21.03.2013

Le Festival Pablo Casals en Corée

Quand le Festival Pablo Casals s’exporte en Corée, c’est pour le plus grand plaisir des mélomanes du pays du Matin Frais et la promotion de notre beau Conflent. Les chambristes du Casals sont musiciens du monde. Pour la deuxième année consécutive, ils ont fait un long voyage. Bien leur en prit, accueillis  chaleureusement , Avri Levitan, Henri Demarquette, Gérard Poulet, Ralph Gothoni et Michel  Lethiec, directeur artistique du Festival Pablo Casals, retrouvaient sur scène Jeajoon Ryu, Ju-Young Baek, So-Ock Kim, Na-Young Baek et Min Je Seong, fleurons de la musique de chambre coréenne pour une série de quatre concerts.

FEST CASALS EN COREE.jpg

En Corée, au centre le clarinettiste Michel Lethiec.

Du 27 février au 1er mars, des Master Classes aux concerts, tous ont professé les mêmes enseignements du maître Casals, « la technique la plus parfaite est celle que l’on ne voit pas », leitmotiv de cette deuxième tournée en Corée.

Les nouvelles générations coréennes de musiciens garderont un souvenir unique de l’apprentissage européen. Révéré par les spectateurs, téléspectateurs et auditeurs, la Corée adouba les musiciens de cette deuxième tournée, de Goyang City à Séoul où le dernier concert fut diffusé en direct sur les ondes et sur la chaîne de télévision KBS. Cette fringante idylle nous promet de nouvelles rencontres l’an prochain toujours au mois de février.

Article publié en page de Prades de l'Indépendant le mercredi 20 mars 2013.

Les commentaires sont fermés.