26.09.2011

Les Journées du patrimoine par Jeanne Camps et Bénédicte Loeillet

Le week-end consacré au voyage du patrimoine pradéen a obtenu un succès mérité pour un public conquis.

PATRIMOINE 2011 003.JPG

Jeanne Camps pendant sa conférence à la médiathèque

De l'intérieur de l'église Saint Pierre au départ du cloître démantelé de l'abbaye de Cuixà vers l'Amérique, l' assistance a beaucoup voyagé grâce au talent des conférencières .

Bénédicte Loeillet.JPG

 Bénédicte Loeillet dans la travée de l'église St Pierre de Prades

Dans l'église:

 Bénédicte Loeillet a expliqué les diverses étapes qui ont permis la construction de ce grandiose bâtiment en 1606 ainsi que sa magnifique décoration à travers les retables, en particulier celui du sanctuaire dédié à Saint- Pierre, réalisé par le sculpteur catalan Sunyer .L'adjointe à la culture Anne -Marie Brun a dévoilé dans un intéressant diaporama les médaillons décorés des clés de voûte de l'église et le public a même pu accéder à l'orgue présenté par Luc le dévoué organiste .

L'Amérique et Paris:

Jeanne Camps a su, avec son talent particulier de conférencière, raconter comment un sculpteur et collectionneur américain George Grey Barnard est arrivé  en 1907 à Prades pour acheter en partie et transporter en Amérique le cloître roman de l'abbaye de Cuixà.

PATRIMOINE 2011 012.JPG

Sur ce sujet, elle  recommande la lecture de l'ouvrage de Géraldine Mallet « Les cloîtres démontés de Perpignan et du Roussillon *». Elle a aussi entraîné le public sur la vente du célèbre tableau du Gréco, actuellement au Louvre , et ayant appartenu  à la ville de Prades .

PATRIMOINE 2011 025.JPG

 Jeanne Camps et son public expliquant le retable de la chapelle de l'hôpital

Le voyage s'est terminé dans la chapelle de l'hôpital devant le retable privé de style Renaissance tardive en l'honneur de la Vierge de l'Espérance. Le maire de Prades Jean Castex  a conclu en disant le plus grand bien de ces journées « qui permettent de découvrir et de protéger un patrimoine local parfois fragilisé».

*  de Géraldine Mallet, Edition des Archives communale de Perpignan, 2000

                                 Article paru le 22 septembre dans votre INDEPENDANT.

04:58 Publié dans CULTURE et PATRIMOINE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeanne camps, benedicte loeillet, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.