23.09.2013

Le Forum des associations (suite 4)

Le Foment sardaniste du Conflent vous invite à ses séances d'initiation et de perfectionnement à la sardane et autres danses anciennes tous les jeudis à 20h30 au complexe des sports.          Tél: 04 68 96 22 78

FOMENT SARD.jpg

Une vue d'ensemble de la place le jour du forum des associations

FORUM.jpg

 CREATION et CULTURE, cours de peinture artistique

Contact: 06 05 20 92 42

reverte.fr@orange.fr

VALETTE.jpg

"Gusta délices" la mini entreprise du Collège Gustave Violet, les élèves de la classe de 3°  DP3, vainqueurs du challenge régional "Entreprendre pour apprendre" récompensés en présence des professeurs M. Malla et Mme Raya (à droite)

 GUSTA DELICE.jpg

03:22 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : college gustave violet, forum des asoosciations prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

11.09.2013

FORUM DES ASSOCIATIONS, un succès pour la 4° édition

Un Forum des associations particulièrement réussi,  la coordinatrice Anne Marie  Brun, adjointe à la municipalité,: « Cette 4° édition sur la Place de la république a connu une excellente fréquentation. C'est un forum particulièrement réussi; près de  70 stands et une foule nombreuse de gens intéressés et de curieux ont participé . Les stands sont  de plus en plus nombreux chaque année et les nouvelles associations  s'inscrivent spontanément au forum. Nous faisons le choix d'un joyeux mélange des stands entre le sport, la culture et la solidarité de manière à ce que des échanges se créent entre les responsables et que cette interconnexion soit profitable à des animations  innovantes ».

Sur les stands, les bénévoles informent et font la promotion de leurs activités; comme sur le marché du mardi chacun se renseigne qui pour lui, son conjoint ou ses enfants.

Des associations ont fait la démonstration de leur savoir-faire:  la Cie CIELO et son  cirque pour enfants, CEPERTS en présentant des exercices de Taï Chi Chuan, CAPOEIRA Angola et sa musique brésilienne, les danses en ligne de PRADES COUNTRY devant le podium de l'Indépendant et les jeunes  équilibristes  des CASTELLERS du Conflent pendant le pot de l'amitié.

RECOMPENSES FORUM.jpg

Le maire Jean Castex, lors de son discours pour la cérémonie aux Pradéens méritants (voir encadré): « C'est un beau signe de vitalité pour notre cité que cette journée placée sous le signe de la générosité et de la solidarité. En même temps, j'ai été heureux de récompenser ces présidentes d'association qui se sont dévouées pendant tant d'années ; elles sont le symbole de l'altruisme et du dévouement. La relève est représentée par ces jeunes que nous avons également distingués aujourd'hui. »

La rentrée des associations est bien sur les rails, la Plaine St Martin et les salles de réunion vont vibrer au rythme des 140 associations qui font vivre  la ville. 

                                                                                             Emile Claverie

 

Jean Castex (au centre) , maire de la ville, retrace les longs parcours de bénévoles  de 

Yvonne Mullet, bénévole à la Croix Rouge depuis 36  et présidente depuis 1996  a passé la main à Jean-Pierre Marty en 2012.

Denise Leycure, après en avoir assuré la présidence pendant 17 ans, a laissé la direction de  Cœur et Santé  à Chantal Mallet 

Mauricette Saint Martin qui  dirige le Club des Ainés ruraux depuis 7 ans et souhaite laisser sa place.

Montserrat Llech, bénévole à l' Amicale des Donneurs de sang depuis 1977 elle en prend la responsabilité en 1996 et vient de céder son poste à André Brugat lors de la dernière assemblée général et 

Marie-Christine Charlet (absente sur la photo) , présidente du Comité de jumelage Prades/kitzingen depuis 12 ans passe le relais à Catherine Tardif.

