23.12.2011

Quand Mosaïque se teinte d'Orange les visages s'éclairent

martine mascre,jacqueline pijoan,emile claverie,syvie meslin, sylvie meslin saint jean,

Martine Mascré (présidente de "Mosaïque), Sylvie Meslin (Mécénat "Orange", Monique et Danielle (formatrices à Mosaïque) et Ahmed Bekheira, représentant la municipalité.

C'est à l'occasion du spectacle de fin d'année que les responsables de l'association Mosaïque se sont vus remettre par Sylvie Meslin Saint-Jean de la « Fondation Orange » (encadré) six ordinateurs de la dernière génération. Ce matériel informatique reçu avec un large sourire par Martine Mascré, la présidente, entourée de Danielle et Monique , animatrices en informatique, permettra aux 18 bénévoles de Mosaïque de donner soit des cours, soit l'accès à des jeux éducatifs selon l'âge et les besoins aux 65 enfants en soutien scolaire et aux 25 adultes en apprentissage de notre langue.

martine mascre,jacqueline pijoan,emile claverie,syvie meslin,sylvie meslin saint jean

martine mascre,jacqueline pijoan,emile claverie,syvie meslin,sylvie meslin saint jeanCette fête donnée dans la salle du Pessèbre, remplie d'un jeune et joyeux public, s'est terminée par un goûter en forme de galettes que les élèves de l' Ecole Hôtelière de Vernet avaient solidairement préparés pour compléter les habituelles et délicieuses pâtisseries de Fatima, médiatrice sociale de l'association.

martine mascre,jacqueline pijoan,emile claverie,syvie meslin, sylvie meslin saint jean,

La «Fondation  Orange» -du nom de la société qui sert l'internet et la téléphonie- a été créée en 1987 au départ en direction des autistes et pour favoriser l'art vocal; ses objectifs se sont réorientés vers le numérique pour les personnes en difficulté ou connaissant un handicap. Sur les 170 dossiers présentés au plan national à la Fondation Orange, 8 ont été retenus pour la région Languedoc- Roussillon .

L' association «Mosaïque» de Prades est la seule sur le département des P.O. à avoir été sélectionnée pour recevoir une dotation de six ordinateurs. Sylvie Meslin, la déléguée territoriale au mécénat et à la solidarité, ne cachait pas son plaisir « de tisser des liens hors des métropoles régionales dans l'arrière-pays catalan et d'aider une population souvent fragilisée ». Demandant pendant les discussions:« Mais quelle langue parlez-vous ici ? » Jacqueline Pijoan, une des fondatrices de Mosaïque en 1986, de répondre: «Nous parlons en catalan à Victor, mexicain, membre de notre association, installé en Conflent qui maîtrise très bien l'espagnol et le catalan mais pas encore le français ».

Les commentaires sont fermés.