18.12.2013

EXPO PORTRAITS 500 PRADEENS, derniers jours

L'expo photos « Gens de Prades » présente les portraits de prés de 500 Pradéens.  Peut-être y figurez-vous ?

Expo Gens de Prades (1).JPG

Cette exposition photo de 480 portraits de « Gens de Prades » est présentée à la médiathèque jusqu'au...19 décembre.

Mise en place par l'association FEPCO, cette expo est le fruit de la rencontre entre Emile Claverie, correspondant local de l'Indépendant et Dacha Nadinic, chargé de la communication du lycée Renouvier.

« Gens de Prades » présente les Pradéens de 2013 au hasard des rencontres devant l'objectif d'Emile ils sont mis en scène par Dacha Nadinic sur quatre tableaux de 120 photos.

Vous les connaissez, vous les reconnaîtrez et vous êtes, peut-être, dans cette impressionnante galerie de portraits noir et blanc qui vous parlera et fait parler d'elle.

A voir à la médiathèque,33 rue de l'hospice, jusqu'au 19 décembre.

Merci de votre visite.

Horaires d'ouverture médiathèque:

       - le mardi de 10h à 13h et de 16h à 19h, le mercredi de 10h à 19h,

       - le vendredi de 15h à 19h, le samedi de 10h à 13h    

 

                           FERME AU PUBLIC le LUNDI et JEUDI

02:00 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dacha nadinic, fepco, emile claverie, gens de prades, pradeens | |  Imprimer | |  Facebook | |

17.12.2013

A St Joseph, les panellets nouveaux sont arrivés.

L'atelier de cuisine catalane à St Joseph connait un franc succès

Tradition catalane d’automne, les « panellets » sont enseignés.

« Les Tallers de Cuina Catalana » mis en place par les enseignants de l’Ecole Primaire et les professeurs de Catalan du Collège ont démarré avec les classes de CP et de 3ème avec la préparation de délicieux "panellets". Une façon originale de découvrir les traditions catalanes mais aussi d’envisager les apprentissages de façon différente et ludique par le partage et l’aide mutuelle entre écoliers et collégiens.

Mesdames Romanos et Casabon, enseignantes des classes de CP et CE1: « La mise en place et la préparation de la recette s’avère plus facile pour tout le monde dans ces conditions parce qu’il s’agit de valoriser toutes nos compétences et nos savoirs de façon concrète et surtout dans un but de transmission d’élève à élève » .

PANELLET ST JO.jpg

Un travail préalablement organisé en classe sur l’historique et la recette de ces pâtisseries permis aux collégiens de St Jo de découvrir le caractère sacré qu’avait ce dessert au XVIII siècle lorsqu’il était utilisé comme nourriture bénie en guise de partage après les célébrations religieuses de la Toussaint.

ecole saint joseph prades,college saint joseph prades


M Daina et Mme Verdaguer, professeurs de catalan: « Un livret photo reportage en catalan est en cours d’élaboration par les plus grands à l’attention de leurs collègues et de leurs parents. Les projets de rencontre entre la classe de CP et de 3ème autour du catalan vont se poursuivre puisque date est déjà prise pour préparer Noël avec des recettes a base de “xicolata”: il paraitrait que le “Caga-Tio” serait également de la partie! “

Nous ne doutons pas que les écoliers de St Joseph soient intéressés par ces ateliers de cuisine catalane, on est gourmand à tout âge.                        Emile Claverie

 ecole saint joseph prades,college saint joseph prades

Aujourd’hui, lié aux festivités de la « Castanyada », accompagnés d’un petit « moscatell », les panellets sont vendus en pâtisserie ou préparés à la maison en famille. 

La recette des panellets en catalan

Ingredients
150 grams de « moniato » (pomme de terre douce)
200 grams de sucre
250 grams d’ametlla molta (amande en poudre)
S’hi poden afegir per multiplicar els sabors
Xocolata, llimona (citron), coco ratllat.

Per la decoració es poden fer variants amb pinyons, ametlles senceres (amandes entières), avellanes (noisettes), fruita confitada (fruits confis).

Preparació

Etapa 1  : Bullir, escòrrer (égoutter), pelar els moniatos i fer-ne un purè

Etapa 2  : Afegir (ajouter) sucre, ametlla, llimona

Etapa 3 : Barrejar (mélanger) la massa

Etapa 4 : Dividir la pasta en tres parts per fer panellets de gustos diferents : xocolata, coco…

Etapa 5 : Formar boletes de pasta i decorar amb pinyons (més tradicional)

Etapa 6  : Pintar els panellets amb rovell d’ou (jaune d’œuf) per que siguin més brillants

Etapa 7 : Posar al forn durant set minuts a uns 200 graus.

