02.03.2014

A la télé sur France2, ce dimanche 2 mars 2014 à 16h25

Un film documentaire inédit réalisé par Emma Baus

Produit par la Compagnie des Phares et Balises

Direction de programme documentaires : Fabrice Puchault, Caroline Glorion

                               GRANDEURS NATURE, LA-HAUT SUR LA MONTAGNE

Loin du rythme trépidant de la vie urbaine, la montagne constitue un ultime refuge pour les animaux sauvages : marmottes, bouquetins, tétras-lyres et loups. Mais aujourd’hui, l’impact de l’homme se fait sentir même en altitude. Comment font les animaux de la montagne pour lui échapper et parviennent-ils à survivre ?

emma baus,

La réalisatrice Emma Baus convie les téléspectateurs à un magnifique voyage au cœur des Alpes et les entraîne à la rencontre de ces 4 espèces emblématiques de nos montagnes. Guidée par ceux qui les protègent, elle tente de comprendre pourquoi l’homme est nuisible pour certains animaux et cherche des clés pour une meilleure coexistence.

 « L’émerveillement est le premier pas vers le respect et la protection »

 Plus que purement animalière, l’approche ici est naturaliste : pour parvenir à observer les animaux, ou parfois simplement sentir leur présence, on se sert des empreintes et de divers indices qu’ils laissent derrière eux... L’équipe marche, grimpe et skie dans les parcs naturels français, suisses et italiens, sur les pas d’un guide du parc spécialisé dans l’étude de l’espèce. Le film, plein d’humour et de tendresse, pose de façon sensible la question essentielle de notre rapport aux animaux, avec qui nous partageons un même territoire.

Emma - Michel.jpg

Si les marmottes du Parc des écrins considèrent l’homme plutôt comme un rempart contre les prédateurs, pour les oiseaux tétras-lyres ou les loups du parc du Mercantour, la présence de l’homme est synonyme de menace. Le réchauffement climatique a également une incidence sur ces animaux, notamment sur les bouquetins italiens qui ont pourtant permis de repeupler les Alpes françaises mais dont le nombre ne cesse de diminuer chaque année. Mais tout n’est pas sombre dans l’histoire de la cohabitation entre l’homme et les animaux des montagnes, nous assistons aux premiers pas de deux louveteaux, nés en semi-liberté dans le Parc Alpha, ainsi qu’aux facéties d’irrésistibles marmottes qui ont bien compris quel parti elles peuvent tirer de la présence de l’homme sur leur territoire. Car comme le dit Michel Francou, garde au parc des Ecrins : « L’émerveillement est le premier pas vers le respect et la protection ».

 La réalisatrice : Emma Baus

EMMA face bouquetin.jpgJournaliste et réalisatrice, Emma Baus est passionnée par les rapports entre les hommes et les animaux. Elle a réalisé plusieurs films qui en questionnent les interactions. Dans « La culture animale » pour Canal Plus, évoquant les traces de pré-cultures chez l’animal puis dans « Il était une fois l’instinct maternel » pour France 3, où elle inversait la perspective en traquant avec Jacqueline Farmer ce qui relève de notre passé animal. Puis elle s’est attachée aux animaux de nos campagnes pour Dimanche à la ferme avec Pascal Plisson, déjà pour la case Grandeurs Nature.

 

 

Originaire des Pyrénées Orientales, elle a chaussé ses premiers skis à 4 ans... « J’aime la montagne comme une fille du sud qui s’en est allée faire sa vie à la capitale. Je n’en suis pas experte mais curieuse et avide. Bercée par les récits de Frison-Roche, les dessins animés d’Heidi ou le feuilleton «Belle et Sébastien», chacun de mes séjours en altitude renoue avec l’émerveillement de l’enfance. C’est ce sentiment que je souhaite faire partager aux spectateurs de « Là-haut sur la montagne ».

01:12 Publié dans Film, Loisirs, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : emma baus | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.