29.08.2013

AU CAMPING MUNICIPAL, LE BILAN DE LA SAISON

Le responsable du camping tire un bilan plutôt positif de la saison estivale. En juillet, la structure, qui attire de plus en plus de jeunes, a obtenu des résultats similaires à ceux de l'an dernier.

Au camping municipal, la saison s'est plutôt bien passée. C'est en tout cas ce qu'assure le responsable de la structure, Philippe Ascola : "Il y a eu plus de monde au début du mois de juillet qu'à la fin. Mais, au final, nous avons réalisé sur ce mois-là un chiffre d'affaires à peu près similaire à celui de l'an dernier (entre 35 000 et 40 000 euros)". Pourtant, le camping a eu plus de mal que d'habitude à se remplir. "Nous n'avons été complets qu'à partir du 3 août. Il restait encore quelques places après le 14 juillet, alors que ce n'est pas le cas d'habitude", poursuit Philippe Ascola.

CAMPING.jpg

Septembre promet

Le mois d'août n'est pas encore terminé. Mais il devrait être, comme souvent, légèrement moins bon que juillet. Par contre, septembre semble plein de promesses. "Nous avons de bonnes prévisions en locatif comme en camping. Notamment grâce aux personnes qui vont en cure à Molitg ou à Vernet", affirme Philippe Ascola. Véritable manne économique, les curistes constituent entre 70 et 80 % de la clientèle du camping. Les voyageurs de passage en chemin pour l'Andorre son également légion. Et puis, il y a les touristes étrangers (Catalans du sud, Anglais, Allemands, etc.) qui apprécient eux aussi tout particulièrement la région. A l'instar de la directrice de l'office de tourisme, le responsable du camping constate depuis quelque temps un changement profond dans les habitudes des vacanciers. "Les séjours se raccourcissent, explique-t-il. Ils réservent pour des périodes plus courtes qu'avant, quitte à prolonger une fois sur place".

De la crise au coup de jeune

Ici aussi, les effets de la crise se font sentir. Le snack marche moins bien que par le passé. "Les gens font plus attention. Ils gèrent leurs budgets différemment",commente Philippe Ascola. Autre nouveauté : depuis le début de l'été, la clientèle du camping rajeunit. Les familles avec enfants sont plus nombreuses qu'auparavant. Du coup, la structure est plus animée que lors des saisons précédentes. Le service de location de vélos pour enfants et adultes récemment mis en place, remporte également un certain succès. Cependant, ce rajeunissement de la clientèle n'empêche pas les habitués de continuer à louer le calme et la tranquillité du site.           Signé Arnaud Andreu, article du 28 août

06:05 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : philippe ascola, camping municipal prades | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.