 

Bon profit !!

 Article paru dans l'Indépendant du 15 décembre sous la signature Emile Claverie

 

02:20 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecole saint joseph prades, college saint joseph prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

14.12.2013

LA GENERATION 1948/1952 VA SE RETROUVER

Retrouvailles générations 1948 - 1952  et plus !

Quelques couples de pradéens, les époux Piteux, Fourriques  Massana  et Massies ont en projet une journée de retrouvailles programmée pour le 17 mai 2014 ; des retrouvailles avec des pradéens habitant encore la ville et ailleurs .

Ils lancent donc un appel à cette génération afin qu'elle se retrouve autour d'un  repas pour parler de ce qu'elle est devenue et évoquer les animations de leur jeunesse.

Renseignements: G. Massana au O4 68 96 51 81

Contacts mail: monique.fourriques @sfr.fr   et   piteu.gerard@laposte.net

 RESERVATION jusqu'au 30 janvier 2014 chez Gérard et Simone Piteu

 au 06 78 96 14 54 . Prix 25 € par personne.

03:46 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gerard piteu, monique fourrique | |  Imprimer | |  Facebook | |

12.12.2013

AU Club d'aéromodélisme, le B.I.A.

Avec le Brevet d'Initiation à l' Aéronautique 8 jeunes vont donner des ailes à leur CV.

club aeromodelisme conflent,norbert sala,vicentpeytavi,Dernièrement Norbert Sala, le président du dynamique club d'aéromodélisme du Conflent, mettait sur orbite la formation au B.I.A. : Brevet d'Initiation à l' Aéronautique (voir encadré), une formation rendue possible par une convention passée avec l'aéroclub "Base Latécoère Catalane" positionné sur l'aéroport de Perpignan.

club aeromodelisme conflent,norbert sala,vicentpeytavi,Vincent Peytavi est l'instructeur qui forme les ados du club pour le passage du BIA; il nous précise: « Cette année nous avons 8 jeunes en formation qui participent aux ateliers du vendredi de 18h30 à 20h30; cette théorie est complétée par des sorties sur des sites aéronautiques. Le programme est très complet; pour vous donner une petite idée, nous traitons: l'aérodynamique et la mécanique du vol, la connaissance de l'avion, la météorologie aéronautique, la navigation aérienne et la sécurité des vols; ainsi que l'histoire de l’aéronautique et de l'espace. Nous réalisons des activités vol moteur sur le simulateur du club: décollage, atterrissage et vol. Ces cours sont complétés par un travail personnel de chaque élève. Les visites sur le terrain et les rencontres avec les acteurs du monde de l’aéronautique sont un stimulant et une récompense pour les jeunes en même temps qu'un contact pratique avec le monde de l'aviation. »

Ces huit jeunes en formation ne rateraient pour rien au monde les séances avec Vincent car avec club aeromodelisme conflent,norbert sala,vicentpeytavi
lui c'est le début d'un rêve qui se concrétise et l'espoir de travailler un jour dans le monde de l'aéronautique, pas obligatoirement comme pilote d'avion ou d'hélicoptère; ils s'ouvrent les portes de professions très techniques dans le transport et l'industrie de l'aviation, un secteur porteur. Dès maintenant, ils prennent position sur la piste d'envol qui leur permettra, avec de la persévérance et beaucoup de travail, d'espérer se faire plus qu'une situation celui de réaliser un rêve.                                                  Emile Claverie

 



 .    Le B.I.A. est un examen national délivré par le ministère de l’éducationclub aeromodelisme conflent,norbert sala,vicentpeytavi

nationale et le ministère chargé de l’aviation civile. Il sanctionne une culture générale

ddans le domaine de l’aéronautique et de l’espace.

L'objectif est de découvrir les sports aériens et les loisirs aéronautiques, de construire des savoirs et compétences aéronautiques en faisant appel aux notions acquises dans diverses disciplines : géographie, physique, math, anglais.

e

mais aussi histoire et l'a

Le BIA est reconnu dans le monde de l’aé



 

 

 

 

03:25 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : club aeromodelisme conflent, norbert sala, vicentpeytavi | |  Imprimer | |  Facebook | |

11.12.2013

Le Rotary club collecte alimentaire 5 tonnes !

Cinq tonnes d'aliments collectés sur le Confletpour la Banque alimentaire et 70 tonnes sur les P.O.