 

GUSTA DELICE.jpg

La classe de 3° DP3 du Collège Gustave Violet a remporté le challenge régional « Entreprendre pour apprendre » et a présenté à Paris la mini entreprise « Gusta Délices » encadrée par les professeurs Mme Raya et M. Malla.  

TERRA DEL SOL.jpg

Les jeunes du groupe folklorique et danses catalanes « Terra del sol »  répondent à J.P. Delor l'animateur du podium  de l'Indépendant 

03:28 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : foru des associations prades, college gustave violet | |  Imprimer | |  Facebook | |

29.06.2013

Le collège Gustave Violet en fête

 La fête au collège Gustave Violet 

 La fête du collège Gustave Violet s'est tenue le mardi 25 juin après-midi avec de nombreuses animations tant sportives – matches de foot et basket-, que musicales – orchestre de jazz, chants en anglais, allemand, catalan- ou encore des ateliers de lecture publique à haute voix et d'aéronautique ou la projection de divers diaporama sur les activités et voyages à l'étranger réalisés dans l'année.

college gustave violet

 

La chorale chante en anglais

college gustave violet

La remise des récompenses aux élèves félicités ou méritants, aux élèves étrangers,  aux champions  en gymnastique, et plus original, le prix des  plus assidus aux cours, a été un des temps forts de la fête.

college gustave violet


Le stand de vente de vente du livre réalisé par les collégiens « A la recherche de l'arche de Noé » permettait une dédicace de cet original photos-roman.  

                                                        Emile Claverie                                                                   

 

college gustave violet

 

Lecture publique à haute voix, un exercice pas des plus aisés.

college gustave violet

 

03:18 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : college gustave violet | |  Imprimer | |  Facebook | |

23.06.2013

Au collège G.Violet, on déguste Gusta Délices

Vainqueur du challenge "entreprendre pour apprendre" au niveau régional, les DP3 du collège "montent" à Paris le 5 juillet pour défendre leur entreprise Gusta'délices. Retour sur une aventure passionnante.

college gustave violet,cristina raya,regis mala

La crise ? Quelle crise ? Leur petite entreprise (ne la) connaît pas ! Tralalala... Le titre du tube d'Alain Bashung ferait un excellent teasing pour résumer l'état d'esprit qui anime aujour- d'hui la classe de DP3 du collège Gustave-Violet. Comprenez, option de découverte professionnelle. Proposé aux élèves de troisièmes, ce module leur permet, en plus de l'emploi du temps classique, de s'initier, à raison de trois heures supplémentaires par semaine, au monde de l'entreprise.

Entretiens d'embauche

college gustave violet,cristina raya,regis malaRetour sur une aventure passionnante qui fait désormais la fierté de tout un établissement.
En début d'année scolaire, sous la férule de Régis Malla et Cristina Raya, respectivement profs de physique et d'espagnol, un groupe d'élèves volontaires est d'abord constitué. L'idée ? Monter une boîte commerciale. Comme une "vraie". Avec recherche de partenaires et sponsors. Des chefs d'entreprises locaux jouent le jeu avec enthousiasme.
L'un d'eux, Christian Pinard, le boss des établissements Expert, parraine le projet; 
"Je les ai, dans un premier temps, aidés à le finaliser. A trouver la bonne idée", raconte-t-il. Les propositions fusent. Mais la vente de jus de pomme et de petits pains à la récré finit par rallier tous les suffrages. C'est ainsi que "Gusta'délices" est né.

Vente d'actions

"Il a fallu ensuite désigner un PDG, un DG, un directeur financier, un directeur commercial et un responsable de la com'», poursuit Christian Pinard. Il donne un coup de main pour l'élaboration des CV et fait passer les castings d'embauche.

college gustave violet,cristina raya,regis mala

Les enseignants se mettent parallèlement à la "compta" et à la gestion. La boîte, petit à petit, se structure. Les collégiens éditent même des actions qu'ils vendent pour se constituer un capital. 500 € sont récoltés. "Avec ce pécule, la classe a pu acquérir un petit chalet en bois et négocier l'achat de pommes à la coopé la Paysanne", enchaîne la principale, Véronique Bricourt-Bailleul, ravie et "heureuse de voir l'investissement dont ont, à la fois, fait preuve les élèves et l'équipe pédagogique".

