16.08.2013

Andrée Amélie Auger vient de fêter ses 100 ans en famille.

A l'ombre du terrain de camping, c'est autour d'une paella qu'Andrée Amélie  Auger a eu la surprise de se retrouver en famille pour son anniversaire. 

Yves Delcor, 1° adjoint, et Geneviève Pouget, déléguée à l'action sociale et la solidarité, sont venus offrir un bouquet de fleur à notre centenaire au nom du maire Jean Castex, excusé,  qui lui rendra une visite privée dans la semaine.

andree auger,jean pierre auger,maryvonne auger,

Andrée Amélie Auger, entourée des ses enfants Maryvonne  et Jean-Pierre (du Lido)  avec les petits enfants  Thierry, Christel, Maxime,  Juliane, les arrières petits enfants  et la famille.

Aussi alerte sur les jambes que dans la tête, Andrée a un caractère bien trempé.

Née Chabal à Brest le 6 août 1913, chétive et de santé fragile, dissipée et de caractère difficile, elle passe a 14 son brevet élémentaire en pension à Mirecourt dans les Vosges grâce à une professeur qui l'avait prise sous son aile. Au décès de son papa, souvenir le plus pénible aux 15 ans de sa vie, elle partira sur Toulouse et connaitra différentes régions de notre pays se rappelant qu'à Vierzon, pendant l'Occupation, elle faisait passer  à la Résistance des médicaments récupérés à l'Hôpital. Son mari Pierre Auger, qui fut secrétaire de l'association des Castors, a terminé sa carrière à la SNCF à Villefranche et c'est en 1958 qu'ils prennent possession de leur maison au lotissement des Castors.

andree auger,jean pierre auger,maryvonne auger,

andree auger,jean pierre auger,maryvonne auger,Son entourage la dit volontaire, têtue parfois mais à l'écoute de tous, toujours gaie, pleine d'humour et amusante. Ses passions: la télévision mais pour des émissions choisies et elle ne manque pas « Les chiffres et les lettres », ni « Question pour un champion » de même que les infos et les débats du mercredi à l'Assemblée nationale : « Mais qu'est ce qu'ils disent comme c..., je ne peux pas m'empêcher de répondre à la télé et de les apostropher; puis je reprends mes mots croisés  ou mon courrier pour retrouver la sérénité  et je lis dans le détail le Journal d'ici , j'y suis abonnée. Je vais toujours en ville et  régulièrement je joue au tiercé mais pas n'importe comment, avant j'étudie les pronostics hippiques et je gère mes mises. Je prends le mini-bus communal  pour  aller dans les centres commerciaux, c'est bien pratique.» andree auger,jean pierre auger,maryvonne auger,

 

Votre secret pour devenir centenaire ? : «  Ca ne regarde personne !  puis l'air de se foutre du monde avec un clin d'œil  pétillant comme une limonade et le sourire aux lèvres: « Je ne bois que du jus de pomme  et je ne mange pas n'importe quoi .»

Bonne santé Andrée  « i per molts anys ».

                                    Emile Claverie

 

 

Photo E.C.                        Andrée Amélie avec Maryvonne, sa fille, et Jean Pierre (du Lido).

 

 

02:56 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andree auger, jean pierre auger, maryvonne auger | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.