13.11.2012

9 novembre, hommage à la mémoire du général de Gaulle

Le 42e anniversaire de la mort du général de Gaulle a été commémoré dans la ville avec émotion et devoir de mémoire.

ANNIV DC CHARLES 026.JPG

La ville de Prades a été choisie pour cet anniversaire par le lieutenant-colonel Gervais, délégué de la Fondation de la France Libre. De nombreuses personnalités de l'Etat et du monde militaire étaient présentes autour du maire de la ville Jean Castex.

ANNIV DC CHARLES 031.JPG

ANNIV DC CHARLES 022.JPGDépôt de gerbe, messe et allocutions.

Une messe 

Fervent catholique le général aurait n'en doutons pas aimé cette grand 'messe chantée concélébrée par les pères JB Malirach, le vicaire Jean- Claude et le chancelier de l'évêché vicaire épiscopal le pére Francis Wafelaert remplaçant l'évêque excusé. Dans son homélie le chancelier a fait appel à ses souvenirs d'après la Libération en précisant: «  Le général de Gaulle m'a fait aimer la République Française et avec mon père d'origine belge nous avons acquis alors la nationalité française et nous sommes devenus des citoyens d'un pays libre ».

ANNIV DC CHARLES 042.JPG

A l'entrée de l'église Mme Marco, Jean Castex, Nathan Leeuwerck (le petit maire) et Paul Blanc, sénateur honoraire.

Allocutions 

A la salle du Foirail une assistance attentive est venue écouter les discours sur l'action du général de Gaulle : une biographie détaillée de sa vie militaire et familiale (par le lieutenant- colonel Gervais), un hommage vibrant par Jean Castex disant: «...  combien le général est encore un sujet d'actualité , combien les valeurs et les enseignements qu'il nous a légués constituent des guides et des repères pour l'action d'aujourd'hui et de demain ».

ANNIV DC CHARLES 047.JPG

Puis Mme Marco, représentant le préfet M. Bidal, termina l'éloge du général .

André SALVAT.jpg

Le maire Jean Castex décora de la médaille d'honneur de la ville le colonel André Salvat Compagnon de la Libération .

Le16 mai 1920 est né à Prades André Salvat au quartier de la Ribereta dont la famille est originaire de Conat (famille Assens ), son père est un grand blessé de la guerre de 14/18 et la famille ne résidera pas longtemps à Prades. Dès son jeune âge André sera enfant de troupe. Fin 1938, il rejoint le régiment RICM le plus décoré de France. Après la défaite en 1940 il déserte son régiment qui s'est rangé sous les ordres du maréchal Pétain et avec une vingtaine de camarades et quelques cadres il passe en Palestine se mettre à la disposition de l'armée britannique pour continuer le combat . Le 31 mars 1941, il est fait Compagnon de la Libératio , il a 21 ans. Sa carrière militaire se poursuivra jusqu'à sa retraite, il épousera Solange une belle Perpignanaise, le couple aura 4 enfants et vit à Perpignan. C'est donc ce catalan aux 5 blessures, aux 6 citations, au palmarés imposant que Jean Castex décora sous un tonnerre d'applaudissements.

ANNIV DC CHARLES 061.JPG

                                      André Salvat auprès de son épouse et sa famille.

Un vin d'honneur réunit l'assistance autour de la figure emblématique du général .

Si des établissements scolaires désirent contacter pour devoir de mémoire ce Compagnon de la Libération, s'adresser au Général Josz : 04 68 50 40 06

                              Reportage Jeanne Camps et Emile Claverie

03:34 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : andre salvat, jeanne camps, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.