C'est au Rotary club qu'incombe la tâche de collecter pour la Banque alimentaire des P.O. les denrées non périssables qui seront redistribuées dans 50 points d'accueil cet hiver aux bénéficiaires du département.

ROTARY COLLECTE ALIMENT (2).JPG

Maurice Ertveld (à droite) avec David, bénévole de Sésame et des donateurs (à gauche)

Maurice Ertveld, président du Rotary Club de Prades: « Nous estimons la collecte réalisée cette année sur deux jours à presque 30% de plus que l'année dernière soit plus de 5 tonnes de nourriture; avec les bénévoles du Lion' club, de la Croix rouge et l'association Sésame nous avons trié, rangé et conditionné 7 grandes palettes et 2 petites selon des critères précis. A signaler, les jeunes karatéka de Los Masos en kimono qui nous ont bien aidé en attirant l'attention des clients des grandes. Surfaces pradéennes. Pour notre  département ce sont 70 tonnes qui ont été collectées.Un grand « Merci » aux généreux donateurs de Vernet, Vinça, Ille et Prades qui en cette période sont déjà très sollicités et ont offert 5021 kg d'aliments aux bénéficiaires de la Banque alimentaire des P.O. ».                                 Emile Claverie

ROTARY COLLECTE ALIMENT (6).JPG

Les jeunes karatékas de Los Masos en action. 

ROTARY COLLECTE ALIMENT (9).JPG

Maurice Bonneil, Croix rouge de Prades, avec une bénévole.


 

 

06.12.2013

Eloïse, une petite fille courageuse !

Elle a 11 ans. Le corps rongé depuis la naissance par une neurofibromatose.

Un jour, elle ne pourra sans doute plus marcher mais se bat avec courage contre l'irrémédiable. 

Cindy Lesage et son mari se sentent totalement désemparés. Depuis neuf ans, leur vie est un combat permanent. Depuis ce funeste jour où ils ont constaté que leur fille aînée était atteinte d'une grave maladie. Eloïse avait alors deux ans et demi.

ELOISE et COCCI (3).JPGEffondrés, les parents cherchent à comprendre. A savoir. D'où viennent ces tâches qui essaiment sur tout le corps de leur fillette ? Pourquoi est-elle sujette à ces violents maux de tête ? A ces crises d'épilepsies à répétition ? Pour quelles raisons son dos la fait à ce point souffrir ? Pourquoi, encore, son apprentissage de la marche est si laborieux ?

Ils multiplient les examens. Les scanners. Les IRM. En vain. Aucun médecin n'est en mesure de leur apporter le moindre élément de réponse. Et surtout, de mettre un nom sur cette maladie. "Jusqu'au jour où on a enfin pu savoir. C'était il y a tout juste 18 mois", confie Cindy Lesage. Elle poursuit. Explique. Posément. La gorge nouée par l'émotion. "Eloïse est atteinte de neurofibromatose. C'est une maladie en règle générale héréditaire. Mais qui peut très bien aussi, comme dans notre cas, provenir d'une mutation spontanée. Des nodules apparaissent souvent sur le corps à l'adolescence. Certains affectent le système nerveux. On peut perdre la vue et l'audition. Eloïse a d'ailleurs dû être appareillée. Elle a des problèmes pour marcher. Un jour, elle ne pourra peut-être plus se lever".

Aujourd'hui, la jeune Pradéenne est suivie par les neurologues du CHU de Montpellier Gui de Chauliac et tente de suivre une scolarité à peu près normale au collège Gustave-Violet.

neurofibromatose,

Eloïse présente la mascotte Cocci à son chat Idylle

Aucun traitement ne peut la soulager

"Elle bénéficie heureusement d'une AVS (assistante de vie scolaire) à plein-temps", indique sa maman. "Sans sa présence, je ne sais pas comment on ferait. Ce qui est désarmant avec cette maladie, c'est qu'il n'y a pas de traitement. On sait très peu de choses à son sujet. Certains nodules sont opérables. D'autres pas. Aucun remède n'est en mesure de soulager Eloïse. Le seul médicament qu'on lui administre c'est du Doliprane".

Pour sortir de leur solitude face à la maladie, les Lesage ont adhéré à l'Association neurofibromatose et Recklinghausen. Pour parler. Discuter. Echanger. Partager. Tenter de faire avancer la recherche aussi grâce à la collecte de dons.

neurofibromatose,Recklinghausen,cindy lesage,

Cet été, dans le but de maintenir et d'entretenir le lien, une maman a eu l'idée de créer une mascotte. Une coccinelle à l'effigie de la maladie. Qui voyage, depuis, de familles en familles. Faisant en quelque sorte office de "fil rouge médiatique" pour rompre l'assourdissant silence entretenu autour de cette maladie.
En France, on estime à 20 000 le nombre de personnes atteintes de neurofibromatose de type NF1.

