                                                       

 

Photos E.C. 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

course en cours,lycee renouvier,herve ameziane,daniel fourquet

04:18 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : course en cours, lycee renouvier, herve ameziane, daniel fourquet | |  Imprimer | |  Facebook | |

15.02.2012

Des Pradéens à l'honneur

BETTY MONSEGUR KARATE.JPGherve ameziane,betty monsegur

herve ameziane,betty monsegur

Betty Monségur travaille au lycée Renouvier, depuis 11 ans elle pratique le karaté. Plutôt que la compétition à titre personnel, elle a choisi de privilégier le rôle d

e monitrice auprès des jeunes. Son dynamisme, sa bonne humeur permanente sont communicatifs et elle donne la pèche aux jeunes et aux adultes qui fréquentent le body-karaté. «Super !», Betty sait vous encourager et vous donner goût au sport.

herve ameziane,betty monsegur

Hervé Améziane, est le proviseur du lycée Renouvier depuis la rentrée 2009. Ses objectifs: le rayonnement du lycée et la réussite des élèves. Les moyens qu'il a choisis: les sports pour ses vertus et les sorties qui préparent à la mobilité professionnelle. Favorable aux innovations, il privilégie le travail d'équipe pour une ouverture du lycée vers l'extérieur: partenariats entreprises, participations aux « compétitions » académiques, expos peinture et concerts musicaux, échanges, ... autant d'évènements qui animent fréquemment l'auditorium de Renouvier pour compléter le travail des lycéens.

VOIR LA PAGE SPECIALE DE L'INDEPENDANT du 5 JANVIER 2012

04:50 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : herve ameziane, betty monsegur | |  Imprimer | |  Facebook | |

04.01.2012

LYCEE RENOUVIER EXPO PEINTURE

Frédéric Vile est un jeune artiste peintre de 28 ans. Adolescent, il a débuté son art comme graffeur, maintenant il travaille sur toile. Il vous invite pour une visite de son exposition qui sera pour chacun l'opportunité de découvrir à la fois son talent de peintre et les ateliers du lycée Renouvier.                      EXPO VILE LYCEE 023.JPG

....

EXPO VILE LYCEE 020.JPGEXPO VILE LYCEE 028.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

....

IMG_3439.JPG

EXPO VILE LYCEE 026.JPG

IMG_3438.JPG...

14:18 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frederic vile, herve ameziane, lycee renouvier | |  Imprimer | |  Facebook | |

09.07.2011

Le bac au lycée Charles Renouvier

Le bac au lycée Renouvier

BAC 2011 LYCEE 029.JPG

Devant les tableaux d'affichage des résultats, téléphone à la main ils parcourent les listes et sautent de joie ou, dans de chaleureuses embrassades, se congratulent parfois en pleurant de joie. Aussitôt le téléphone entre en action pour prévenir la famille et les doigts s'agitent pour passer les sms qui annoncent le bon résultat comme Sarah « cool le bac avec mention A.B.  ». Le soir même un super gâteau ou un repas amélioré a fété le succès en famille puis le temps de s'organiser avec les copains de classe se prépare dans les jours qui suivent une méga-fête qui leur permettra d'arroser leur succès mais pas avant que ceux du « rattrapage » aient eu leur résultat.

 

 

laurie simon,clarence guichard,emilie lestrat,jordi pacull,herve ameziane,emile claverie

En section STI 80% des bacheliers ont obtenu une mention.

Hervé Améziane, proviseur principal, apporte quelques commentaires: « La section d'enseignement général et technologique du lycée Charles Renouvier a présenté 200 candidats dans 6 séries. Avant que l'on ne puisse établir des statistiques et en attendant la fin du second groupe d'épreuves de rattrapage qui se déroulent ce jeudi, on peut déjà se réjouir des très bons résultats des séries S et STI. La série S voit près de la moitié des candidats admis à ce jour honorés ; on peut noter 2 mentions « Très Bien » : Claudia Dubois avec 16.63 et Gaby Fabresse avec 16.23 de moyenne, 10 mentions « Bien » et 11 mentions « Assez Bien ».  La série L n'a pas à rougir, 1/3 de ses candidats affiche fièrement une mention et Maïté Clos se distingue avec une mention « Très Bien » et une moyenne de 17.42.

