15.11.2011

Cemea, formation et brevets d'animateur

Le CEMEA (Centre d'Entrainement Méthode Education Active)  a organisé dernièrement au cinéma le Lido la certification du brevet professionnel de la Jeunesse d'éducation populaire et sportive.

CEMEA 2.JPG

 Sous l'égide de leur responsable de formation Rita Bucarey, les 7 stagiaires, issus de différentes villes du département, ont réalisé un projet sur le thème du voyage dans le cadre des Journées du patrimoine. Chacun a dû créer et animer un événement populaire dans son lieu d'origine: Eyne, Tuchan, Thuir, Elne, Millas et Prades, puis le défendre sur la scène du Lido devant un jury afin d'obtenir leur certificat d'animateur volontaire et professionnel. Le CEMEA œuvre dans la formation ainsi que dans le médico-social et l'insertion des jeunes. Les formations qu'il propose sont financée par la Région LR et le Fond Solidarité Européen et le soutien de la commune de Prades.

Le CEMEA est situé au Pôle de Formation Jeunesse de Prades (face à la gare SNCF) . Contact: 0634876640 

05:33 Publié dans ECONOMIE, infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rita bucarey, cemea, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

10.10.2011

L'Indépendant menacé

...

GREVE INDEP 003.JPG

08:47 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

09.10.2011

L'Indépendant menacé


GREVE INDEP 003.JPG

A nos Lecteurs et Abonnés,
 
 l'INDEPENDANT ne paraitra pas les 8 et 9 octobre en raison de la grève de ses salariés.
En réponse aux menaces de la direction générale de Sud-Ouest de supprimer 32 postes à L'Indépendant (sur 170 salariés), toutes catégories professionnelles confondues, les salariés de l'Aude et des P.-O. de L'Indépendant qui s'opposent au démantèlement de votre journal et à des licenciements sous couvert de départs "volontaires", se sont mis en grève aujourd'hui, samedi et dimanche pour montrer leur détermination. Dans les jours et les semaines à venir, d'autres actions vont être engagées. Le 20 octobre, la direction doit venir au siège à Perpignan exposer les modalités des départs "volontaires". 
 
Les salariés de L'Indépendant.

05:40 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

08.10.2011

Votre "Indépendant" en danger

A nos Lecteurs et Abonnés,
 
 l'Indépendant ne paraitra pas les 8 et 9 octobre en raison de la grève de ses salariés.

GREVE INDEP 003.JPG


En réponse aux menaces de la direction générale de Sud-Ouest de supprimer 32 postes à L'Indépendant (sur 170 salariés), toutes catégories professionnelles confondues, les salariés de l'Aude et des P.-O. de L'Indépendant qui s'opposent au démantèlement de votre journal et à des licenciements sous couvert de départs "volontaires", se sont mis en grève aujourd'hui, samedi et dimanche pour montrer leur détermination. Dans les jours et les semaines à venir, d'autres actions vont être engagées. Le 20 octobre, la direction doit venir au siège à Perpignan exposer les modalités des départs "volontaires". 
 
 
Les salariés de L'Indépendant.

04:34 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

07.10.2011

Votre "Indépendant" en danger

A nos lecteurs,
 
En réponse aux menaces de la direction générale de Sud-Ouest de supprimer 32 postes à L'Indépendant (sur 170 salariés), toutes catégories professionnelles confondues, les salariés de l'Aude et des P.-O. de L'Indépendant qui s'opposent au démantèlement de votre journal et à des licenciements sous couvert de départs "volontaires", se sont mis en grève aujourd'hui, samedi et dimanche pour montrer leur détermination.
 

GREVE INDEP 004.JPG

Dans les jours et les semaines à venir, d'autres actions vont être engagées. Le 20 octobre, la direction doit venir au siège à Perpignan exposer les modalités des départs "volontaires". Nous comptons sur votre soutien pour faire connaître cette situation dramatique auprès de la population et des élus.
 
 
Les salariés de L'Indépendant.

17:35 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

18.07.2011

Le Rotary club Prades Conflent en effervescence

joelle cramoix,kilian jornet,emile claverie,remi ferrec,maurice ertveld

C'est lors de l'assemblée générale annuelle du 30 juin que Thérèse Gautier, aprés avoir réalisé le bilan de son mandat, a passé les clefs du Rotary club Prades Conflent à André Bursin qui fut président de 2001 à 2004.

Elle accueillait ensuite  quatre nouveaux membres. 

joelle cramoix, kilian jornet,emile claverie,remi ferrec,maurice

Nouveaux rotariens au Rotary Club Prades Conflent

Marcel Drilles parraine Rémi et Corine Ferrec.

Rémi Ferrec, membre du club doyen de Nouméa, vient de reprendre le bureau de tabac de la rue Arago. Il a travaillé au Moyen-Orient et à Nouméa. Tous deux sont tombés sous le charme de Prades et du Conflent. Corine, son épouse a toujours voyagé, elle a longtemps vécu dans le Pacifique. Elle est à présent contente de poser ses valises, dans une région qu'elle apprécie pour sa tranquillité, son cadre de vie et le contact chaleureux avec ses habitants.

Joëlle Cramoix est la marraine de Maurice Ertveld et son épouse.

