16.03.2012

L'Association des officiers de réserve 66 a tenu à Prades son assemblée générale

L’Association des Officiers de Réserve des P.O. (AOR 66) a tenu son assemblée générale ce samedi 4 mars à la salle du foiral en présence de Alice Coste, sous-préfète, de Jean Castex, maire de Prades, de la directrice de l’Office national des anciens combattants Mme Marco et du colonel Zochetto, délégué militaire départemental. Dans le public on notait la présence du commandant de gendarmerie Alain Passelande et du maire de Canet Bernard Dupont ainsi que d’une délégation de réservistes espagnols dont la présence était saluée dans leur langue par le président de l’AOR66, le général d’aviation Antoine Martinez.

DISCOURS AOR.jpg

L’AOR 66 est membre de l’UNOR (Union National des Officiers de Réserve) qui regroupe des officiers issus du contingent et des camarades issus de l’active (retraités ou sous contrat réserve) de l’armée de terre, de la marine, de l’aviation et de la gendarmerie. L’assemblée générale annuelle regroupe une soixantaine de participants. Elle est  organisée chaque année dans des communes différentes; ainsi Perpignan a accueilli l’an dernier le cinquantième anniversaire de l’association.

Depuis la professionnalisation des armées et la suspension du service national, il a été mis en place une «réserve opérationnelle» aux effectifs resserrés (40 000 militaires du rang, sous-officiers et officiers pour les trois armées et 20 000 pour la gendarmerie). Ces réservistes sont formés et entraînés selon des schémas proches des armées actives afin de renforcer si nécessaire nos militaires. Dans notre département, qui n’a pas de régiment, les réservistes sont une quinzaine de cadres affectés à la délégation militaire qui représente localement la zone de défense Sud dont les autorités sont à Marseille.  

PUBLIC AOR.jpg

La mission des officiers de réserve

OFF RESERVE 019.jpgLe colonel Christian Bail précise : «Depuis la fin des années 90 et la suspension du service militaire, ainsi que du changement de la nature des menaces, la stratégie d’emploi de la réserve a été profondément modifiée. Désormais, 60.000 réservistes (dont 20.000 en Gendarmerie), comptant 17% de femmes, devenus « professionnels à temps choisi » assurent quatre domaines d’emploi principaux : la continuité  des forces armées avec l’intervention lors de situation de crise comme : conflits, catastrophes naturelles, aide aux populations sinistrée ; le renfort en cas de  menaces terroristes: plan vigipirate ; l’ expertises dans des  domaines très spécifiques et situations exceptionnelles (menaces nucléaires,…) et enfin le lien vers la société civile.Cela au même titre et dans les mêmes conditions que leurs camarades en activité. » 

Pour tout contact avec l’AOR 66, joindre le colonel Bail au  04.68.62.38.39

OFF RESERVE 026.jpg

04:33 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.