22.04.2011

Iris Tejada, la nouvelle chargée de communication du Festival Pablo Casals

SANDRA M et IRIS TEJADA (6) - Copie.JPG

Quand Iris ( à droite) remplace Sandra ( à gauche),


Changement au Festival Pablo Casals avec Iris Téjada, nouvelle chargée de communication, en remplacement de Sandra Mascré qui occupait ce poste avec brio depuis novembre 2008.

Iris, née à Toulouse, a passé sa scolarité à Prades de la maternelle au lycée. Avec un bac  S en poche, elle a obtenu un master de traduction anglais/espagnol . Elle  a fait ses premières armes  à Genève comme traductrice à  l'ONU puis au Centre Européen de Recherche Nucléaire. Un goût prononcé pour les voyages et la pratique des langues étrangères l'a fait voyager pendant plusieurs mois en Australie et Thaïlande. De retour dans notre ville elle a croisé son amie d'enfance Sandra, qui ayant d'autres  projets d'avenir, cherchait  sa remplaçante.

IRIS TEJADA (7) -JPG.jpgLe profil d'Iris Téjada (photo ci-contre) convenant parfaitement, le bureau du Festival Pablo Casals lui confie la mission de « chargé de comm.'». Iris  pratique le piano et adore le violoncelle, elle s'exerce à la peinture et reprendrait bien le théâtre.

Nous souhaitons à Iris de constituer un excellent duo avec Sonia et les autres dans l'équipe du Festival et à  Sandra une bonne réussite dans le pays lointain où elle veut tenter sa chance.

Contacts communication Festival Pablo Casals: 04 68 96 33 07
Courriel: festival.casals@wanadoo.fr

 

Article et photo dans votre INDEPENDANT du mardi 19 avril.

05:12 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sandra mascre, iris tejada, festival pablo casals | |  Imprimer | |  Facebook | |

11.08.2010

Prades en plein festival de musique

ACADEMIE MUSIQ 036.JPG

Inauguration de l'exposition « Rétrospective de 60 ans... » Louis Monestier et son épouse ont honoré de leur présence l'inauguration de l'exposition photographique « 60 ans de musique de chambre » réalisée par Sandra Mascré SANDRA MASCRE 018.JPGet présentée dans la salle capitulaire de l'abbaye de St Michel de Cuxa jusqu'au 13 août. Dans son discours, Michel Lethiec, directeur artistique du Pau Casals, rendait hommage, entre autres, à Louis Monestier, maire de Prades de 1959 à 77 à qui le grand violoncelliste catalan écrivait en 1972 : «...Je suis content d'apprendre que pour le festival de cette année, vous aurez la collaboration d'artistes excellents.. »

En 26 panneaux et 56 photos, Sandra Mascré nous présente de manière non exhaustive les temps forts du Festival et ses « grands hommes » mis à l'honneur avec les bénévoles et les anonymes qui ont contribué et participent encore à la renommée internationale du Festival.

A visiter jusqu'au 13 août, salle capitulaire de l'abbaye St Michel (article l'Indépendant du 3 août 2010)

Tout Prades est à l'heure du Festival Pablo Casals, contrepoints et ronds-points...

ACADE.MUS.2 018.JPG

La musique n'est pas faite que de contrepoints mais aussi de ronds-points, ainsi pour la période du Festival de Musique, nos jardiniers municipaux, sous la direction de Serge Fernandez, ont réalisé une décoration fleurie des ronds points spécialement pour le 60e anniversaire du Pau Casals. Ce travail de nos fleuristes mérite un arrêt et un coup de chapeau à nos artistes jardiniers.

Voir l'article paru dans l'INDEPENDANT du dimanche 8 août.

ROND POINT.2 040.JPG

La communauté de communes et tout le Conflent concernés par le Pau Casals

dans l'Indépendant du samedi 7 août

INTER COMM.et FESTIVAL 004.JPG
A l'invitation de Jean Castex, maire de Prades et président du Festival Pablo Casals, une quarantaine de maires et élus du Conflent ont assisté au concert du mardi 27 juillet donné par la Cobla Mediterrania à l'église St Pierre. Au cours de la réception qui suivait M. Castex insistait sur « ...le rayonnement national et international que le Festival Pablo Casals donne à notre cité et à tout le Conflent, sur la nécessité de prendre conscience de l'ancrage de cette manifestation culturelle dans tout notre Conflent et de l'importance pour chacun d'être autant de relais afin que chaque village apporte son concours et en retour bénéficie de la renommée et du prestige du festival ».