Mais c'est la série STI qui se fait remarquer puisque près de 80% de ses bacheliers reçus à ce jour ont obtenu une mention (dont 4 Bien et 7 AB). » Et d'ajouter: « Ces bons résultats nous les devons à toute la communauté éducative qui a su accompagner ces futurs bacheliers durant leur formation, je les en félicite. »                  Emile Claverie


Jordi PACULLBAC 2011.jpg

Jordi Pacull est de Vinça, c'est le cadet de la fratrie. En terminale Sciences Techniques de l'Industrie, il se satisfait de sa note de 11/20 de moyenne. Il a préparé son examen en dilettante ayant des facilités mais reconnaît: « Finalement, tout bien réfléchi, au vu des notes, je pense que j'aurais dû écouter ma mère qui m'incitait à bosser davantage alors que je me suis un peu trop reposé sur mes capacités; j'aurai pu décrocher une mention ! »

Emilie LESTRAT BAC 2011.jpg

Emilie Lestrat d'Escaro en terminale ES et Paul Combelle comme professeur principal pour sa dernière année avant la retraite. Emilie a déjà le permis de conduire, le bac est en poche: « J'étais concentrée pendant l'épreuve car un peu «cool » dans la préparation, si la voiture est la récompense ce sera le top car Montpellier m'attend pour une licence information/communication puis une école de journalisme. Maintenant j'ai besoin de décompresser, alors place à la fiesta pour la fin de semaine »

Clarence GUICHARD BAC 2011.jpg

Clarence Guichard de Néfiach en terminale sciences Technique de l'Industrie avec Nuno de Matos son professeur principal qui lui remet parfois « les pendules à l'heure ». Mention AB et 12,13 de moyenne, un 16/20 en sport et un 15 en Système Technique Industrie. Euphorique mais lucide: « Cet été je vais travailler à la coopérative pour me payer une voiture. A la rentrée, l'aéronautique est en bout de piste avec une licence Energie des matériaux à préparer".

Laurie SIMON bac2011.jpg

Laurie Simon, inséparable d'Emilie en Terminale ES. Une note de 10,37 de moyenne au bac, ma meilleure note 17 à l'oral d'anglais, pourtant dit-elle « I don't speak very well »: « La préparation a été dure, j'y ai laissé du sommeil. J'ai stressé pendant l'examen, maintenant un « ouf » de soulagement ! ». Restaurant à Perpignan en famille puis méga fiesta avec les amies; à la rentrée un BTS commerce à Lurçat avec le projet plus lointain de gérer un magasin de prêt à porter. »                Emile Claverie

 

 

laurie simon,clarence guichard,emilie lestrat,jordi pacull,herve ameziane,emile claverie

 

04.06.2011

Le lycée Renouvier dans la course

Ils seront à Paris le 25 mai pour la finale nationale de Course en cours 

Ils ont entre 16 et 18 ans, en 1° STI au lycée Renouvier, avec MM Dufour et Bruzy comme  professeur de technologie.

 

GHOST REVENGE.jpg

Mathieu Juvany, 18 ans, est l'ingénieur de conception de l'équipe « Ghosts Revenge » qu'il dirige. Il est assisté de Alexander Smith dans le rôle d'ingénieur style et design, de Gabriel Giralt, responsable sponsoring et marketing, de Matiss Baloche pour la fabrication et enfin de Jean-Baptiste Angebault à la fonction d'ingénieur motoriste (réglage moteur et adhérence de l'engin à la piste). Sélectionnés à Nîmes le 18 mai, ils espèrent  bien obtenir le  Grand Prix 2011 de Course en Cours  pour la finale nationale  du 25 mai à Renault Billancourt; ils seront encadrés par leurs professeurs MM. Dufour et Bruzy  et Daniel Fourquet chef d' atelier au lycée.

GOSTHS REVENGEJPG.jpg

L'équipe Ghosts Revenge de g.à d: Alexander Smith,Gabriel Giralt, Mathieu Juvany, Matiss Baloche et Jean-Baptiste Angebault qui présentent le chèque de leur qualification à la finale.

Avec un chèque de 800€ de l'académie de Montpellier pour récompenser leur qualification à la finale et financer leur déplacement à Paris, avec les félicitations de leur proviseur M. Améziane:« Vous représentez le lycée Renouvier mais aussi la Ville de Prades, gagnez à la loyale, nous sommes fiers de votre premier succès »; toute l'équipe part confiante et motivée « après 6 mois de travail d'équipe » nous dit le leader Mathieu. Ils avaient décroché la 2e place en 2010, ce qui leur donne bon espoir. 

COURSE en COURS JPG.jpg

 L'équipe finaliste de « Ghosts Revenge » entourée par leurs confrères des cours de Sciences Technologiques Industrielles. 

Trophée de la rapidité

 L'équipe « No Limit » de Leïla Lopez, 18 ans, en 1° STI (Sciences Techniques Industrielles) à Renouvier a remporté  le prix de la rapidité  à  Nîmes. Ses co-équipiers Jean Méger (style et design), Benjamin Geneau (motoriste), Thomas Champion (sponsors et marketing) et Baptiste Gély (concepteur) lui reconnaissent les qualités d'une patronne.

