01.05.2014

André PAGES, une vie d'abnégation consacrée au service public

Le secrétaire général de la sous-préfecture, André Pagès, a fait valoir ses droits à la retraite. Hommage.

Ils étaient venus de partout. De Cerdagne, du Capcir, des Garrotxes. Du haut et du bas Conflent. Des confins des Fenouillèdes. De tous les coins de l'arrondissement en somme ! Nombreux étaient en effet les maires, administrativement rattachés à la sous-préfecture de Prades, à s'être déplacés, samedi dernier, à la "garden party" organisée en l'honneur d'André Pagès qui, ce jour-là, faisait officiellement valoir ses droits à la retraite.

PAGES 1.jpg

. Acte de courage et d'abnégation

En rendant hommage à son secrétaire général, la sous-préfète a sobrement retracé le parcours de ce fonctionnaire qui a consacré toute sa vie "à la continuité et la qualité du service public". André Pagès a débuté sa carrière comme agent des douanes en 1968. Après avoir réussi son passage dans les IRA (Institut régional d'administration), il a enchaîné les postes. Notamment dans le Tarn-et-Garonne, en charge de l'important dossier de financement de la centrale Nucléaire de Golfech. En 1983, il est nommé en Nouvelle-Calédonie. Puis à Prades en 1986. En 1990, il est mis à disposition du ministère des DOM-TOM en Polynésie française. "C'est là-bas, André que ce terrible accident vous a cloué sur une chaise roulante", a rappelé Mireille Bossy.

Poursuivant : "Et si vous le permettez, je voudrais m'arrêter sur cet épisode de votre vie. Parce que c'est vrai, nous n'en avons jamais parlé vous et moi, et qu'au fil des jours j'ai fini par oublier ce handicap, tant votre force de caractère et votre dynamisme ont su en dominer tous les inconvénients. Je voudrais rappeler à ceux qui ne le savent pas que c'est en sauvant la vie à trois autres plongeurs sous-marins que vous avez failli perdre la vôtre. Cet acte de courage et d'abnégation résume à lui seul la personne d'Andrè Pagès, empreint d'un sens du devoir et d'un dévouement sans faille".

PAGES2.jpg

Profondément ému, l'ancien secrétaire général de la sous-préfecture, aujourd'hui remplacé par Pierre Lopez, a chaleureusement remercié de leur présence l'ensemble du personnel et les élus. Non sans avoir omis de prêcher pour la pérennité d'un "service public de proximité et de qualité"

Article et photos de J.J. Bobin publié le 28 avril en page de Prades de l' Indépendant.

01:34 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prades 66500, andre pages, mireille bossy | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.