03.07.2012

Exposition de thangkas tibétaines

A la médiathèque Pompeu-Fabra du mardi 3 au vendredi 6 juillet inclus, tous jours de 9 heures à 13 heures, dans le hall d'entrée médiathèque  33 rue de l'hospice Tél : 04.68.96.52.37

l'association "Tsowa" expose:

 

EXPO TIBET 001.JPG

La présidente de l'association « Tsowa »: Marie-France Garaude-Pasty

« Tsowa » est une ONG d' Aide Humanitaire auprès de la communauté tibétaine en exil au Népal et en Inde. Depuis plusieurs années elle intervient dans des camps de réfugiés où des missions humanitaires sont menées régulièrement plusieurs fois pas an.
Ces domaines d'action :   Éducation, scolarisation et soutien financier aux projets professionnels,  santé et hygiène, prévention...
« Tsowa » est une petite structure qui est à l'origine d'actions pérennes afin d'apporter aux Tibétains de l'exil des moyens pour retrouver dignité et autonomie.
Nous recherchons des aides ponctuelles ou régulières pour parvenir à poursuivre notre tâche : les Tibétains ont besoin de nous aidez-nous à les aider !
Pour venir à notre rencontre avant votre visite à la médiathèque de Prades : notre site internet  http://www.tsowa.fr

EXPO TIBET 003.JPGQuelques précisions  sur les thangkas qui sont exposées pendant quelques jours et de manière exceptionnelle.

Le mot tibétain thangka (littéralement, objet qu'on déroule) désigne une pièce de toile portant une image religieuse et destinée à être accrochée au mur.

Bien qu'il existe des thangka tissées ou brodées, celles du Tibet comportent habituellement des sujets peints sur toile.

Les motifs varient selon les fonctions dévolues à la thangka, mais EXPO TIBET 005.JPGgénéralement elles ont pour but de permettre la visualisation de la pensée bouddhique. C'est ainsi qu'on trouve des représentations des vies antérieures du Bouddha. Les thangka remplissent aussi des fonctions rituelles lors de certaines cérémonies. Souvent, la thangka présente un mandala, c'est-à-dire une évocation symbolique du monde, en carré ou en cercle, orientée vers les quatre points cardinaux.

L'utilisation, toujours religieuse, du thangka nécessite une préparation spirituelle acquise auprès d'un maître. Celui-ci guide le disciple dans sa méditation. Les maîtres avertis n'ont pas besoin de tels supports matériels: ils sont capables de réaliser des thangka mentaux.

18:00 Publié dans CULTURE et PATRIMOINE, infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.