05.03.2014

Au lycée Renouvier, théâtre sur la violence

 Le temps suspendu à l'amphithéâtre du lycée Renouvier le vendredi 21 février avec la pièce « La fabrique de la violence »

 Les professeurs vous le diront: « Tenir pendant 1 heure une classe de 30 élèves n'est pas toujours chose facile ! ». L'acteur Christophe Caustier a tenu dans un silence absolu, seul sur scène, 150 lycéens pendant 1h30 lors de la représentation de la pièce « La fabrique de la violence » mise en scène par Tiina Kaartama. Une performance fortement applaudie; les enseignants vous diront pour eux que c'est toute l'année; sauf le temps des vacances nécessaires pour récupérer.

lycee renouvier,la fabrique de la violence,

Christophe Caustier entouré par Mme Molinié, professeur au lycée et la représentante d'Artchipel

qui assure la diffusion théâtrale dans les lycées.

 Sur le thème de la violence envers les jeunes, à la maison, à l'école.

Seul sur une simple estrade de l'amphi du lycée Charles Renouvier, sans décor et avec pour seul accessoire et partenaire une chaise et un jeu d'éclairage, le comédien Christophe Caustier a entraîné les lycéens dans l'univers de la violence, interprétant par l'attitude, le geste, le regard, l'intonation et les silences, les différents rôles de ce récit de Jan Guillou, où l'injustice, la violence et la brutalité s'exercent sur une victime résistante opposée aux caprices du plus fort. L’amitié, la fraternité la solidarité, la vengeance et le pardon restent présents tout au long de la pièce avec la question principale de savoir comment résister à l’injustice, mais aussi comment résister à la violence elle-même.

lycee renouvier,la fabrique de la violence,

 Echange avec les lycéens après la représentation.

Christophe Caustier: « Pour l'acteur, tout est dans une concentration totale de chaque instant; le texte doit être coordonné avec l'intonation , la gestuelle et l'éclairage avec une précision implacable; j'ai présenté cette pièce 320 fois en 12 ans; aujourd'hui j'ai bénéficié d'un public jeune et intéressé que je sentais concerné dans une interaction silencieuse. »

lycee renouvier,la fabrique de la violence, Christophe Caustier,

Le comédien Christophe Caustier (au centre) en discussion avec Dacha Nadinic ( à gauche), chargé de comm' du lycée

et le proviseur Hervé Améziane. 

Avant cette représentation qui aura marqué élèves et enseignants, des ateliers animés par le comédien et la metteure en scène avaient permis de transmettre quelques notions de théâtre et de mise en scène aux lycéens de Renouvier. Après la représentation, le jeu des questions-réponses avec le comédien Christophe Caustier et Tiina Kaartama, était aussi fort que le spectacle auquel les ados venaient de participer tant ils étaient pris par le sujet de la pièce et l'interprétation.

                                                                                                                      Emile Claverie

 

lycee renouvier,la fabrique de la violence,christophe caustier,dacha nadinic

 La pièce « La fabrique de la violence » sera donnée le vendredi 4 avril à 20h30 au théâtre de l'Archipel à Perpignan. Tirée du roman autobiographique écrit par le suédois  Jan Guillou, paru en 1981 et édité en français en 1990; il est publié chez Agone, l'adaptation théâtrale chez Elan. Adapté au cinéma en 2003, le film a été nommé à l' Oscar du meilleur film en langue étrangère.  

lycee renouvier,la fabrique de la violence,christophe caustier,dacha nadinic

 Photos du comédien sur scène par Dacha Nadinic

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.