13.07.2014

14 juillet à Prades, spectacle

Fragilisé, le vénérable clocher n'aurait pas supporté le fracas des explosions. Il a donc fallu trancher. Exit désormais l'art de la pyrotechnie. Bienvenue dans celui du "mapping".

SON i LLUM1.jpgPas de feu d'artifice cette année pour le 14 juillet au pied du clocher. Dit comme ça, de manière aussi abrupte, la nouvelle pourrait de prime abord désarçonner. Aucune inquiétude pour autant à nourrir. Le grand spectacle qui clôture la traditionnelle commémoration de la fête nationale aura bien lieu. Comme d'habitude. Au cœur de la cité. Simplement sera-t-il quelque peu différent. Sans bombinettes pétaradantes dans le ciel, cette fois. Sans étoiles filantes dégringolantes d'étincelles. Sans sifflements stridents. Sans cascades dégoulinantes d'effets pyrotechniques. Sans bouquet final aux épines picotantes. Exit donc les "Oh : la belle rouge", "Oh : la belle verte" qui font s'exclamer les enfants de générations en générations. La faute à qui ? La faute à quoi ? Cela mérite tout de même bien quelques explications.

Solutions de rechange trop contraignantes

"A vrai dire, nous n'avions pas le choix", explique Anne-Marie Brun, adjointe au maire chargée de la culture, du patrimoine, de la communication et de la vie associative "Car le clocher de l'église est toujours en cours d'expertise depuis qu'une pierre de la terrasse est tombée sur le toit du Trésor (*). Les deux faces donnant côté rue ont été vérifiées en urgence après qu'un périmètre de sécurité ait été établi. Deux autres côtés doivent néanmoins encore être diagnostiqués et purgés par l'entreprise spécialisée dans ce type de travaux aériens. Nous attendons leur devis. Nous ne pouvions pas prendre le risque de faire tirer le feu d'artifice tant que l'ensemble du clocher ne serait pas définitivement sécurisé. Cela l'aurait fragilisé davantage".

SON i LLUM2.jpg

Le clocher bénéficiera d'une mise en scène soignée. Mais l'essentiel du spectacle son et lumière se déroulera sur la façade de la maison Jacomet et sur celle de l'annexe mairie. PHOTO/Illustration J.-L.B.

En concertation avec l'artificier "Mille et une étoiles", plusieurs solutions de rechange sont dans un premier temps envisagées. Mais l'exiguïté de la place de la République n'offre que très peu de marge de manœuvre. Aucune ne s'avérant satisfaisante, il fallut donc se rendre à l'évidence et annuler.

Comment diable changer son fusil d'épaule à trois semaines de la date fatidique ? Fair-play, l'entreprise propose alors à la municipalité de contacter "ID scènes", une société montpelliéraine spécialisée dans le concept de mapping vidéo. "Plus explicitement parlant, il s'agit d'une technique de spectacle son et lumière conçu autour d'une succession de projections architecturales", poursuit Anne-Marie Brun.

Révolution française et prise de la Bastille

"ID scènes" est solidement réputé dans les P.-O. Ceux qui ont déjà assisté à la mise en images de la Sant Joan au Castillet ou, il y a deux ans, au 45e anniversaire du Lydia peuvent d'ailleurs attester de la pertinence de ses créations. Au départ, l'idée était de concevoir une scénographie pour le seul clocher de l'église. "Mais avec la proximité des arbres cela posait un réel problème de vision". Il n'en bénéficiera pas moins d'une illumination aux petits oignons.

L'essentiel des projections se fera du coup sur la façade de la maison Jacomet et celle de la mairie annexe. En quoi consisteront-elles ? Elles évoqueront bien sûr la Révolution française et la prise de la Bastille. Pour le reste : mystère. Ce sera la surprise. Anne-Marie Brun n'a aucune inquiétude à ce sujet. "Ce spectacle musical son et lumière se substituera de fort belle manière au feu d'artifice".Permettant, par la même occasion, au vénérable édifice de 800 ans, supportant de plus en plus mal les vibrations des explosions, de couler encore quelques siècles de plus de tranquillité...

Article publié dans l'Indépendant du 11 juillet sous la signature de J.L. Bobin
_____

01:24 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.