TROPHEE RAPIDITE CEC .JPG

 Leïla Lopez (au centre) présente le prix Rapidité emporté par son équipe « No limit ». De g. à d. Jean Méger ,Benjamin Geneau, Thomas Champion et Baptiste Gely.

De mini F1, les mini-voitures de course conçues par les équipes de lycéens doivent répondre à un cahier des charges techniques extrêmement rigoureux évoluant tous les ans à l’instar de ceux de la Formule 1. Les équipes sont jugées sur l'ensemble des aspects de leur projet. Outre le  Grand Prix qui récompense l'équipe gagnante de la compétition, il existe plusieurs Trophées : Trophées de la Rapidité, de l' Innovation, de l' Eco-Design, du Marketing/Sponsoring et de la plus belle voiture. Ces voitures de course disputent des « runs » sur une piste rectiligne de 15 mètres de long et se mesurent à celles des équipes concurrentes au niveau local, puis au niveau académique et enfin au niveau national. La Finale Nationale se déroule chaque année au mois de mai, regroupant les meilleures équipes françaises sélectionnées dans les académies.  Deux grandes entreprises se sont engagées au côté de l’association CeC :Dassault Systèmes et  Renault

www.lycee-charles-renouvier.com   

 

Course en Cours (abrégé CeC) a été créé en 2006 . C'est un dispositif national  de réussite éducative centré sur les Sciences et la Technologie. Des équipes de collégiens-lycéens sont placées sous le tutorat d’étudiants de l’enseignement supérieur et disposent d’une année scolaire pour concevoir, fabriquer et faire courir une mini F1 propulsée par un moteur électrique, en utilisant les mêmes outils et procédés que les professionnels de la course automobile.

08.04.2011

Violence d'un élève sur un professeur du lycée Renouvier de Prades

HERVE AMEZIANE.jpg Hervé Améziane, proviseur du lycée Renouvier de Prades depuis septembre 2009, nous a reçu pour nous parler de faits de violences qui se sont déroulées le 14 mars dans son établissement.

Les faits:

Pendant son cours cours un professeur fait une remarque à un élève qui ne s'exécute pas, le professeur est plus insistant et l'élève, 16 ans, se sentant agressé, réagit de façon épidermique et violente en envoyant un  coup de tête au prof'. Nez cassé, 15 jours d'ITT pour l'enseignant qui porte plainte. Les élèves de cette classe de 16 éléments montrent leur soutien au professeur. Le proviseur, rencontre l'élève concerné en présence de ses parents, il recueille les excuses spontanées et regrets du lycéen mais à titre de mesure conservatoire et pour apaiser les esprits, prononce une exclusion immédiate en attendant la convocation du conseil de discipline. Le 28 mars cette réunion se déroule et après l'écoute des faits devant les 14 membres du conseil et un débat en présence des parents, la sanction d'exclusion définitive est votée. Sanction acceptée par le fautif et sa famille.

Les suites:

Le 31 mars le lycéen est replacé dans un lycée du département et peut poursuivre sa scolarité, sur le plan juridique l'affaire suivra son cours suite au dépôt de plainte du professeur.

Hervé Améziane, nous explique : « La comparution devant le conseil de discipline a pour l'élève une valeur éducative, il place celui-ci devant ses responsabilités et l'aide à prendre conscience de ses actes. Il implique dans sa décision autant le personnel pédagogique, que l'administration du lycée ainsi que les représentants de parents et d'élèves. »HERVE AMEZIANE PROVISEUR.jpgHervé Améziane comprend mal la dimension que prend cette affaire et sa diffusion sur la radio locale, d'autant plus que les professeurs lui ont témoigné leur satisfaction sur la manière dont ce problème a été géré. « Notre but n'est pas d'enfoncer un jeune, quand il y a faute il faut une sanction proportionnée mais il faut aussi aider autant la victime que le lycéen qui fait l'apprentissage de la vie et a encore droit à toutes ses chances. »

Hervé Améziane conclut notre entretien par ces mots: « Une charte de bonne conduite? Nous avons les premiers, nous, enseignants un devoir d'exemplarité et devons avoir des exigences communes dans notre manière de travailler; nous devons faire avant tout un travail d'équipe. L'équipe des professeurs de Renouvier est excellente et nos résultats très bons avec des élèves aimables et je pense heureux dans notre établissement. »  

LYCEE VIOLENCES 010.JPG

 Le conseil de discipline est composé de 14 membres issus du personnel de l'administration du lycée, de professeurs, de parents et d'élèves. Après examen des faits et discussion, une proposition de sanction est faite par le proviseur et soumise à un vote secret; si cette proposition est rejetée, après un nouveau débat, une deuxième proposition est soumise au conseil.

A lire l'article complet signé de Valérie Pons dans L 'INDEPENDANT du jeudi 7 avril 2011

05:25 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : herve ameziane, lycee renouvier prades, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |