22.04.2011

Iris Tejada, la nouvelle chargée de communication du Festival Pablo Casals

SANDRA M et IRIS TEJADA (6) - Copie.JPG

Quand Iris ( à droite) remplace Sandra ( à gauche),


Changement au Festival Pablo Casals avec Iris Téjada, nouvelle chargée de communication, en remplacement de Sandra Mascré qui occupait ce poste avec brio depuis novembre 2008.

Iris, née à Toulouse, a passé sa scolarité à Prades de la maternelle au lycée. Avec un bac  S en poche, elle a obtenu un master de traduction anglais/espagnol . Elle  a fait ses premières armes  à Genève comme traductrice à  l'ONU puis au Centre Européen de Recherche Nucléaire. Un goût prononcé pour les voyages et la pratique des langues étrangères l'a fait voyager pendant plusieurs mois en Australie et Thaïlande. De retour dans notre ville elle a croisé son amie d'enfance Sandra, qui ayant d'autres  projets d'avenir, cherchait  sa remplaçante.

IRIS TEJADA (7) -JPG.jpgLe profil d'Iris Téjada (photo ci-contre) convenant parfaitement, le bureau du Festival Pablo Casals lui confie la mission de « chargé de comm.'». Iris  pratique le piano et adore le violoncelle, elle s'exerce à la peinture et reprendrait bien le théâtre.

Nous souhaitons à Iris de constituer un excellent duo avec Sonia et les autres dans l'équipe du Festival et à  Sandra une bonne réussite dans le pays lointain où elle veut tenter sa chance.

Contacts communication Festival Pablo Casals: 04 68 96 33 07
Courriel: festival.casals@wanadoo.fr

 

Article et photo dans votre INDEPENDANT du mardi 19 avril.

05:12 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sandra mascre, iris tejada, festival pablo casals | |  Imprimer | |  Facebook | |

15.04.2011

4e concours international de composition de musique de chambre

FESTIV 2Bis.JPG

La 4e édition du concours International de composition de musique de chambre récompense  le suisse David Philip Hefti.

Le samedi 2 avril dernier, les musiciens de l’ensemble Calliopée venus de Paris ont joué trois œuvres inédites de musique de chambre à la Salle Capitulaire de l’abbaye Saint-Michel de Cuxa, à l’ occasion de la 4ème édition du Concours International de composition musicale organisé par le Festival Pablo Casals. Parmi 500 compositeurs du monde entier , trois compositeurs étaient sélectionnes  pour la qualité et l’ originalité de leur œuvre. Venus d’Espagne, de Suisse et d’ Allemagne ils ont assisté à la  toute première interprétation de leurs pièces en présence du public et des membres du jury, dont le directeur artistique, Michel Lethiec.

La fraîcheur de la salle capitulaire de l’abbaye n’a pas entamé l’enthousiasme de la centaine de personnes présentes, dont les maires des principales villes du canton de Prades. Le public a pu apprécier pleinement la performance des musiciens de l' ensemble Calliopée  servis par une excellente acoustique. Dans un concert dynamique, les musiciens  ont donné vie au violoncelle, à la clarinette, au violon, à l’ alto, à la flûte et au piano, créant des atmosphères alternativement inquiétantes et rassurantes, mais toujours vibrantes. Au terme  du concert, le jury a remis le Prix de Composition du Festival Pablo Casals- Mécénat Musical de la Société Générale-  au compositeur suisse David Philip Hefti, auteur de la pièce « Interaktionen » pour violon, alto, violoncelle et piano.

FESTIV.CONCOURS 010.JPG
Son œuvre sera présentée au public lors  du 59e Festival Pablo Casals le mardi 9 août à 11h au Cinéma Le Lido à Prades et en concert le même jour à l’Abbaye Saint-Michel de Cuxa.

 le lauréat David Philip Hefti salue le public après avoir reçu sa récompense. En arrière plan l'ensemble Calliopée

05:03 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : daniel hefti | |  Imprimer | |  Facebook | |

19.11.2010

La chorale Choeur en Conflent vous attend

CHOEUR du CONFLENT 012.JPG « Choeur du Conflent », tous les jeudis à 20h au Club-House

Chanter ensemble et ensemble pour chanter

Cette formulation contient deux éléments distincts et pourtant complémentaires.

Dans le premier, on met un point d'orgue sur la chanson, le texte, l'oeuvre à interpréter. Dans le second, il y a l'accomplissement d'une démarche : celle de chanter en groupe. Mais la chorale est bien plus qu'une juxtaposition de personnes et de talents. Elle s'ouvre pour développer une atmosphère.

Chanter, ce n'est pas seulement se servir de sa voix. C'est trouver aussi sa voie en interprétant, en adhérant à un ensemble musical, en partageant, en faisant connaître.

Les plus grands noms se regroupent pour de justes causes autour du chant, ne faisant plus qu'un dans l'interprétation, et pourtant, chaque maillon de cette chaîne chorale conserve son individualité et la qualité qui lui est propre. Sous l'impulsion d'une baguette avertie, chacun parvient à dégager de lui même une énergie encore insoupçonnée ou mal travaillée jusqu'alors. L'objectif de la chorale du "Choeur du Conflent" est constitué de tout ce qui précède mais aussi se destine à transmettre bien au delà du Conflent et de notre département, la culture Catalane et le chant Catalan, quoi que le répertoire soit très éclectique et enjoué.

Alors n'hésitez pas à rejoindre des pupitres qui s'étoffent à chaque répétition, autour d'un programme de qualité concocté par le chef de chœur bien connu en notre région, Germinal MONGE. Puisqu'on ne fait bien que ce qu'on fait beaucoup, l'assiduité est de mise pour les répétitions qui ont lieux chaque jeudi de 20H au Club- House , Plaine St Martin.

05:26 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : giovanna bosom, germinal monge | |  Imprimer | |  Facebook | |

19.09.2010

La musique de la légion étrangère

LEGION_102750_1.jpgMUS LEGION.jpg

Concert gratuit : la Musique de la Légion étrangère le 23 septembre à Prades donnera à 21h au Complexe des sports un concert unique .

A 11h, défilé militaire en centre ville au rythme traditionnel des 88 pas/minute et au son des légendaires fifres et tambours de la Légion.

C'est à la rencontre fortuite entre Georges Renouf, commerçant pradéen bien connu, lui-même ancien trombone dans la Musique militaire et le commandant Emile Lardeux, que nous devons ce concert exceptionnel. Composée de 65 musiciens ,dirigés depuis 2008 par le commandant Emile Lardeux, la réputation de la Musique de la Légion dépasse largement nos frontières et elle se produit en moyenne quatre à cinq fois par an dans des tournées à l'étranger.

Ainsi fin août, la Musique de la Légion étrangère, a participé à la 12ème édition du Festival International de Musique Militaire de Québec devant 13000 spectateurs.

Le chef de musique, le commandant Lardeux: Pourquoi Prades ? « Je viens régulièrement au festival Pablo Casals car, un de mes enfants,clarinettiste, a déjà participé par 3 fois aux masters classes de l'Académie de Prades. Donc je connais bien votre sympathique ville et comme la Légion ne vient pas souvent dans cette région, je trouvai le prétexte intéressant! La Musique s'était produite en 2007 Perpignan, je ne la dirigeais pas encore. Après ce concert à Prades, la MLE file sur Tarbes pour participer au festival de musique militaire de cette ville. »

Le programme : « Le programme pour le 23 septembre sera en deux parties de 45minutes et en final « le Boudin », qui est l'hymne de la Légion. Au répertoire, des airs traditionnels de la Légion évidemment, un panel de musiques variées: classique , populaire, jazz, musique de films, un chant et quelques surprises travaillées spécialement par les musiciens pour ce concert ».

Ne manquez pas le rendez-vous du 23 septembre à 21h au Complexe des sports de la Plaine St Martin.

L'organisation pratique de cette soirée a été efficacement prise en main par Patrick Séquer, ancien de la légion étrangère, président de l'Union des Anciens Combattants et du Souvenir français, assisté de René Calmon de l'association nationale des officiers de réserve de l'armée de l'air.

Les organisateurs recommandent au public de stationner leur véhicule dans les quartiers périphériques de la Plaine St Martin et sur le parking du lycée Renouvier en raison de l'impossibilité de stationnement le long de l'allée devant le Complexe et sur le parking du Collège, occupé par les forains pour la Fête du Cheval des 25 et 26 septembre.

MUSIQUE LEGION.JPG

De gauche à droite: le commandant  Emile Lardeux, chef de musique, Anne-Marie Brun, adjointe à la culture, Patrick Séquer, président de l'Union des Anciens combattants et du Souvenir Français, Georges Renouf, initiateur de l'évènement et René Calmon.

La Légion étrangère est une formation militaire d'élite composée de volontaires, essentiellement étrangers. Créée par Louis Philippe, elle œuvre lors de la conquête de l'Algérie en 1831. De la Musique de la Légion étrangère, on connaît surtout sa participation aux grandes manifestations militaires. Son passage sur les Champs Elysées, le 14 juillet, ouvrant le défilé de la Légion, est sans doute l'image la plus connue du grand public. La Musique de la Légion étrangère est également très demandée, en France comme à l'étranger, dans les festivals internationaux de musique militaire. Elle se produit aussi très fréquemment en milieu civil. A ce titre, elle peut être considérée comme l'ambassadeur de la Légion étrangère et de toute l'armée française. La variété de son répertoire et le talent de ses musiciens lui permettent de se produire dans un registre classique ou moderne très étendu.Elle a ainsi représenté la France aux côtés de formations musicales prestigieuses. En dehors des cérémonies militaires classiques, elle donne des concerts en salle de plus en plus demandés. En formation de défilé, elle se distingue des autres musiques de l'armée française par ses fifres, son chapeau chinois, par un port du tambour particulier et par une cadence puissante et majestueuse, de 88 pas à la minute (contre 120 pas à la minute pour les autres unités).