Cohésion et esprit d'équipe

Le pressage des fruits s'est fait en collaboration avec le lycée agricole de Théza. La pâtisserie Henoc a mis la main à la pâte en confectionnant les viennoiseries. Quant aux gobelets en plastique, ils ont été réalisés par Ecocup. D'authentiques verres collectors estampillés du logo de "Gusta'délices". Comme dans les ferias.

"Car l'un des préceptes ayant conduit à la création de l'entreprise, consistait également de s'inscrire dans une démarche de développement durable", insiste Régis Malla.

"Cette initiative de mini-entreprise a permis de créer davantage de cohésion au sein du groupe. Et cela a eu des effets bénéfiques sur les résultats scolaires", note Véronique Brincourt-Bailleul.
Le mot de la fin échoit aux principaux intéressés. A l'issue de la photo de famille, juste avant d'entrer en classe, l'un d'eux lâche : 
"Maintenant, nous ne sommes plus seulement une classe. Nous sommes une équipe".                  J.L. Bobin l' Indépendant du 12 juin.

Photos Emile Claverie

Régis Malla et Cristina Raya, les profs, avec Bastien Morel, le jeune directeur financier de Gusta Délices

 

 

02:07 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : college gustave violet, cristina raya, regis mala | |  Imprimer | |  Facebook | |

13.06.2013

La Cie CIELO a médusé les collégiens (suite et fin)

Quand le théâtre se met au service de l'éducation nationale, la Compagnie Cielo partage la scène

  Quatre vingt heures de répétition en atelier

Spectacle Prades -35-.JPG

Marie Claude et Christelle, éducatrices spécialisées au Sessad

Q. :  Pourquoi ce projet théâtre ?

« Nous voulions un support pour travailler l'expression verbale, corporelle et la communication avec des jeunes en difficultés dans ces domaines.

Le projet avec la Compagnie Cielo permettait d'aborder ce travail mais également de favoriser la rencontre avec d'autres collégiens. Le thème de la pièce ( la relation parents /adolescents) nous a semblé porteur pour échanger avec les jeunes sur leur expériences personnelles. De plus la mise en scène permettait à chaque jeune de s'investir à sa convenance, de jouer ou pas en fonction de ses possibilités.

 Q.:  Comment a évolué le projet avec les élèves ?

Les répétitions n'ont pas toujours été simples avec la difficultés des jeunes à s'exposer devant les autres,mais le thème de la pièce leur a permis souvent d'exprimer leur vécu familial. Chaque jeune a réussi à évoluer à son rythme et à progresser d'un point de vue personnel, ils ont développé l'expression verbale et émotionnelle et la confiance en soi. Ce projet était une belle aventure tant pour les adultes que pour les ados qui, pour la majorité d'entre eux, ont réussi à passer sur scène et vaincre leur trac. »

Spectacle Prades -30-.JPG

Questions aux Jeunes des classes ULIS du collège Gustave Violet

Que pensez-vous de cet atelier théâtre ? En quoi cet atelier vous a t-il aidé ?