Maurice est Belge, né à Anderlecht. Rotarien à 40 ans à Waterloo, dont il est past-président du club; il a la passion du bricolage, de l'informatique et des voyages. Maintenant à la retraite avec son épouse Maria, il a choisi le Conflent pour recevoir ses deux petits enfants. Il a connu une carrière professionnelle diversifiée: commercial chez Alu-Suisse, puis chez Rockwool, fabricant de laine de roche, dont il deviendra directeur général de la filiale belge. Il a terminé sa carrière comme directeur général chez Eternit en Allemagne.

Le 7 juillet la capitale du Conflent accueillait les Rotary Clubs des P.O. et d'Andorre.

joelle cramoix,kilian jornet,emile claverie,remi ferrec,maurice ertveld

Joëlle Cramoix, adjointe au gouverneur du district Rotary 1700 qui regroupe 90 clubs et porte parole des clubs de Prades-Conflent, Font-Romeu et Andorre nous déclare: « Cette réunion dans la capitale du Conflent est pour notre club un honneur et une reconnaissance; dix clubs du département renforcés par celui d'Andorre représentés par une vingtaine de responsables se sont réunis avec pour objectif de travailler ensemble, d'améliorer notre communication et d'optimiser nos actions. Les projets en cours sont ambitieux, entre autres avec le prix « Servir » du Rotary 66 qui soutient le sportif de haut niveau Kilian Jornet (encadré), le prix « Roues rotariennes » qui viendra en aide aux vignerons du Roussillon. Nous œuvrons à garder le lien avec les anciens membres dont l'expérience nous est précieuse et nous misons sur l'avenir avec la nouvelle génération par le biais de l'action mondiale RYLA 25 qui va permettre à 25 jeunes Portugais, Espagnols et Français de se former sur le thème « Pyrénées, avenir sans frontières » dans les domaines du social, de l'entreprise et du tourisme. La participation d'une délégation des clubs des P.O. à la convention internationale de Lisbonne en 2013 est en préparation. Pour conclure, l'implication de nos membres dans des actions de terrains au niveau local, régional et national est totale, soutenue par notre devise « Servir d'abord ».

Contact Rotary Prades Conflent: 0468052293

joelle cramoix,kilian jornet,emile claverie,remi ferrec,maurice ertveld

 Kilian Jornet est catalan de Sabardell spécialiste de ski alpin et de course à pieds. Il cumule les trophées depuis 2004 . En 2010, il a été le vainqueur de la 18ème édition du Grand Raid de La Réunion après 23h17 de course; en 2011, il est le premier européen a avoir emporté la Western States Endurance Run.

05:10 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joelle cramoix, kilian jornet, emile claverie, remi ferrec, maurice ertveld | |  Imprimer | |  Facebook | |

02.07.2011

Les Jardins de l'Amitié et ses services

Les Jardins de l'Amitié et ses services...

 Pour les Communes et les ASA Canaux

Frédéric Capelotar est responsable des chantiers « entretien de l'environnement » au sein de l'Association des Jardins de l'Amitié que dirige Laurent Escodo. Tous les deux sont fiers d'avoir pu équiper d'un nouveau camion benne avec rehausses les 10 salariés qui composent le chantier « environnement ».

JARDIN AMITIE 004.JPG

Ce nouveau matériel répond à la diversité des tâches du groupe et leur permet de travailler en sécurité avec professionnalisme et efficacité. Les Communes du Conflent et les ASA des Canaux qui leur font confiance pour l'entretien des espaces verts et des sentiers ne s'y sont pas trompés.

laurent escodo,frederic capelotar,emile claverie, jerome deyries

Que ce soit pour des interventions d'urgence après quelque intempérie (éboulis, chutes d'arbres), interventions ponctuelles pour répondre à un besoin précis (curage fossé et canaux, pose de vannes) ou des interventions régulières de débroussaillage dans le cadre d'un entretien programmé, l'équipe « environnement » qu'encadre Frédéric a maintenant des moyens de professionnels.

Pour les particuliers, les paniers...

Ce sont 20 salariés qui travaillent sur le chantier « maraîchage » et préparent les paniers de légumes et fruits que « les Jardins de l'Amitié» proposent à ses adhérents.

JARDIN BG007.JPGLaurent Escodo veut convertir les Conflentois: « Soyez « locavores », mangez des produits du terroir, consommez les légumes des Hauts de Prades, ils auront parcourus 1 km entre le jardin et votre assiette, bénéficiez de produits frais et garantis bios. Nous livrons aussi de Perpignan à la Cerdagne et au Capcir ».laurent escodo,frederic capelotar,emile claverie, jerome deyries Jérome Deyriès est responsable du chantier « maraîchage » : « Actuellement concombres et courgettes ramassés à la fraîche sont en cueillette; bientôt les tomates, aubergines et poivrons seront dans les paniers. Une visite pour plus d'informations à notre magasin du 10 route de Ria suffira à convaincre ceux qui n'ont pas leur propre potager et veulent en même temps faire acte de solidarité »

Contact: Laurent Escodo 0468057590

Courriel: contact@lesjardinsdelamitié.org

Label de l'Agriculture biologique (certifié Ecocert)

Locavore: Le mouvement « locavore » encourage les  consommateurs à choisir leurs propres aliments en mettant en valeur la qualité du produit frais, en achetant des produits locaux de saison dont le goût est meilleur que celui du produit industriel et  seulement cultivés à l’intérieur d’un rayon de 160 kilomètres. (source Wikipédia)

05:19 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : laurent escodo, frederic capelotar, emile claverie, jerome deyries | |  Imprimer | |  Facebook | |