25.10.2010

Portraits de jeunes gendarmes (suite)

MATHILDE VERON.jpg

Leur vie professionnelle commence dans la gendarmerie G.A.V. (Gendarme Auxiliaire Volontaire), une bonne filière pour entrer dans la vie active. Les brigades de gendarmerie de Prades, Vernet et Vinça travaillent avec et forment plusieurs volontaires qui ont fait le choix d'un premier métier souvent par passion.

Mathilde Véron , 22 ans, originaire de Bar-Le-Duc est à la brigade de Vernet-les-Bains. Elle trouve sur le terrain toutes les situations que l'école de gendarmerie de Tulle lui a inculqué. De sa pratique à Vernet, elle a été impressionnée par le dispositif de recherche d'une personne disparue (et retrouvée): rapidité des secours et moyens mis en oeuvre (hélicoptère, chiens et ratissage par la gendarmerie). Super motivée, elle prépare le concours de sous'off. dans les écoles de Châteaulin (29) ou Chaumont (52) et pendant 1 an, elle alternera théorie et stage en brigade.

A titre indicatif, salaire net entre 820 et 1000€ complété par une allocation alimentation de 220€ avec logement de fonction, affiliation au régime de la sécurité sociale militaire et réduction importante sur les tarifs SNCF sont, entre autres arguments, de bonnes raisons pour s'informer davantage auprès du Groupement de Gendarmerie, bureau de Perpignan, 25 av. Guynemer, tél 04 68 66 44 76 et

www.lagendarmerierecrute.fr

OFFRE JEUNES INDEPJPG.jpg

05:39 Publié dans ECONOMIE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mathilde veron | |  Imprimer | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.