Benoit (13 ans) “On a eu des fous rires, c'était trop bien. Je n'ai pas eu le trac, certains, oui. Le théâtre m'a aidé à articuler les mots, à parler mieux, à jouer devant les autres. Je voudrais bien continuer l'année prochaine, toujours avec Cielo qui m'a mis en confiance tout de suite. »

Damien (15 ans ) “Je me suis amusé mais j'ai eu trop le trac; ça m'a aidé à avoir moins peur quand il y a beaucoup de gens. Ma mère a pleuré quand elle m'a vu jouer. »

Quentin (15 ans) “Au début, je ne voulais pas participer à l'atelier-théâtre mais maintenant je suis content d'y avoir participé. Je n'ai pas réussi à monter sur scène le jour de la première représentation mais au théâtre de Perpignan j'y suis allé. »

                                                                                                                 Emile Claverie

Spectacle Prades -13-.JPG

 

college gustave violet,compagnie cielo,sessad prades


ULIS : Unité localisée pour l'inclusion scolaire

SESSAD: Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile « Poc à Mas » situé 17 allée Las Closes à Prades sous la responsabilité de Marie Bordas

Compagnie Cielo: www.cielo.fr. Découvrez le projet de la Compagnie Ciélo pour sa participation au Festival Off d'Avignon sur http://www.babeldoor.com/coope-avignon-off-2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03:30 Publié dans animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : college gustave violet, compagnie cielo, sessad prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

11.06.2013

La Cie Cielo a médusé les collégiens (suite et fin le 9 juin)

Quand le théâtre se met au service de l'éducation nationale, la Compagnie Cielo partage la scène.

Spectacle Prades -6-.JPG

Quatre élèves de classe ULIS du collège Gustave Violet, suivis par le Sessad, ont participé tout au long de l'année à des ateliers-théâtre dirigés par la Compagnie Cielo. Trois de ces élèves (il s'agit d'enfants qui ont des difficultés relationnelles et scolaires) étaient sur scène pour le spectacle intitulé « Le radeau de la Méduse » interprété dernièrement à la salle du Foirail. Marianne Lauze, professeur référent du collège Gustave Violet, a encadré 2 classes de 4ème qui ont assisté à la représentation pour apprécier le travail sur scène de leurs camarades des classes Ulis.

college gustave violet,compagnie cielo,sessad prades,marie claude pradel,marianne lauze,marie bordas,antonio vigano

Marie-Claude Pradel, comédienne à la Compagnie Cielo, a dirigé les ateliers avec les enfants du Sessad pour préparer « Le radeau de la Méduse » mis en scène par Antonio Vigano. Les 2 éducatrices du Sessad, Marie-Claude et Christelle, qui assistaient la comédienne pendant les répétitions ont apprécié ces ateliers qui ont permis aux ados d'être en lien avec d'autres jeunes amateurs et des adultes professionnels.

Radeau de la M-duse 2.JPG

Nous avons rencontré les intervenants sur ce projet et recueilli leurs impressions.

Marie Bordas , chef de service du Sessad

Q.: Pourquoi ce projet théâtre ?

« Une des missions du Sessad est de favoriser le lien avec l'environnement, c'est pourquoi nous nous sommes inscrits naturellement dans ce projet qui alliait la culture et la rencontre avec des comédiens professionnels. Il s'agissait de proposer aux adolescents suivis par le Sessad un espace qui leur permette de se dépasser par le biais artistique, mais également de développer leurs compétences sociales et psychiques. Ce partenariat avec la Compagnie Cielo et les collèges Jean Moulin et Gustave Violet faisait partie intégrante du projet éducatif et de soin des jeunes accueillis au Sessad. »

Q.: Qu'avez vous pensé de la représentation ?

La représentation était fidèle au thème, très réaliste avec une forme de dérision qui apportait énormément à l'évocation de l'incompréhension entre les générations. C'était un spectacle poétique et chorégraphique soutenu par de très belles musiques. »

 

Radeau de la M-duse 1.JPG

Comédiens professionnels de la Cie Cielo et jeunes pendant le spectacle.

 

                                                                                                             Emile Claverie

Suite et fin le 13  juin avec d'autres photos du spectacle.

