23.08.2011

Festival Pablo Casals, la saison 2011, remarquable cuvée

La saison 2011 du Festival Pablo Casals a été marquée par des bilans très positif dans les domaines artistiques et de la notoriété.

 L'idée maîtresse des organisateurs ( en photo Michel Barret, vice-président du Festival et Michel lethiec, directeur artistique) a été d'aller à la rencontre du public pour lui proposer la découverte d'une musique de qualité en délocalisant dans tout le Conflent de nombreux concerts et en offrant 11 concerts publics en accès libre dont celui du 13 août sur le parvis de l'église St Pierre donné pour un millier de spectateurs attirés en grande partie par l'embrasement du clocher.

RECEPTION PAMS 006.JPG

Un bilan notoriété particulièrement satisfaisant avec l'inauguration par le ministre de la Culture, accompagné des autorités politiques du département, député et sénateur, des présidents de la Région et du Département et du représentant du Préfet. L'éclat de cette ouverture a eu pour effet une médiatisation nationale à la télévision, la radio et la presse, contribuant à la renommée de la capitale du Conflent auprès du plus large des publics. Au même titre, les mémorables concerts donnés « Musique au lever du soleil » au Chalet des Cortalets , à l'Abbaye de St Martin du Canigou et aux Prieurés de Serrabonne et Marcevols; autant de premières créant des événements repris par les médias nationaux. La fréquentation importante des concerts publics des étudiants de l'Académie de musique dans les églises de 10 villages autour de Prades contribue à la découverte de notre patrimoine local, autant de petites communes qui sont l'objet de la visite de mélomanes et amateurs de grande musique.

RECEPTION PAMS 002.JPG

iris tejada,sonia ritlewski,emile claverieUn bilan artistique très positif avec le renouvellement du tiers des quarante interprètes de grand renom qui font la réputation du festival. Des temps très forts et des moments de grâce avec entre autres: le concert d'ouverture par la pianiste Brigitte Engerer, l'interprétation du « Quatuor pour la fin du temps » au Prieuré de Serrabonne, celle «Des 7 paroles du Christ en croix » avec un récitant à l'Abbaye de St Martin du Canigou et le dernier concert de clôture, le « Cant dels ocells » signant la dernière œuvre de la programmation. Ces choix privilégiant plus la qualité artistique que la facilité commerciale. ( En photo: Michel Lethiec, directeur artistique pendant le discours de Jean Castex, maire de Prades et préssident du Festival pablo Casals)

De grands projets en perspective avec la création d'une « Maison Casals » à la fois musée, lieu d'archivage, d'étude et de rencontres musicales. Un partenariat entre l'Université Paul Valéry, Montpellier III, et le Festival pour créer un master de musique et musicologie, la partie pratique pour l'enseignement de l'instrument, la composition et l'interprétation artistique se tenant dans notre cité. Enfin le renouvellement d'une « convention d'objectif » entre l'État et le Festival qui prolonge pour 3 ans une aide financière représentant prés du tiers du budget .

Enfin un accord avec la Maison d'édition Gallimard pour la publication dans la série « Découvertes » d'un ouvrage sur Pablo Casals et le Festival qui porte son nom.

Les bénévoles à l'honneur

ACADEMIE MUS2 016.JPG

Le Festival Pablo Casals fonctionne grâce au travail de 3 bénévoles réguliers et de 3 bénévoles intermittents. Deux salariés à plein temps, Sonia Ritlewski, attachée de production et Iris Téjada, (photo ci-contre) chargée de la communication, réalisent tout le travail de fond. Cette équipe de base est renforcée, le temps des concerts, par une trentaine de bénévoles qui assurent l'accueil du public, la sécurité, la vente de programmes et de disques, etc...Autant Jean Castex, maire de la Ville et président du Festival, que Michel Lethiec, directeur artistique , ont tenu à mettre à l'honneur ces bénévoles sans lesquels l'évènement phare du Conflent ne connaitrait la qualité de l'accueil qui fait son charme.

05:52 Publié dans infos diverses | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iris tejada, sonia ritlewski, emile claverie | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.