Article signé de J.L. Bobin publié le 28 nov. 2013                   Photos E.C.

 

 

Eloïse, entourée de son frère Matteo, 8 ans, et de sa sœur Pauline, 4 ans, n'ignore rien de la gravité des maux qui l'affectent. Ses parents ne lui ont jamais rien caché. Récemment, la fillette a reçu la visite de la mascotte Cocci qui fait actuellement le tour de France pour médiatiser davantage la maladie et récolter des fonds pour la recherche. 

Contacts : Association Neurofibromatoses et Recklinghausen. www.anrfrance.fr 

 

 

02:39 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : neurofibromatose, recklinghausen, cindy lesage | |  Imprimer | |  Facebook | |

04.12.2013

Au collège, "Ecole et entreprise"

Les collégiens créent leur nouvelle mini-entreprise.

La semaine École-Entreprise s'est tenue du 18 novembre au 22 novembre 2013 dans le but de sensibiliser les collégiens et lycéens au monde de l'entreprise.

Véronique Brincourt-Bailleul, principale du Collège Gustave Violet: « Cette semaine permet de promouvoir les échanges entre les entreprises et le monde éducatif; concrètement : faire connaître le monde de l'entreprise aux élèves. Pour ce faire, notre établissement a conclu un partenariat avec la délégation départementale de l'association AGIR abcd (voir encadré) qui est intervenue au collège à plusieurs niveaux: entretiens d'embauche dans le cadre de la création de la mini-entreprise afin d'aider à définir quel élève occupera quelle fonction dans l'entreprise puis interventions en classe pour présenter de façon concrète différentes professions. 

LIONEL TORRES.jpg

Lionel Torrès, (tir à l'arc, recordman du monde par équipe en 1996 au Grand Prix des Nations. Plusieurs fois recordman de France: Champion du monde par équipes en 1993, vice-champion du monde individuel en 2001; 3e des championnats du monde individuels en 1999), présente son parcours devant la classe de 3°.

lionel torres,gerard torres,college gustave violet,

 

lionel torres,gerard torres,college gustave violet,

Les intervenants d'AGIR 66 avec Mme Véronique Brincourt-Bailleul ( 2° depuis la droite), principale du Collège Gustave Violet.

 Gérard Torrès, représente AGIR 66 sur cette action et nous déclare: « Avec mes collègues, nous nous sommes retrouvés devant des jeunes gens motivés qui s'étaient préparés à ces entretiens d'embauche avec de la tenue et même un effort vestimentaire remarqué. Les élèves étaient volontaires et spontanés pour se présenter dans la fonction pour laquelle ils voulaient postuler dans leur mini-entreprise, de sorte que nous avons pu travailler efficacement avec eux. Nous sommes tous admiratifs devant le travail de préparation réalisé par les deux professeurs Mme Raya et M. Malla. Le bilan de ces premières rencontres a été très positif et notre présence est assurée tout au long de l'année auprès des élèves; un premier suivi est déjà programmé pour le 3 décembre prochain ».

La mini-entreprise du Collège se met en place et nous vous tiendrons informé de ses choix: que vont-ils créer, fabriquer ? Nous en saurons davantage avant la fin de l'année.     E.C.

 

AGIR abcd (Association Générale des Intervenants Retraités )
abcd - actions de bénévoles pour la coopération et le développement

Organisation non gouvernementale (O.N.G.), apolitique et aconfessionnelle, 
reconnue d'utilité publique, agréée par les Ministères de l'Éducation Nationale, de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, des Affaires Etrangères, de la Justice.

Mission de la délégation Roussillon: apprentissage du français langue étrangère . Alphabétisation, lutte contre l'illettrisme. Soutien scolaire dans toutes les matières. Initiation à l’informatique et à Internet.            Contacts AGIR 66: 0468816123  et 0668612855

Photo ci-dessous à droite: 

Gérard Torrès ,d'AGIR66, en entretien avec Théo, un élève motivé par la fonction de commercial.

lionel torres,gerard torres,college gustave violet,

lionel torres,gerard torres,college gustave violet,

02:19 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lionel torres, gerard torres, college gustave violet | |  Imprimer | |  Facebook | |