 

 

ULIS : Unité localisée pour l'inclusion scolaire

SESSAD: Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile « Poc à Mas » situé 17 allée Las Closes à Prades sous la responsabilité de Marie Bordas

Compagnie Ciélo: www.cielo.fr. Découvrez le projet de la Compagnie Ciélo pour sa participation au Festival Off d'Avignon sur http://www.babeldoor.com/coope-avignon-off-2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

03.06.2013

Les collégiens de Gustave-Violet chez les Borgia

Les cours de français au collège Gustave-Violet sont l'obligation d'un travail en profondeur sur les grands écrivains.

De la lecture et commentaire de l'œuvre en classe jusqu'à sa représentation au théâtre, il restait un grand pas à franchir. C'est ce qu'ont réalisé élèves et professeurs avec pour objectif complémentaire, celui d'écrire un vrai article pour la presse. Ils nous soumettent le résultat de leur travail de journaliste.        

COO BORGIA.jpg

Les classes de 3e3 et 3e4 avec leurs professeurs devant le théâtre de l'Archipel.

                                                         

L'article conçu par les élèves de 3e3 et 3e4.dans leur rôle de correspondant de presse.

C’est avec joie que les élèves de 3e du collège Gustave-Violet de Prades ont assisté à la représentation de la pièce de théâtre de Victor Hugo « Lucrèce Borgia » mise en scène par Lucie Berelowitsch au théâtre de l’Archipel de Perpignan le mardi 7 mai.

Une sortie culturelle et pédagogique

Une grande première ! C’est à l’initiative de leur professeur de français, Elodie Triadu, que deux classes de 3e du collège Gustave Violet de Prades accompagnées de leurs professeurs , Marie-Christine Llanas, Marc Valentin, Violaine Millan, Marianne Lauze et de leur principal adjoint Nicolas Camps, ont découvert pour la première fois le théâtre de l’Archipel de Perpignan et la salle du Grenat. Les élèves ont d’abord été impressionnés par cette architecture moderne et cette « sphère rouge ». Installés au balcon, ils ont pu admirer le décor du palais des Borgia et ont su apprécier le jeu des acteurs notamment celui de Marina Hands, sublimissime, dans le rôle de Lucrèce Borgia et de Noni Rocher, époustouflant dans le rôle de Gennaro.

college ustave violet,elodie triadu,marie-christine llanas,marc valentin,violaine millan,marianne lauze,nicolas camps

A gauche, Elodie Triadu, professeur de français avec sa classe.

Des élèves émerveillés

Les collégiens, qui avaient préalablement travaillé sur la pièce de Victor Hugo en cours de français, ont pu comparer son adaptation sur scène par Lucie Berelowitsch et la compagnie des 3 sentiers. Ce drame romantique met en scène l’histoire tragique de Lucrèce, fille du Pape Alexandre VI, qui a commis les pires crimes et qui cherche à retrouver son fils, Gennaro, né d’un inceste avec son frère. Les élèves ont été très sensibles à l’interprétation des acteurs, à la musique, aux jeux de lumière, au personnage de Lucrèce Borgia qui porte en elle la jeunesse et la provocation, qu’ils retrouveront aussi chez l’héroïne tragique d’Antigone de Sophocle et de Jean Anouilh, prochainement à l’étude en classe.

college gustave violet,elodie triadu,marie-christine llanas,marc valentin,violaine millan,marianne lauze,nicolas camps

A gauche, Elodie Triadu, professeur de français avec sa classe.

Tous les collégiens ont été enthousiastes et unanimes à l’issue de la représentation. Manon ,élève de 3e3: « C 'est une excellente expérience , j’ai constamment fait le parallèle entre ce que j’avais imaginé en lisant la pièce et ce que j’ai pu voir sur scène. Cela m’a été très bénéfique. »

Le collège Gustave Violet et le FSE ont permis aux collégiens de Prades de découvrir pour la première fois, pour la plupart d’entre eux, une pièce de théâtre en les incitant peut-être à assister à une autre représentation !

                                                                           Signé par  les élèves de français de 3e3 et 3e4