05:57 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emile claverie, musique legion etrangere, legion etrangere | |  Imprimer | |  Facebook | |

13.08.2010

L'Académie internationale de musique de chambre fête ses 40 ans

Elle est placée sous la direction artistique de Michel Lethiec et Jean-Pierre Lagard, l'organisation des cours étant sous la responsabilité deJ.P.LAGARD 015.JPG Françoise Lethiec.Michel et Françoise LETHIECJPG.jpg Quarante professeurs de renom, dont les maîtres Bruno Pasquier (alto), Arto Noras et François Salque (violoncelle), Nick de Groot (contrebasse), Patrick Gallois (flûte), Richard Watkins (cor), Michel Lethiec et Philippe Berrod (clarinette), Jérémy Ménuhin, Itamar Golan, Peter Frankl (piano) se partagent les cours donnés aux 160 étudiants sélectionnés par l'Académie de Musique de Prades, venus de 22 pays (Chine, Japon, Corée, Israël, Finlande,... et de toute l'Europe) pour se perfectionner dans la pratique de leur instrument. Le plus jeune élève a 11 ans, Andreï Zabavnikov, il vient de Moscou avec sa maman et son violon.

Les cours sont donnés au lycée Renouvier et au collège G. Violet; l'hébergement et la restauration sont également proposés aux étudiants au lycée ou parfois dans des familles pradéennes. Michel Lethiec nous confie: « Le rôle des bénévoles est très importants dans notre organisation, sans leur travail rien ne serait possible et je ne connais pas d'autre académie fonctionnant de la même manière; cela crée entre tous une proximité et une qualité d'accueil incomparable ».

De futurs grand musiciens

ACADE.MUS.2 003.JPG

De gauche à droite:  Sarah Dupriez de Bruxelles, Sarah Tarablus d'Italie et Clovis Pastran-Z.du Vénézuela.

SARAH TARABLUS.JPGSarah Tarablus a 22 ans, vient d'Italie et a commencé l'alto à 12 ans après ses débuts au piano dès l'âge de 4 ans. Son père, trompettiste professionnel, la pousse vers la musique mais son goût personnel pour la musique de chambre ne lui demande pas d'efforts particuliers. Après un premier stage de musique en Autriche, elle découvre l'Académie de musique du Pau Casals pour la 1ere fois et apprécie, outre l'organisation, les nombreuses leçons particulières dispensées par les maîtres qu'elle retrouve à l'audition des concerts à Saint Michel. Après 2 semaines de stage, elle se produira en public lors d'un concert dans une église autour de Prades.

Sarah DUPRIEZ.JPG

Sarah Dupriez. vient de Bruxelles et joue sur un violoncelle daté de 1726 qu'elle mettra au service du concert des 60 violoncellistes. De parents solistes violon et alto, dès ses 3 ans un violoncelle adapté à sa taille lui permettait de commencer sur son instrument favori. Elle en est a son 4e stage dans la cité du Conflent et elle apprécie la qualité des cours privés donnés par de grands maîtres toujours très accessibles.L 'immersion dans la musique est totale avec les professeurs dont elle partage le temps et les repas et qu'elle retrouve tous les soirs en concert dans le meilleur de leur art. « Pour être musicien de haut niveau il faut avoir la passion de la musique puis la volonté et un véritable acharnement à travailler sa technique; à Prades le contact avec les maîtres dans toute leur modestie et leur humilité est la vraie école de la vie du musicien. Seule l'académie de musique de chambre de Prades offre autant d' avantages ».

CLOVIS PASTRAN-Z.JPG Clovis Pastran-Z. est native de Caracas et a 27 ans. Elle a commencé le violon à 11 ans puis le violoncelle à 13. Elle n'est pas d'une famille de musiciens mais par amour de la musique enchaîne les stages musicaux en Espagne, en Belgique et en France. Elle découvre Prades en 2009 dont la renommée du maître Casals s'est exportée jusqu'au Vénézuela, elle pense revenir en 2011. Elle auto-finance ses cours particuliers en participant à des concerts et sera une des 60 violoncellistes qui, lors du concert de clôture du 13 août à Saint Michel, rendra hommage à Pablo Casals.

