11.08.2013

La gendarmerie est sur le marché

Pas de répit pour les contrevenants en cette période estivale.

Les forces de l'ordre accentuent leur présence sur le terrain. Et ça se voit !

En cette période estivale de forte affluence touristique, la brigade de gendarmerie de Prades et la police municipale accentuent leur présence sur le terrain. Aussi bien en multipliant les patrouilles qu'en intensifiant les contrôles. Notamment les jours de marché.

Lors du marché hebdomadaire du 6 août, quatre militaires déambulaient ainsi, l'œil aux aguets, tant sur la place de la République et ses abords que dans les rues adjacentes du centre-ville. Leur mission ? De plusieurs ordres. Dissuader d'abord. Surveiller ensuite. Réprimer enfin.

CONTROLES.jpg

 Ces derniers mois, un certain nombre de vols dans les commerces et la présence de pickpockets, sévissant sur le marché, avaient incité les forces de l'ordre à redoubler de vigilance. Allant même jusqu'à effectuer des filatures en civil pour procéder à de flagrants délits. Tout est, semble-t-il, aujourd'hui rentré dans l'ordre. A la satisfaction des commerçants qui disent, pour la plupart, avoir constaté une baisse du sentiment d'insécurité.

En renforçant leur présence visible à travers des opérations conjointes, gendarmes et policiers ont parallèlement mis la pression sur les marginaux qui squattaient le secteur, en enfreignant les arrêtés d'interdiction de consommation d'alcool sur la voie publique et des chiens non tenus en laisse. Là aussi, il convient de constater un certain mieux. Générant, par la même occasion, une fréquentation touristique du centre historique de Prades beaucoup plus notable.

Hier matin, les fonctionnaires affectés à la surveillance du marché étaient en outre extrêmement vigilants sur le respect de la législation en matière d'affichage des prix. Ainsi que sur les éventuelles infractions ayant trait à celle sur la concurrence et répression des fraudes.

Depuis le début de l'été, les forces de l'ordre sont également - et plus particulièrement fin de semaine - mobilisées sur les contrôles des véhicules à moteur. Dont les cyclos, circulant en centre-ville. Cet ensemble de mesures de sécurisation devrait être poursuivi - au moins - jusqu'à la rentrée. 

Article signé deJ.L. Bobin paru le 7 août. 

03:00 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.