27.11.2013

Devenez un éco-citoyen avec une âme de jardinier

Six cent seize composteurs individuels sont aujourd'hui en activité sur le territoire communautaire. 

Durant tout l'été, les "guides composteur" du SYDETOM66 et de la communauté de communes (CdC) ont sillonné sans relâche le Conflent, tenu des stands d'information dans une galerie marchande et communiqué sur les marchés traditionnels. Leur objectif ? Rencontrer les 15 % de foyers pavillonnaires prêts à composter leurs déchets de cuisine. Cette campagne a, en outre, permis de réactiver cent vingt-cinq composteurs laissés à l'abandon. Car par manque d'informations, un certain nombre d'habitants ne parvenaient pas à recréer le cycle naturel de dégradation des déchets organiques et n'arrivait par conséquent pas à produire leur engrais bio.

sydetom66,jean luc bobin,emile claverie, Daniel Foret ,jean castex,jean maury,daniel foret,

M. Bouillot (au centre), un des récents acquéreur d'un composteur en bois, entouré par Daniel Foret vice-président du "SIVU du Conflent SYDTOM66", Jean Castex président de la CdC du Conflent, Guy Llobet, directeur général des services du "SYDTOM66" et Jean Maury, maire de Ria. 

Aujourd'hui, tout détenteur d'un composteur individuel a la possibilité d'améliorer ses techniques en quelques clics ou encore en quelques bips. Des vidéos "mode d'emploi" et tout un tas d'astuces pour bien composter sont disponibles sur le site dédié à la pratique du compostage individuel www.jefaisducompost.com.

En composant le numéro vert 0 800 33 24 38, un opérateur répond par ailleurs à toutes vos questions et vous propose de prendre contact avec un "guide composteur" pour un petit cours particulier. Ces prestations sont dispensées gratuitement par les collectivités via le SYDETOM66.

Cette communication au plus près des habitants de la CdC a permis d'avoir un contact direct avec cent vingt-deux nouveaux foyers. Ces personnes qui ont une sensibilité forte en matière de protection de l'environnement ont des profils très variés. Mais ont pour point commun une maison avec un bout de jardin. Et, bien évidemment, une âme de jardinier ! Si vous vous reconnaissez dans ce descriptif n'hésitez plus, réservez votre composteur ou prenez rendez-vous avec un "guide composteur" .

Une économie de 7 238 € par an

sydetom66,jean luc bobin,emile claverie, Daniel Foret ,jean castex,jean maury,daniel foret,Deux cent quarante-sept nouveaux foyers ont été équipés d'un composteur ces dernières semaines. Ce qui permet de traiter le plus naturellement possible vingt tonnes de déchets
organiques et générer une économie nette de 7 238 € par an pour les communes de la Communauté de communnes. Lesquelles comptabilisent à ce jour six cent seize composteurs en activité. Subventionné par l'ADEME et le conseil général le composteur en bois ne coûte au final que 15€. Pour un soutien social, il est fabriqué dans les P.-O. dans des établissements de service d'aide par le travail.

Certains utilisent encore et depuis longtemps les anciens modèles en plastique. (photo ci-contre)

 

Article publié le 20 novembre das l'Indépendant sous la signature de J.L. Bobin.

Photos Emile Claverie

Les commentaires sont fermés.