ANDREÏ Zabavnikov 014.JPG

Andreï Zabavnikov a 11 ans, il est russe. Il a commencé le violon l'âge de 5 ans. Son père est ANDREÏ Zabavnikov 002.JPGpianiste et sa mère est violoniste dans l'orchestre du Théâtre national du Bolchoï à Moscou. Il connait à Prades son premier stage de musique avec comme professeur Alexandre Brussilovsky*, d'origine ukrainienne, qui anime les  master- classes et accompagne 7 stagiaires; il joue également pendant les concerts du Festival Pablo Casals sur son violon du luthier italien Nicolas Gagliano du XVIIIe.

Andreï, lui, du haut de ses onze ans et son visage d'ange a déjà de l'assurance et nous dit être « Vostorgué » (impressionné et enchanté) par cette première visite en France; on s'en serait douté ! A quelle brillante carrière est voué ce jeune élève?

Bonne réussite à Andreï.

www.alexandrebrussilovsky.com

Académie de musique de Prades: renseignements au 04 68 96 33 07 et sur le site www.prades-festival-casals.com

Lire l'article paru dans l'Indépendant du jeudi 12 août en page de Prades

05:28 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françoise lethiec, emile claverie, sonia ritlewski, sandra mascre | |  Imprimer | |  Facebook | |

12.08.2010

Toujours et encore le festival de musique

Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns

Le Casal del Firal trop petit pour accueillir tout le public du "Concert en famille" du 5 août .FESTIVAL ANMAUX034.JPG

Ce concert était spécialement étudié pour les enfants avec 15 musiciens de renom jouant les instruments principaux de musique de chambre. Au cours de la présentation par Michel Lethiec, directeur artistique du Festival Pau Casals, les instruments étaient présentés avec humour et pédagogie, de la contrebasse au piccolo, avant l'interprétation du « Carnaval des animaux » de Camille Saint- Saëns dont une brève biographie fut donnée. Applaudissements et rappels pour des interprètes facétieux et un présentateur proche des enfants et du public.

FESTIVAL ANIMAUX024.JPG

Voir l'article de Martial Mehr dans l'Indépendant du samedi 7 août.

FESTIVAL ANIMAUX024.JPG

05:45 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le carnaval des animaux, camille saint saëns | |  Imprimer | |  Facebook | |

11.08.2010

Prades en plein festival de musique

ACADEMIE MUSIQ 036.JPG

Inauguration de l'exposition « Rétrospective de 60 ans... » Louis Monestier et son épouse ont honoré de leur présence l'inauguration de l'exposition photographique « 60 ans de musique de chambre » réalisée par Sandra Mascré SANDRA MASCRE 018.JPGet présentée dans la salle capitulaire de l'abbaye de St Michel de Cuxa jusqu'au 13 août. Dans son discours, Michel Lethiec, directeur artistique du Pau Casals, rendait hommage, entre autres, à Louis Monestier, maire de Prades de 1959 à 77 à qui le grand violoncelliste catalan écrivait en 1972 : «...Je suis content d'apprendre que pour le festival de cette année, vous aurez la collaboration d'artistes excellents.. »

En 26 panneaux et 56 photos, Sandra Mascré nous présente de manière non exhaustive les temps forts du Festival et ses « grands hommes » mis à l'honneur avec les bénévoles et les anonymes qui ont contribué et participent encore à la renommée internationale du Festival.

A visiter jusqu'au 13 août, salle capitulaire de l'abbaye St Michel (article l'Indépendant du 3 août 2010)

Tout Prades est à l'heure du Festival Pablo Casals, contrepoints et ronds-points...

ACADE.MUS.2 018.JPG

La musique n'est pas faite que de contrepoints mais aussi de ronds-points, ainsi pour la période du Festival de Musique, nos jardiniers municipaux, sous la direction de Serge Fernandez, ont réalisé une décoration fleurie des ronds points spécialement pour le 60e anniversaire du Pau Casals. Ce travail de nos fleuristes mérite un arrêt et un coup de chapeau à nos artistes jardiniers.

Voir l'article paru dans l'INDEPENDANT du dimanche 8 août.

ROND POINT.2 040.JPG

La communauté de communes et tout le Conflent concernés par le Pau Casals

dans l'Indépendant du samedi 7 août

INTER COMM.et FESTIVAL 004.JPG
A l'invitation de Jean Castex, maire de Prades et président du Festival Pablo Casals, une quarantaine de maires et élus du Conflent ont assisté au concert du mardi 27 juillet donné par la Cobla Mediterrania à l'église St Pierre. Au cours de la réception qui suivait M. Castex insistait sur « ...le rayonnement national et international que le Festival Pablo Casals donne à notre cité et à tout le Conflent, sur la nécessité de prendre conscience de l'ancrage de cette manifestation culturelle dans tout notre Conflent et de l'importance pour chacun d'être autant de relais afin que chaque village apporte son concours et en retour bénéficie de la renommée et du prestige du festival ».