26.03.2013

Huit mois de travaux rue des Marchands (suite)

Suite et fin......Huit mois de travaux rue des Marchands

Gilles GANDUBERT.jpg

                   « La cordonnerie » au n° 18, Gilles Gandubert : vente et réparation chaussures

« Ici dans mes murs depuis 1988. Par rapport à la situation économique actuelle difficile, l’opération de rénovation que va mener la mairie ne peut être qu’une excellente chose et j’y adhère totalement. Ce sera  bénéfique pour nous aider à redynamiser cette rue que j’ai connue si vivante. Toutefois, je pense que les négociations mairie/commerçants ont été engagées un peu tardivement ; j’étudierai  toute proposition de local en centre ville du moment que j’aurai une vitrine, mais maintenant il faut aller vite, il faut que ça bouge. »

Marie Andrée SALVAT ANNABEL.jpg

                                 « Annabel » au n°30, Marie-Andrée Salvat : vêtements féminins

« Je suis commerçante ici depuis 25 ans et très attachée à la rue des Marchands. Je suis à fond pour cette rénovation malgré les difficultés temporaires que cela va nous créer à tous.

Je voudrais que les propositions de local restent dans un périmètre proche et je crois qu’avec une signalétique appropriée je n’aurai aucun mal à retrouver mes clientes toutes de fidèles habituées. Il y a une grande solidarité entre les 5 commerçants concernés et je suis certaine que nous trouverons des solutions qui s’avèreront positives. Ensemble, nous espérons faire   revivre la rue des Marchands. »

Stéphanie de Terre de Récré.jpg

           « Terre de récré »,  au n° 25,Stéphanie Olivari-Bonnefille : aire de jeux, restaurant ludique, 

   « Je suis  installée là depuis juste  1 an et même si cette situation provoque quelques bouleversements, je pense que la réfection de la rue est une excellente action et que cela lui redonnera l’éclat commercial d’antan. Je suis dans l’attente de connaître les propositions de local que me fera la mairie afin d’en informer mes clients au plus vite. Bien que dans l’expectative, j’apprécie l’approche intelligente de la municipalité et le concours volontaire de la CCI. Je m’implique à fond dans cette opération qui à terme sera  dans notre intérêt.  En conclusion, je suis impatiente et sereine. »                                                                

 Emile Claverie

 

Article publié le mardi 19 mars en page de Prades de l' Indépendant. 

03:09 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gilles gandubert, marie andree salvat, terre de recre | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.